La Croisée des Chemins

Voici un tirage que j’ai mis au point pour aider à faire un choix en pesant le pour et le contre de chaque option qui s’offre au consultant. On commence par un tronc commun représentant le consultant et la situation dans laquelle il se trouve, puis ce tronc se sépare en deux branches, chacune incarnant l’une des possibilités qui se présente.

Il s’agit d’un tirage facile à réaliser, à condition d’en considérer chaque partie l’une après l’autre, au fur et à mesure que l’on progresse dans l’interprétation. Il peut s’employer pour n’importe quelle problématique dès lors que celle-ci concerne un choix ou une prise de décision.

Objet

Aider à choisir entre deux options en les comparant à travers ce que chacune peut apporter au consultant.

Le tirage

Mélanger, couper et rassembler le jeu. L’étaler devant soi en éventail, puis tirer onze cartes que l’on dispose comme suit :

Le Chaudron de Morrigann: La Croisée des Chemins

Lecture et interprétation

Le tronc

Les cartes 1, 2, 3 et 4 représentent en quelque sorte le tronc du tirage, c’est-à-dire les fondements de la situation. Elles renseignent sur les forces en présence.

Carte 1 : Le consultant face à son choix. Son attitude, sa façon d’aborder la situation.

Carte 2 : La situation telle qu’elle est.

Carte 3 : La situation telle que la voit le consultant.

Carte 4 : Ce qui provoque l’hésitation. C’est la jointure entre les deux embranchements, le point de départ commun.

 

Les branches

Les cartes 5, 7 et 9 représentent la première option, le premier chemin qui s’offre au consultant.

Les cartes 6, 8 et 10 sont la seconde option.

Cartes 5 et 6 : Ce qui pousse le consultant à choisir cette voie (les avantages).

Cartes 7 et 8 : Ce qui refroidit le consultant à l’égard de cette voie (ce qui le freine, les inconvénients, les risques).

Cartes 9 et 10 : Le résultat du chemin emprunté.

 

La couronne

Carte 11 : C’est la synthèse. Elle donne un conseil général par rapport à la situation et au choix à faire. Elle éclaire le consultant quant à l’attitude à adopter.

Remarques

Bien sûr, il est possible de couvrir si nécessaire et si le support que l’on utilise le permet.

Comme évoqué en introduction, ce tirage n’est pas difficile à réaliser. Si l’on observe sa structure, on s’aperçoit que ce tirage est en réalité constitué d’une succession de tirages en trois lames, à laquelle s’ajoute une lame charnière qui se situe à la jonction de l’embranchement. Si l’on considère les différentes parties les unes après les autres pour l’interprétation, on peut progresser étape par étape et venir à bout des onze cartes très facilement !

Supports à privilégier

Ce tirage peut s’effectuer avec un tarot ou un oracle. En revanche, il n’est pas adapté aux jeux Lenormand. Si l’on utilise l’un d’eux, il faudra l’adapter en conséquence.

(© Morrigann Moonshadow, le 31 mai 2011. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Vous aimez cet article? Partagez-le!

4 commentaires

  1. Et bien… j’apprend beaucoup chez toi. je vais attendre pour essayer car je dois faire le vide mais avec l’aide que tu mù’as apportée je me sent déja “mieux”. c’etait important à mes yeux….

    • Bonjour Glover 🙂

      Ravie que tout ceci te plaise et que tu trouves ici des choses qui t’intéressent! N’hésite pas à aller voir la page consacrée à tout ce qui concerne les tarots et les oracles (colonne de gauche), tu y verras encore d’autres formes de tirages et quelques explications supplémentaires 🙂

      Contente d’avoir pu t’aider un peu!

      À bientôt,
      Morrigann

  2. Un tout grand merci de partager vos connaissances avec les âmes bienheureuses qui “tombent” sur votre site. C’est très généreux de votre part.

    • Bonjour Ctaife,

      Un grand merci à vous pour votre visite et pour votre message!

      Je suis ravie de voir que ces pages plaisent et qu’elles sont utiles à ceux et celles qui s’y promènent!

      À bientôt,
      Morrigann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *