Quelques conseils pour débuter avec un tarot ou un oracle

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Vous avez acheté votre premier jeu et vous voulez sans plus tarder commencer à vous en servir, ce qui est tout à fait légitime. Après avoir consulté cet article et celui-ci qui expliquent quelle attitude adopter avec son jeu, des questions d’ordre « pratique » subsistent. Vous vous demandez par quel bout vous y attaquer, sans trop savoir où donner de la tête. Quels sont les modes de tirage les plus adaptés aux néophytes ? Lire les cartes uniquement droites ou s’habituer d’amblée aux significations renversées ? Comment mélanger les cartes ?

Je propose ici quelques éléments de réponses qui vous guideront pour vous mettre sur la route. Les conseils donnés ici valent aussi bien pour les tarots que pour les oracles. Bien évidemment, libre à vous, une fois ces bases acquises, de développer ensuite votre propre façon de faire en agrémentant le tout de « petits rituels » et autres. Ces indications ne reflètent que la base pratique commune à toute forme de tirage.

 

Quels tirages privilégier ?
En règle générale, on recommande au néophyte de démarrer par des tirages n’impliquant qu’un petit nombre de cartes. En effet, moins il y a de lames, moins on fatigue, et moins on a de mal à les lire individuellement et en association. Petit à petit, on aborde des tirages plus complexes qui emploient davantage de cartes – parfois la quasi-totalité du jeu ! –, mais ceux-ci sont très fatigants et prennent un certain temps à analyser. Vous y viendrez progressivement, mais pour l’heure il s’agit d’obtenir de bons résultats à l’aide de tirages plus simples. On notera également que la complexité du tirage ne reflète pas son « efficacité », en cela que l’on obtient d’excellentes réponses, claires et précises, avec par exemple un tirage en croix ou en trois cartes. Un grand nombre de cartes donne des niveaux de lecture supplémentaires et permet d’explorer les situations plus profondément. Voici quelques indications de tirages en fonction des besoins.

Lorsqu’on tire les cartes, il est fréquent que le consultant cherche une réponse à une question précise ou qu’il veuille avoir des indices quant à l’évolution d’une situation. On peut alors lui proposer un tirage en croix (4 lames + 1) qui répondra à sa question, ou un tirage en trois cartes qui montrera l’historique de la situation qui le préoccupe. Avec un peu d’expérience – lorsqu’on sera à l’aise avec le tirage en croix –, on pourra en soumettre une version un peu plus complexe avec la croix celtique qui, en plus de répondre à la question posée, apporte des éléments supplémentaires et donne de précieux conseils sur les attitudes à adopter.

Il arrive aussi que le consultant n’ait pas de question précise à poser aux cartes, mais qu’il souhaite avoir une vue d’ensemble sur un domaine de son existence, sur les choses auxquelles il devrait être vigilant, etc.. Dans ce cas, on peut effectuer par exemple un tirage du prénom (attention, celui-ci requiert de couvrir le jeu au moins une fois et est donc un peu plus complexe que les autres, on y reviendra). Le « chien de pique » est aussi une bonne façon de faire, mais ne se pratique qu’avec certains oracles (Petit Lenormand, Triade, cartes à jouer…).

 

Quelques remarques
Les tirages présentés dans les livrets accompagnateurs ne sont là qu’à titre d’exemple : ils ne limitent en rien les usages que vous pouvez faire de vos jeux. Certains de ces tirages ont certes été créés spécifiquement pour tel ou tel jeu (la Grande Image pour le Petit Lenormand, ceux présentés avec « Madame Endora’s Fortune Cards », etc.), mais rien ne vous empêche d’en effectuer d’autres ! La seule « contrainte » est de respecter l’esprit du jeu : si votre oracle ou tarot vise en particulier l’exploration du domaine spirituel, veillez à lui poser des questions en relation à ce domaine ! Gardez à l’esprit que ce qui se trouve dans le livret n’est qu’une « mise en route » et n’est là qu’à titre indicatif. Il serait donc dommage de brider un outil dont les possibilités sont infinies !

Inutile de vouloir courir avant d’avoir appris à marcher : dans un premier temps, évitez de couvrir vos cartes, cela ne ferait que vous embrouiller. Le tirage du prénom n’est pas compliqué en soi, mais il est un premier pas vers les tirages « couverts ». De même, lorsque vous commencerez à couvrir vos cartes, limitez-vous à une seule « couche », car plus il y en a, plus le tirage est difficile à lire. Au début, ne couvrez par exemple qu’une ou deux cartes pour obtenir des précisions supplémentaires, et habituez-vous à déchiffrer ces associations.

Rappelez-vous toujours qu’une carte, quelle que soit sa position, ne s’interprète jamais seule, mais en relation aux autres lames du tirage. Cela se révèle particulièrement utile pour les lames aux significations ambigües car cela permet d’avoir des éclaircissements quant au sens à leur donner.

Rappelez-vous aussi qu’un tirage, quelle que soit sa forme, est quelque chose de construit, obéissant à une structure interne. Ainsi, par sa position, chaque carte représente un élément bien précis. Il convient donc d’interpréter les lames en fonction de leur place au sein des tirages. Il s’agit d’un guide pour la lecture, qui indique à quoi se réfère chaque carte. Effectuer un tirage demande une certaine rigueur, ou du moins une certaine compréhension de « comment cela fonctionne ». On voit parfois des personnes qui disent « Voilà : j’ai tiré sept cartes, mais je ne sais pas les interpréter », sans avoir tenu compte des significations de chaque position, ou pire, qui ont juste tiré des cartes « comme ça », sans avoir de structure en tête… malheureusement, ce genre de tirage ne veut pas dire grand-chose, car il n’obéit à aucune convention. Il faut que l’interprète, avant même de mélanger le jeu, ait défini ce qu’il allait faire des cartes tirées.

 

La synthèse
Certains tirages, comme le tirage en croix, requièrent une carte de synthèse. On peut soit la calculer, soit tirer une carte supplémentaire. Voici les différentes façons de procéder :

1) Calcul par réduction théosophique
On additionne les numéros de toutes les lames du tirage puis on retire du résultat le nombre total de cartes contenues dans le jeu. Cette méthode s’emploie pour les jeux où les cartes sont numérotées.

Exemples de calculs :

Avec un tarot. Soit le tirage en croix suivant effectué avec les majeures du tarot de Marseille :

Exemple de tirage en croix

 

On additionne les lames : 12 + 4 + 13 + 17 = 46

Il n’y a pas de lame n°46 parmi les arcanes majeurs du tarot, il faut donc réduire. On ôte alors au résultat le nombre total de majeurs, soit 22, autant de fois que nécessaire pour obtenir un nombre se situant entre 1 et 22 : 46 – 22 = 24 => 24 – 22 = 2

La lame de synthèse pour ce tirage est la II, soit la Papesse. On la place donc au milieu, en position droite.

Avec l’Oracle Belline : on procède exactement de la même façon, mais au lieu de retirer 22 on retire 52.

Avec la Triade : 57.

Etc.

2) Réduction par addition
Comme précédemment, on additionne les valeurs des lames du tirage, mais au lieu de retirer un certain nombre au résultat si celui-ci est supérieur au nombre total de cartes dans le jeu, on additionne les chiffres du résultat.

Si l’on reprend l’exemple précédent, on a un résultat de 46, soit 4 + 6 = 10. La synthèse ainsi obtenue est donc X, la Roue de Fortune. Attention tout de même, car cette méthode comporte une certaine limite. En effet, elle ne permet pas l’exploitation de l’ensemble du jeu, tandis que ce problème ne se pose pas avec la réduction théosophique. Comme la méthode précédente, celle-ci s’applique aux jeux dont les cartes sont numérotées.

3) Dans le cas d’un jeu où les cartes ne portent pas de numéro
On se contente tout simplement de tirer une lame supplémentaire.

 

N.B. : Lorsque les lames sont numérotées, je préfère la réduction théosophique pour calculer la synthèse. En effet, celle-ci permet réellement d’obtenir un nombre entre 1 et 22 (pour le tarot), ce qui est impossible avec la réduction par addition.

Lorsqu’on couvre un tirage, il est possible pour couvrir la synthèse soit de combiner ces différentes méthodes, soit de se tenir à un seul mode de calcul en procédant par « couches ». On peut par exemple calculer de la même manière la synthèse de la première couche puis celle de la deuxième couche, ou bien obtenir la synthèse de la première couche par la méthode 1, puis la couvrir successivement par la méthode 2, puis 3. Ceci est une question de convention personnelle. Cela dit attention, car à trop couvrir, on risque de s’y perdre !

Si la carte de synthèse apparaît déjà dans le jeu, il faut en tenir compte et appuyer le message de la lame en question.

 

De l’usage des petits livrets accompagnateurs et des livres
Lorsqu’on débute, peut-on se limiter au livret accompagnateur ou est-il nécessaire de se procurer un livre écrit spécialement pour le jeu que l’on utilise ? Voilà une question souvent posée.

On trouve un certain nombre d’ouvrages consacrés à des jeux tels que le Petit Lenormand, l’Oracle Gé, la Triade, le Belline, les différentes traditions de tarots (Marseille, Waite, Crowley, etc. Certains sont d’ailleurs commentés dans ces pages ou le seront prochainement.

Il est vrai que les petits livrets accompagnateurs sont par nature (et par obligation) très succincts. Bien souvent, s’ils mettent le pied à l’étrier, on a l’impression d’en avoir vite fait le tour. Les significations y sont généralement données par mots-clés, droites et renversées quand le jeu le permet, mais elles sont rarement détaillées par domaines d’influence.

On est alors tenté d’aller voir du côté des livres, car on se sent bridé par le style télégraphique des livrets. S’il est toujours une bonne chose de réunir le plus d’informations possible sur les jeux que l’on utilise, au bout d’un moment on se trouve face au même type de problème qu’avec les petits livrets : on se sent comme enfermé, car limité par des significations et associations qui ne s’adaptent pas forcément à tous les cas de figure. Et pour cause : il est impossible de produire un ouvrage qui répondrait à tous les besoins, car chaque consultation, chaque configuration est unique. Par exemple, la même lame (ou la même association de cartes) signifiera une chose pour un consultant, et autre chose pour un autre, car chaque consultant étant unique, chaque situation est, par conséquent, unique.

Il s’agit donc non pas d’apprendre par cœur et de restituer sa leçon ensuite, mais plutôt d’acquérir la capacité d’adapter le message des cartes à chaque cas. D’où l’intérêt de passer du temps à observer chaque lame, à la décortiquer, à en détailler les symboles (quitte à utiliser une loupe !). On en dégage ainsi une infinité de couches d’interprétations que l’on devient capable de rattacher à n’importe quel cas de figure.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 28 mars 2011. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

tarot oracle débuter

Commentaires (21)

Morrigann Moonshadow
  • 1. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

tamara, le mercredi 20 juin 2012, à 21h52:
Bonjour Morrigann, ravie de découvrir ton site , on découvre là ta vie secrète, ta passion et ta discrétion que je ressens sur le forum ! quelqu'un qui va au fond des choses ! pleine de sagesse et de paix !! il va falloir que je m'intéresse aux lames mineures que j'ai écarté pendant longtemps !! toujours une question pour moi La Maison Dieu parfois vu comme une chute , une remise en question, parfois comme quelque chose de rapide qui arrive subitement, un coup de foudre pour certains, une joie, une rentrée d'argent pour d'autres, tant de versions que je m'y perds à savoir la lire en positive ou en négative ? peut être en fonction de sa place !! un grand merci !!!

Ma réponse, le vendredi 20 juin 2012, à 01h19:
Bonjour Tamara!

Merci pour ton gentil commentaire et tes compliments!

La Maison Dieu est une carte que je n'aime pas beaucoup tirer... elle est signe d'un bouleversement soudain et inattendu, en effet, d'un accident, aussi. En général, elle n'augure rien de bon: une chute, des espoirs déçus, ce genre de choses. En la couvrant d'un mineur on peut obtenir plus de précisions, ainsi qu'en l'interprétant par rapport à l'ensemble du tirage: si celui-ci comporte des lames positives fortes, alors le côté "néfaste" de la Maison Dieu est minimisé. Si en revanche on a une majorité de cartes négatives, cela n'augure rien de bon... Dans tous les cas, il y a la notion de chute, même si c'est pour repartir sur des bases saines ensuite. Un douloureux moment, donc. Si tu veux, je pourrai t'expliquer tout cela plus en détail ;)

Merci en tout cas pour ta visite!

A très bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 2. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

ThomasNovice, le mercredi 08 août 2012, à 19h47:
Bonjour Morrigann,

Je te félicite tout d'abord pour la clarté des informations disponibles sur ton site...

Voilà, je m'intéresse depuis plusieurs années à l'ésotérisme et j'ai consulté pour la première fois un magnétiseur il y a quelques mois.

Au cours d'un séance, la magnétiseur m'a proposé de me tirer les cartes. J'ai été troublé par le tirage et fasciné par cet art divinatoire. J'ai décidé de m'y initier.. Et j'ai acheté un oracle , l'Oracle Bleu dont les cartes me" parlaient".

Je m'exerce seul depuis plusieurs semaines avec des sensations positives vis-à-vis du jeu et de la méthode. Et bien que certains tirages me laissent "muet", il me semble que je fais souvent des intérprétations cohérentes et parlantes.

Me vient alors une question: à quel moment peut-on réaliser que nous "savons" interpréter les cartes?

Est-ce que je ressentirai "un signal"? Est-ce que j'éprouverai une sensation particulière, est-ce que j'aurai des flash ou des visions qui me signifieront que je suis capable de lire les cartes?

Merci de ta réponse,

Thomas, Lyon

Ma réponse, le mercredi 08 août 2012, à 22h27:
Bonsoir Thomas,

Tout d'abord, merci pour ton message. L'ésotérisme est un ensemble de disciplines très intéressant lorsqu'on s'y intéresse en approfondissant un peu. Un vaste domaine qui réserve bien des découvertes!

La cartomancie en fait partie et c'est un domaine fascinant... et souvent surprenant! Même après des années de pratique, on reste parfois stupéfait des révélations qu'elle met au jour.

Pour répondre à ta question, "savoir lire cartes" est une notion complexe. On peut considérer que l'on se débrouille bien à partir du moment où l'on réussit à prévoir des événements ou lorsqu'on réussit à apporter un regard nouveau sur une situation bien emmêlée. Souvent, l'aspect analytique est oublié par les apprenants, mais il fait partie intégrante de la pratique. Il s'agit souvent, en consultation par exemple, d'aider le Consultant à y voir plus clair afin qu'il ait des outils supplémentaires en main pour réagir au mieux par rapport à ce qui lui arrive.

En général, lorsqu'un tirage se passe "bien", on le "sait": ce que l'on dit est cohérent et l'on a une vision très claire (à travers les symboles) de ce qui se passe ou se passera. Il arrive aussi, au niveau médiumnique, que l'on tienne des propos qui nous paraissent incohérents et dénués de sens... et que l'on ne comprenne pas du tout de quoi on est en train de parler! Ceci est une situation quelque peu stressante, mais dès que l'on regarde la mine ébahie du Consultant en face de soi, on comprend que l'on a vu juste et que les révélations dépassent les espoirs du Consultant. C'est assez bluffant, et l'on ne s'y habitue jamais vraiment!

Le "signal" auquel tu fais allusion peut s'exprimer de diverses manières: lire dans ton jeu comme dans un livre ouvert, sentir une sorte d'empathie (comme si l'on était sur la même longueur d'ondes) avec ton jeu, etc. Si des perceptions extra-sensorielles (médiumnité) interviennent durant les tirages (ce qui n'est pas obligatoire pour être un bon cartomancien), alors il est tout à fait possible qu'en voyant certaines cartes, l'esprit reconstruise certaines images qui font partie de la vie du Consultant. Ces phénomènes sont les "flashes" auxquels on fait souvent allusion.

En général, pour "tester" ses compétences en cartomancie, on commence par faire des tirages gratuits à son entourage proche puis, à mesure que l'on améliore nos résultats (basés sur les retours des consultants), on élargit son cercle de "tests" en proposant des tirages gratuits à des personnes que l'on connaît moins bien, voire à des inconnus.

Bien sûr, nul ne peut se targuer de connaître tout ce qu'il y a à savoir sur un jeu de cartes, car un tel apprentissage est l'œuvre d'une vie.

J'espère avoir un peu répondu à ta question, ou du moins t'avoir donné quelques pistes de réflexion. Si d'autres interrogations subsistent, n'hésite pas, ce sera avec plaisir!

A bientôt,
Morrigann

ThomasNovice, le dimanche 12 août 2012, à 18h23:
Merci de ta réponse Morrigann

Je comprends que l'apprentissage sera long et que je dois être à "l'écoute" de tout manifestation sensorielle survenant à la lecture des cartes...

Sur les conseils d'une cartomancienne, j''ai donc décidé de me former au Tarot de Marseille, de comprendre et m'approprier les symboles, les tirages. D'après elle, la connaissance du Tarot de Marseille facilite l'utilisation et la lecture des autres Tarots et Oracles. Qu'en penses-tu?

Je commence donc mon auto formation avec le livre d'Oswald WIRTH.

Et je suis surpris de la quantité de symboles présent dans un jeu de Tarot!! de nombreuses informations, des messages, des références aux religions, à la franc maçonnerie, à la numérologie, à l'alchimie, aux planètes... Des cartes en relation, en opposition, en interrelation.

(Tout cela au détriment de l'intuition?)

Bref, en de moment apprentissage du Tarot et perfectionnement avec l'Oracle Bleu.

Bonne journée

Thomas

Ma réponse, le dimanche 12 août 2012, à 18h57:
Bonjour Thomas,

De rien, c'est avec plaisir!

Le tarot de Marseille est effectivement un très bel outil. Cependant, il faut faire attention à certaines confusion: le tarot d'Oswald Wirth n'est pas un tarot de Marseille, même si tous deux présentent des points communs. Le tarot de Marseille est une sorte de "base" sur laquelle des occultistes et ésotéristes se sont appuyés ensuite afin de produire d'autres tarots, créant ainsi de nouvelles traditions plus en adéquation avec leur conception du Monde.

Par exemple, le tarot de Marseille présente une vision du Monde particulièrement teintée de Christianisme parce que la tradition chrétienne a dominé l'Europe pendant des siècles. Oswald Wirth a quant à lui mis en évidence les relations existant entre le tarot et certaines traditions occultes. D'ailleurs, si l'on compare les lames du Marseille et du tarot de Wirth côte à côte, on remarque de nettes différences entre les deux. Par conséquent, on ne va pas lire le tarot de Marseille de la même façon que le tarot d'Oswald Wirth puisqu'ils présentent tout deux une vision différente du Monde.

On a un autre exemple en le Rider-Waite Smith tarot. L'occultiste anglo-américain Arthur Edward Waite a proposé un nouveau tarot (celui qui porte son nom). Il a "rectifié" certaines inexactitudes du tarot de Marseille selon sa vision du Monde. Celle-ci, débarrassée de la teinte chrétienne, est beaucoup plus universelle car elle s'applique aux traditions spirituelles en général, et non plus à une tradition "fermée". C'est sans doute pourquoi la tradition Waite est souvent préférée par les anglophones et les néo-païens. Celle-ci est très riche en symbolique hermétique, kabbalistique, astrologique (entre autres) et permet une étude sans fin.

Je comprends ce que tu veux dire lorsque tu émets l'hypothèse que les différentes "couches symboliques" du tarot jouent à l'encontre de l'intuition. Pourtant, il n'en est rien, et c'est même tout le contraire! En effet, les cartes sont des supports qui peuvent déclencher la lecture intuitive, bien qu'il ne soit pas nécessaire d'être intuitif ou d'avoir des capacités médiumniques pour être un bon cartomancien. A ce titre, lorsque l'esprit (conscient et inconscient) s'est approprié les symboles présents sur les lames, il reconstitue automatiquement (ou presque) les messages. En d'autres termes, les symboles favorisent en réalité la lecture intuitive... à condition qu'ils soient profondément assimilés ;)

Si tu souhaites quelques bonnes références sur le tarot (en particulier Marseille et Waite), n'hésite pas!

A très bientôt,
Morrigann

ThomasNovice, le dimanche 12 août 2012, à 20h56:
Je suis toujours partant pour de bonnes références..!

A la lecture de ton message, est-ce que je dois comprendre quechacun est plus "à l'aise " avec certains tarots en fonction de la symbolique qui y est incorporée?

Est-il alors nécessaire de "se former" pour chaque Tarot afin d'en saisir l'essence?

A bientôt,

Thomas

Ma réponse, le dimanche 12 août 2012, à 21h50:
Voici donc quelques noms d'auteurs particulièrement intéressants sur le tarot de Marseille:

Colette Silvestre: elle détaille la symbolique des lames en rattachant chaque symbole à l'ensemble des notions qu'il peut véhiculer et explique les techniques et les modes de tirage de manière "carrée" et raisonnée;

Corinne Morel: elle a écrit de nombreux ouvrages, dont certains très peu chers qui peuvent se glisser facilement dans le sac. Là aussi, tout est très bien expliqué, et sans fioritures inutiles;

Claude Darche: cartomancienne renommée, elle a publié de nombreux volumes sur différents jeux. Les explications sont toujours claires et cohérentes.

Tu as tout à fait compris: en règle générale, on sera plus à l'aise avec tel système symbolique qu'avec tel autre. Tout dépend du bagage socio-culturel de chacun, mais aussi des convictions religieuses et des affinités spirituelles. Par exemple, un Néo-Païen se tournera plus facilement vers un tarot de type Waite (areligieux mais hautement spirituel) que vers un tarot de Marseille car la vision du Monde qui y est exposée est plus en adéquation avec sa propre conception du Monde. Pourtant, cela n'empêche pas les deux outils de présenter des similitudes à travers des correspondances et des symboles propres à la Kabbale, à l'astrologie, l'alchimie, etc.

Comme tu le remarques, il est donc nécessaire d'apprendre chaque tradition pour ce qu'elle est - une tradition, un langage à part entière - afin de bien saisir les nuances et les subtilités de chacune. Apprendre à lire les cartes est très semblable à l'étude des langues étrangères: on peut avoir plusieurs langues faisant partie d'une même "famille" tout en étant des langues bien différentes qui ne se comprennent pas entre elles. Par exemple, de la même façon que l'anglais et l'allemand sont deux langues germaniques, le tarot de Marseille et le Waite appartiennent à la "famille" des tarots. Pourtant, un Anglais et un Allemand ne pourront se comprendre si l'un ne parle qu'anglais et l'autre qu'allemand. Pour le tarot, le même phénomène se produit: le Marseille et le Waite font partie de la même "famille" (tarots), mais ne peuvent se comprendre ou s'accorder sur certains points (deux traditions distinctes).

J'espère que cela répond un peu à tes questions. Si tu en as d'autres, n'hésite pas!

A très bientôt,
Morrigann

ThomasNovice, le mardi 14 août 2012, à 19h59:
Bonjour Morrigann,

Je continue mon apprentissage en lisant le (très) riche ouvrage d'Oswald Wirth, Le Tarot des Imagiers

J'avoue qu'une aide extérieure (et vivante !) me serait précieuse... Donnes-tu des cours par correspondance?

Merci et bonne soirée,

Thomas

Ma réponse, le mardi 14 août 2012, à 23h50:
Bonsoir Thomas,

Je confirme: les écrit d'Oswald Wirth sont assez ardus à lire! Dis-moi: possèdes-tu le jeu auquel se réfère l'ouvrage (Tarot d'Oswald Wirth)? Cela t'aiderait grandement Si tu as du mal à le trouver, je te donnerai quelques bonnes adresses!

Malheureusement, je ne donne pas de cours par correspondance... mais si tu as des questions ou besoin de pistes pour progresser dans ton apprentissage, n'hésite pas à demander! Et si un jour ton chemin te fait passer par Paris, n'hésite pas non plus!

Bonne fin de soirée,

A très bientôt,
Morrigann

ThomasNovice, le jeudi 16 août 2012, à 15h00:
Bonjour Morrigann,

J'ai les 22 arcanes majeures du jeu, celles fournies avec l'ouvrage. je les regarde, les re regarde, les coltemple...:)

Compte sur moi pour revenir vers toi si besoin.

Quand à Paris, je m'y rends quelques fois, donc...

Bonne journée,

A bientôt

Thomas

Ma réponse, le vendredi 17 août 2012, à 01h58:
Bonsoir Thomas,

Attention à ne pas abîmer ton jeu à force de le regarder

Si tu cherches d'autres sources sur le tarot d'Oswald Wirth, tu peux aussi consulter l'ouvrage de Colette Silvestre-Haéberlé intitulé L'Essentiel du Tarot: tarot de Marseille & tarot Oswald Wirth [Arkhana Vox, 1998]. Ce n'est certes pas son meilleur ouvrage, mais on y trouve une comparaison intéressante entre les deux jeux. De quoi ouvrir quelques horizons!

Lorsque tu passes par Paris, n'hésite pas!

A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 3. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

ridouche, le samedi 21 septembre 2013, à 04h53:
bonjour morrigam je vient juste d'acquerir un livre et tarot de marseiile plus le dvd de axel pourrait tu me dire quel temp faut il pour assimiler et pouvoir interpreter un theme sans se tromper je voudrait aussi te feliciter pour ton site magnifique

ridouche, le 21 septembre 2013, à 12h58:
bonjour morrigann doit on battre les cartes de la main gauche ou ça peut etre de la main droite ou vis versa comibient de fois doit on battre les cartes. pour les tirage en croix est ce moi qui doit choisir les cartes ou le consultant je vous remercie en vous souhaitant une bonne continuation

Ma réponse, le samedi 21 septembre 2013, à 22h15:
Bonsoir Ridouche,

Un grand merci pour tes commentaire et pour tes compliments sur le blog, cela me touche beaucoup!

Je ne connais pas le dvd dont tu parles... Quel est le livre que tu as acheté aussi (titre + auteur)?

Pour ce qui est de l'apprentissage d'un outil divinatoire quel qu'il soit, il faut compter plusieurs années pour une bonne "maîtrise"... Il faut savoir que même avec des années de pratique, on apprend toujours quelque chose! C'est aussi ce qui fait tout le charme de la discipline ;) Cela dit, il est tout à fait possible de se "débrouiller" de façon tout à fait honorable avec des tirages simples (tirage en trois lame, en croix) au bout de quelques mois selon la régularité de la pratique. Pour y arriver, je te recommande une pratique régulière, qui favorisera une meilleure connaissance des lames dans différents contextes. Un tirage quotidien à une lame peut tout à fait faire l'affaire pour cela (la lame tirée représente alors l'ambiance/l'atmosphère générale de la journée).

Il faut également être conscient que l'erreur est toujours possible, quel que soit le "niveau" du cartomancien: l'interprétation étant le fait de l'humain, elle n'est pas absolue. Il est donc toujours possible de se tromper... seulement, avec beaucoup de pratique et d'expérience, on peut arriver à saisir les tendances décrites dans les tirages de manière précise.

Les cartes peuvent être mélangées (brassées, avec un tarot, car on les lit droites et renversées) de la main droite ou de la main gauche indifféremment, du moment que l'on est à l'aise... et comme on ne bat pas les cartes mais qu'on les brasse, pas besoin de compter quoi que ce soit: on arrête le mélange quand on estime que l'on a suffisamment mélangé et l'on reforme le paquet en tas sur la table.

Quel que soit le mode de tirage, je demande toujours au Consultant de mélanger le jeu et de tirer les cartes. Certains cartomanciens choisissent de ne jamais laisser le Consultant toucher les cartes. Tout dépend de ce avec quoi on est le plus à l'aise. Personnellement, je préfère que le Consultant mélange et tire les cartes car il participe ainsi activement à la consultation.

J'espère avoir répondu à tes questions. Si certains éléments n'étaient pas clairs, n'hésite pas à revenir vers moi!

Très belle soirée,
A bientôt,
Morrigann

ridouche, le dimanche 22 septembre 2013, à 00h24:
bonsoir morrigann un grand merci pour m'avoir repondu pour le livre(initiation pratique du tarot) le dvd(la voyance à la porté de tous de axel) je vous souhaite une bonne soiréé

Ma réponse, le dimanche 22 septembre 2013, à 00h27:
Bonsoir Ridouche,

Si le livre est bien celui de Claude Darche, alors c'est une bonne référence

A consommer sans modération!

A bientôt,
Morrigann

ridouche, le dimanche 22 septembre 2013, à 16h44:
bonjour morrigann ç'est ce livre merci beaucoup pour votre soutien

Ma réponse, le dimanche 22 septembre 2013, à 16h55:
Bonjour Ridouche,

Je confirme, Claude Darche est une très bonne référence en matière de tarot de Marseille

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions!

Très belle journée à vous,
A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 4. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Louvemer, le dimanche 06 octobre 2013, à 00h11:
Merci beaucoup pour toutes ces précisions qui vont m'aider à avancer :)

Ma réponse, le lundi 07 octobre 2013, à 23h47:
Bonsoir Louvemer,

De rien ;) N'hésite pas si tu as des questions!

A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 5. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Anne0272, le mercredi 20 novembre 2013, à 00h11:
Bonsoir,

Ma meilleure amie est cartomancienne, médium, magnétiseur. Elle m'a donné le jeu "Les cartes de la Magie de Blanche" de E. Impériali ainsi que son livret pour que je fasse mon initiation et pour pouvoir la soulager de sa clientèle de voyance quand j'aurai les compétences nécessaires mais les jeux de tirages qui se trouvent dans le livret ne me conviennent pas. Je les trouve compliqués et ils ne me vont pas. Peut-être suis-je trop exigeante ?

J'ai déjà fais de la cartomancie mais avec l'Oracle Bleu, ça fonctionnait très bien mais je ne l'ai plus et ce nouveau jeu me plait mais pas les méthodes de tirages. Que puis-je faire ?

Merci d'avance.

Votre site est très intéressant et très instructif

Ma réponse, le mercredi 20 novembre 2013, à 00h58:
Bonsoir Anne,

Merci pour votre message! Je suis ravie que vous appréciez le contenu de ces pages!

Je vois tout à fait les cartes auxquelles vous faites allusion. Je ne les possède pas, mais j'ai dans ma collection un certain nombre de ces coffrets (édités chez DeVecchi). Certains de ces jeux ont une portée divinatoire évidente tandis que d'autres sont plus destinés à l'exploration de soi, à la méditation, au "développement personnel", ou font tout simplement office de conseil rapide. Il arrive souvent que ce type de jeu soit étiqueté "divinatoire" alors que l'utilisation en est différente...

Il est possible également que les modes de tirage inclus dans le livret ne vous conviennent pas et que naturellement, vous utiliseriez ces cartes différemment de ce qui est préconisé. Dans ce cas, je vous conseille de reprendre le livret et de le relire d'un bout à l'autre afin de bien vous imprégner de ce que l'auteur a voulu transmettre et de voir si certaines choses ont pu vous échapper d'une part (ce qui pourrait expliquer certains de vos blocages), et de voir si la manière dont vous utiliseriez le jeu naturellement est compatible avec/adaptable à l'intention de l'auteur. Rien ne vous empêche d'apporter vos variantes personnelles aux pratiques préconisées: vous enrichirez votre travail avec ce jeu.

Regardez aussi si ce jeu est vraiment destiné à la divination au sens prédictif du terme. S'il ne l'est pas, il va vous falloir trouver une utilisation qui vous conviendra. Vous évoquez l'Oracle Bleu, que vous pourriez pourquoi pas reprendre en parallèle (si vous le souhaitez, je peux vous communiquer de bonnes boutiques où vous pourrez vous le procurer aux meilleurs prix). Avec ces deux jeux, vous pourrez vous construire des pratiques complémentaires et les choses se décloqueront très certainement avec "Les Cartes de la Magie Blanche". N'hésitez pas à vous montrer créative, vous n'en serez que plus à l'aise!

J'espère que ces quelques éléments vous aident et vous donnent quelques idées de pistes à explorer. N'hésitez pas si d'autres questions vous viennent!

Belle fin de soirée,
Morrigann

Anne0272, le dimanche 24 novembre 2013, à 16h13:
Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse.

J'ai une autre question à vous poser. J'ai le jeu "Les Cartes Divinatoires du Karma" de M. Mantovani, la signification des cartes qui y est donnée me plait parce qu'elle est divisée en 3 catégories "sentiments et relations", "travail et argent" et "santé" qui sont claires et distinctes mais je trouve le jeu imcomplet dans le sens où il n'y a pas de cartes "figure", "temps", "lieux" tandis que dans le jeu "Les Cartes de la Magie Blanche", ces cartes y sont mais la signification est parfois trouble, enfin pour moi. Ce qui fait que je ne suis à l'aise ni avec l'un ni avec l'autre.

Connaitriez-vous un jeu où je puisse trouver un jeu "complet" comme les Cartes de la Magie Blanche avec une signification écrite explicite comme Les Cartes Divinatoires du Karma ?

Merci beaucoup.

Ma réponse, le dimanche 24 novembre 2013, à 16h51:
Bonjour Anne,

En dehors des différentes traditions de tarot, chaque jeu divinatoire s'il s'agit d'un oracle a son propre système, selon la culture et la tradition qu'il reflète. Les interprétations que l'on fait des cartes sont des lectures symboliques croisées avec les contextes que l'on examine. Aussi, peu de jeux comportent des indications précises sur le temps (il est impossible de dater de manière infaillible en cartomancie!) et les lieux (on déduit un type de lieu selon les caractéristiques évoquées par les cartes).

Certains jeux, très orientés vers des choses bien précises, ne permettent pas de telles interprétations. D'autres, en revanche, sont très bien dans tous les contextes et en toute situation. Par exemple, si l'on s'en tient aux oracles, le Belline est un très bon outil, pour peu que l'on adhère à son système et à l'esthétique. Sinon, le tarot, quelle que soit la tradition à laquelle il appartient (Marseille, Waite, Crowley, etc.), est un excellent outil, mais son étude est longue. Tout dépend de ce que vous préférez et du travail que vous êtes prête à mettre en oeuvre pour maîtriser votre outil. Il faut savoir que quel que soit le support que l'on utilise, une étude approfondie est indispensable à un bon maniement.

Sur les cartes de l'Oracle Belline figurent le nom des cartes qui sont aussi des mots clefs qui aident à la lecture. Il n'y a pas de "sections" thématiques, mais chaque carte fait sens dans n'importe quel contexte. L'Oracle de la Triade (de Dominique Duplaa) est aussi un excellent jeu qui délivre des messages sans détour. Le nom des cartes est aussi inscrit dessus et fait également office de mot-clef. Bien sûr, dans un cas comme dans l'ordre, l'interprétation ne saurait se limiter aux mots-clefs et il faut étudier la symbolique des cartes, mais ces oracles sont très accessibles.

Du côté du tarot, je vous recommande de jeter un oeil sur ceux suivant la tradition Waite, car c'est la plus utilisée aujourd'hui et aussi la plus riche en symbolique au niveau des lames mineures.

J'espère que ces éléments vous aideront! Pour toute question, n'hésitez pas!

A très bientôt,
Morrigann

Anne0272, le dimanche 24 novembre 2013, à 17h21:
Je vous remercie d'avoir répondu aussi rapidement et aussi clairement à ma question.

Bonnne soirée.

Anne

Ma réponse, le dimanche 24 novembre 2013, à 17h28:
C'est avec plaisir!

Belle soirée à vous également,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 6. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Béa, le dimanche 19 janvier 2014, à 17h10:
Bonjour Morrigan,

je viens de découvrir votre site. Il est très instructif et complet .

Je tire les cartes avec le tarot de Marseille et en complément avec certains oracles : Belline, Gė ...

Quand je bats les cartes , des fois certaines tombent du jeu. Je les note et j en tiens compte dans l'interprétation du tirage .si les cartes qui tombent répondent directement à ma question . Je considère le reste du jeu comme un complément d information ou une évolution a la question. Si ce n est pas le cas je les considère comme des informations supplémentaires ...a mon tirage....

Comment dois je considérer ces cartes qui tombent du jeu quand je les bats?

Je vous remercie par avance de votre aide.

Vous souhaitant un très bon fin d après-midi.

Amicalement

Beatrice

Ma réponse, le dimanche 19 janvier 2014, à 19h22:
Bonsoir Béa,

Merci pour votre intérêt pour mon blog, je suis ravie qu'il vous plaise!

Effectivement, il arrive que des cartes s'échappent du jeu lorsqu'on les bat, ou que certaines se retournent lors du brassage si l'on utilise un tarot. En fait, c'est bien le tirage en lui-même qui répond à la question posée. Les lames "échappées" sont bien sûr à noter et à prendre en compte. Lorsque cela se produit, je remets les cartes échappées dans le paquet et continue à mélanger, puis je coupe et je fais le tirage normalement. Une fois les cartes disposées devant moi, je ressors la coupe et les cartes échappées et je les positionne à côté du tirage. Je les interprète juste après la coupe, soit en tant qu'informations supplémentaires, soit en tant qu'éléments parallèles à la situation que l'on explore mais qui ont un rôle à y jouer.

Il arrive également que comme les lames de coupe, ces cartes "échappées" se retrouvent dans le tirage. Il faut alors y porter une attention toute particulière car leur signification et leur importance s'en trouvent renforcées.

J'espère que ces quelques éléments vous aideront. Surtout n'hésitez pas si d'autres questions vous venaient, j'y répondrai avec plaisir!

En vous souhaitant une belle soirée,
Amicalement,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 7. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

LIL13, le vendredi 1er août 2014, à 12h59:
Bonjour Morrigann,

Je viens de commencer l'apprentissage du tarot avec une amie, mais je cherche un ouvrage pour m'aider dans cet apprentissage. Mon choix s'est porté sur "les secrets des tarots" de Laura Tuan que tu conseilles également. Mais j'ai découvert qu'il existe un autre ouvrage "le langage secrets des tarots" même auteur, même couverture.

Ma question : connaîs-tu la différence entre ces 2 ouvrages ? quels est le meilleur choix ?

Merci pour ta prochaine réponse et pour ton site que je viens de découvrir justement à l'occasion de ma recherche sur Laura Tuan. Beau site, beaucoup de choses à découvrir. Cela prendra du temps. Seule critique, les copier/coller ne sont pas possible mais pourtant bien utile aux personnes ayant des problèmes de vue. Cela permet de grossir l'écriture.A une prochaine rencontre lors d'un passage à Paris.

lil13

Ma réponse, le vendredi 1er août 2014, à 14h10:
Bonjour LIL 13!

Un grand merci pour ton passage par-ici et pour ton commentaire!

Je suis heureuse que mon site et mon blog te plaisent! J'espère que tu y trouveras des choses qui t'aideront dans ton apprentissage et qui, pourquoi pas, te donneront envie d'essayer d'autres jeux encore ;)

Pour répondre à ta question: je ne sais pas s'il existe une différence entre les deux ouvrages que tu cites, mais la logique voudrait que le contenu en soit différent puisqu'on a deux titres distincts... Je ferai quelques recherches là-dessus et te tiendrai au courant. Cela dit, les sites de vente en ligne donnent souvent accès aux tables des matières, ce qui peut être pratique pour comparer ;) Petite précision tout de même: Laura Tuan parle de tarots de type Marseille. Pour pouvoir appliquer ses conseils vérifie bien que ton jeu est un tarot de Marseille car s'il s'agit d'un Waite, cela change tout,

Pour ce qui est du copier-coller, il est désactivé car il est interdit de reprendre les textes publiés ici. Le plagiat est malheureusement chose courante dont il faut se prémunir par différents moyens, et celui-ci en est un. Ceci dit, ton navigateur te permet normalement de grossir la taille du texte que tu vois sur ton écran. Tu peux faire la modifications dans les paramètres ou dans "outils": il te suffit de régler la taille du zoom ;)

J'espère avoir apporté des éléments de réponse à tes questions. N'hésite pas si tu en as d'autres, j'y répondrai avec plaisir!

Je te souhaite une très belle journée et te dis à très bientôt, peut-être à Paris!

Morrigann

Ma réponse, le vendredi 1er août 2014, à 16h04:
Re-bonjour LIL13,

Après quelques recherches au sujet des deux ouvrages de Laura Tuan, il semblerait qu'il s'agisse bien de deux livres différents, à moins que le plus récent soit une nouvelle édition du plus ancien. D'après le catalogue de la BNF, Le langage secret des tarots est paru en 1995 tandis que Les secrets des tarots date de 1996.

Il faudrait donc avoir les deux ouvrages en main pour les comparer et voir s'il y a d'importantes différences entre les deux...

A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 8. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

lilou, le lundi 15 décembre 2014, à 00h26:
Bonsoir Morrigann,

J'ai découvert votre site, en cherchant des informations. Toutes vos explications sont très claires ! Merci beaucoup !
J'ai cependant une question.
Je cherche un tarot ou un oracle, relativement facile à interpréter, et qui permettre d'approfondir le tirage, en datant et symbolisant les personnes( j'ai déjà pratiqué avec le titania)
Mes recherches m'ont amenées vers l ' oracle bleu, dont les illustrations me parlent beaucoup, mais à priori, il n'est pas facilement "accessible".
Autrement, je pensais à l'oracle gé, dont les images sont plus basiques, mais qui est apparemment plus simple.
que me conseilleriez vous ?
D'avance merci !
Lilou

Ma réponse, le lundi 15 décembre 2014, à 00h41:
Bonsoir Lilou,

Merci pour votre commentaire et pour votre passage sur ces pages! Je suis heureuse que ce que vous y trouvez vous aide et vous plaise!

Le choix d'un jeu est une question à la fois simple et complexe. D'expérience, il est inévitable que l'on travaillera mieux avec un jeu qui nous plaît, dont les illustrations et les symboles "résonnent" en nous. Il est indispensable d'avoir des affinités naturelles avec le langage symbolique de son jeu. Aussi, j'aurais tendance à vous conseiller de suivre votre première idée: l'Oracle Bleu semble vous plaire (peut-on aller jusqu'à parler d'un coup de foudre?), et vous aurez donc davantage d'affinités avec lui. Il existe un livre sur cet oracle, écrit par le créateur du jeu. Vous procurer cet ouvrage peut également être une bonne idée pour avancer pas à pas dans votre apprentissage.

Ensuite, il faut garder à l'esprit que le maniement d'un jeu s'apprend avec beaucoup de patience, et que seul le travail et la pratique régulière permettent de s'en servir confortablement. C'est pourquoi je vous recommande de vous focaliser d'abord sur les affinités que vous constatez avec tel ou tel jeu plutôt que sur une complexité apparente. Chaque jeu est complexe (même l'Oracle Gé, qui présente un certain nombre de subtilités!), mais on apprend plus rapidement avec un jeu que l'on apprécie fortement!

Pour ce qui est de la datation ou de l'identification des personnes, ce sont des points qu'il faut prendre avec précaution: en cartomancie, il est impossible de dater des événements, excepté au moyen de tirages prévus à cet effet. Même chose pour identifier des personnes: dans le tarot, par exemple, le sexe du personnage présent sur la carte n'est pas nécessairement identique à celui de la personne à laquelle il est fait référence. C'est davantage une question de caractéristiques morales et d'attitude.

Enfin, si vous connaissez le Titania, pourquoi ne pas vous lancer dans l'apprentissage du Petit Lenormand (dont le Titania est une variante)? Utilisé avec des modes de tirage adéquats, ce système est très précis!

J'espère vous avoir un peu aidée. Si vous avez d'autres questions, surtout n'hésitez pas!

A bientôt,
Morrigann

lilou, le lundi 15 décembre 2014, à 22h02:
Bonsoir Morrigann,

J'ai lu vos conseils, je vous remercie de votre réponse rapide. J'ai bien re fléchi, l oracle gé me parle davantage, par sa simplicité d'images. C'est ce que je recherche avant tout.
Je m offrirai l oracle bleu, lors d une occasion!
Merci en tout cas pour vos conseils !
Lilou

Ma réponse, le lundi 15 décembre 2014, à 22h10:
Bonsoir Lilou,

De rien, c'est avec plaisir!

Je suis heureuse que vous ayez fait votre choix! L'Oracle Gé est un bon outil, et son créateur a publié deux ouvrages pour accompagner le jeu. N'hésitez pas à vous les procurer (ou à vous les faire offrir!), ils seront un bon complément!

Lorsque vous aurez un peu de pratique avec l'Oracle Gé, il est possible que l'Oracle Bleu vous semble plus abordable également!

Très belles découvertes!

A bientôt,
Morrigann

lilou, le jeudi 1er janvier 2015, à 13h52:
Bonjour Morrigann,

Belle année 2015 à vous ! N'êtes vous pas en bzh ? Votre pseudo me paraît en être inspiré !
Le père Noël m'à déposé l'oracle gé sous le sapin !
J'ai donc commencé à me l'approprier, et dès la coupe la bougie est sortie. Puis dans le jeu dans lequel je posais une question e relation avec le travail, la bougie de nouveau et l'étoile à 5 branches. Ce jeu n'à pas vraiment répondu à ma question, mais il a exposé mon environnement actuel avec justesse.
à bientôt !

Ma réponse, le jeudi 1er janvier 2015, à 16h07:
Bonjour Lilou!

Très belle année 2015 à vous également!

Non, je ne suis pas bretonne, et mon pseudo est emprunté à une déesse irlandaise: Mórrigu (ou Mórrigan) vient du vieil-irlandais mór ("grand, grande") et rigu (reine"). Dans la mythologie irlandaise, la Morrigan est donc connue comme étant la Grande Reine, celle de l'Amour de la Mort et des Fantômes. C'est également une guerrière hors-pair.

Félicitations pour votre Oracle Gé! Vous allez vous familiariser avec lui petit à petit! Il peut être assez particulier, mais une fois les symboles bien intégrés, on arrive à des résultats assez justes. Avec un peu de pratique, vous réussirez à bien comprendre les messages que transcrivent les cartes!

Je vous souhaite de très belles découvertes en sa compagnie!

A bientôt!
Morrigann

lilou, le dimanche 04 janvier 2015, à 00h44:
Bonsoir Morrigann,
il me semblait bien, qu il y avait du celte à cela.
Je suis très contente de mon cadeau ! Je me famili arise avec et ça fonctionne bien !
Merci pour vos conseils,
à bientôt
lilou

Ma réponse, le dimanche 04 janvier 2015, à 00h48:
Bonsoir Lilou!

Cet Oracle Gé vous réserve de beaux moments! N'hésitez pas à noter vos tirages dans un cahier afin de voir vos progrès! ;)

A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 9. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Petite etoile, le mardi 06 janvier 2015, à 21h46:
Bonsoir Morrigànn,
Je pratique l oracle ge depuis plus d un an et j apprécie beaucoup de jeu. Je fais beaucoup la méthode du prénom qui me parle énormément. Par contre il y a des moments ou je n arrive pas a analysé c est le cas ce soir. Pouvez vous m aider ?

Ma réponse, le mardi 06 janvier 2015, à 22h06:
Bonsoir Petite Etoile,

Merci pour votre message!

Je vous recommande de noter vos tirages dans un cahier dédié à cela. Ainsi, vous aurez des traces de chaque tirage que vous faite et, en cas de difficulté d'interprétation, vous pourrez revenir sur le tirage en question à un autre moment (plus tard dans la journée ou quelques jours plus tard).

Il arrive parfois que l'on ne réussisse pas à y voir clair face à un tirage. Dans ce cas, y revenir plus tard est souvent la solution. Il est possible que l'on ne soit pas dans le bon état d'esprit, que l'on n'ait pas la tête à cela... ou que l'on manque de recul!

Laissez reposer votre tirage quelques jours, le temps de vous en détacher, et revenez-y ensuite. Vous verrez, vous le comprendrez certainement mieux! Je vous invite également à consulter cet article qui donne quelques astuces en cas de blocage. Peut-être y trouverez-vous des idées!

En espérant vous avoir donné quelques pistes pour vous débloquer, je vous souhaite une belle fin de soirée,

A bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 10. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Eden, le vendredi 06 février 2015:
Bonjour,
Merci pour tous ce que tu nous apprends ici. C'est tellement riche :-))
Je viens d'acquerir le tarot Art nouveau d'antonella castelli. Il est magnifique, je l'adore mais le petit livret est insuffisant pour m'aider à les lire... Je suis totalement débutante. La plupart des livres sont axés tarot de marseille.
Que me conseilles tu lire dans mon cas?
Donnes tu des cours sur Paris?
Merci de ton aide!
Eden

Ma réponse, le vendredi 06 février 2015, à 20h21:
Bonsoir Eden,

Un grand merci à toi pour ton passage par ici et pour ton message! Je suis heureuse que ce blog te plaise et que tu y trouves des éléments pour t'aider!

Je vois de quel tarot tu parles: il est effectivement magnifique, mais pas forcément évident à aborder quand on n'a pas l'habitude de jongler entre les différentes traditions! Et je suis d'accord avec toi: les petits livrets qui accompagnent les jeux en général sont insuffisants pour pouvoir utiliser un jeu de façon un peu approfondie. Et pour un débutant, ils ne sont pas clairs du tout!

Ton jeu est en fait un mélange de plusieurs traditions de tarots, et il faut avoir connaissance de celles-ci pour pouvoir faire de bonnes lectures avec le tarot "Art Nouveau". C'est un travail passionnant et enrichissant que je serais ravie de t'aider à faire! Je donne en effet des cours particuliers à Paris. Pour tous les détails, je t'invite à consulter mon site professionnel. Surtout n'hésite pas à me contacter, ce sera avec plaisir!

Je te souhaite une belle soirée,
A très bientôt,
Morrigann

Morrigann Moonshadow
  • 11. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Lilou, le dimanche 29 mars 2015, à 11h24:
Bonjour Morrigann,

Précédemment venue sur votre blog afin que vous me conseiller pour mon premier jeu, je reviens vers vous car je cherche la dénomination d'un jeu que je viens de récupérer. Après plusieurs heures de recherches infructueuses, je ne connais toujours son nom...
Serais t-il possible que je vous envoie une photo afin que vous puissiez m'aiguiller ?

D'avance merci !

Lilou

Ma réponse, le dimanche 29 mars 2015, à 15h58:
Bonjour Lilou,

Merci pour votre message! Je me souviens de vous, effectivement!

Je vous envoie un email afin que vous puissiez me faire parvenir quelques images de votre jeu. Je vais voir si je le connais.

En vous souhaitant une belle journée,
A très bientôt,
Morrigann

Lilou, le dimanche 29 mars 2015, à 17h39:
Merci beaucoup, c'est très gentil de votre part !
Croisons les doigts !

Lilou

Morrigann Moonshadow
  • 12. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

CED2009, le vendredi 17 avril 2015, à 13h07:
Bonjour, Je pense depuis quelque temps a acheter un oracle mais je ne sais pas choisir. Il me faudrait un "facile" pour debutant. J'ai entendu de l'oracle des anges, qu'il etait sympa pour debuter et qu'il permet de donner des conseils ou de se poser les bonnes questions pour avancer et grandir. Qu'en pensez vous?

Ma réponse, le vendredi 17 avril 2015, à 14h20:
Bonjour CED2009;

Merci pour votre passage par ici et pour votre contribution.

Pour débuter avec un oracle, je vous conseille par exemple l'Oracle Belline (si vous ne lisez pas l'anglais). Même si comme tout jeu divinatoire il demande un certain investissement personnel en terme d'apprentissage, il permet d'obtenir rapidement de bons résultats une fois que l'on en a compris les bases et le fonctionnement.

Je vous conseille de commencer avec un "vrai" jeu, c'est-à-dire un jeu équilibré et bien conçu, car cela vous permettra d'acquérir de bons réflexes dès le départ. Le Belline permet des explorations très poussées lorsqu'on le maîtrise bien, et je suis certaine qu'il vous plaira.

Il n'y a pas de jeu "facile" à apprendre. Il y a simplement de multiples jeux qui, dans le cas des oracles, ont chacun un mode de fonctionnement différent. Il faut donc explorer et voir ce qui nous plaît ou non, et selon les affinités que l'on peut avoir avec tel ou tel système symbolique, telle ou telle culture, on peut cibler ses recherches.

En espérant vous avoir un peu aidé, je vous souhaite une belle journée,
A bientôt,
Morrigann.

Morrigann Moonshadow
  • 13. Morrigann Moonshadow (site web) | 28/03/2016

Marionthimnolane, le dimanche 31 janvier 2016, à 18h42:
Bonjour je souhaite me lancer dans le tirage de cartes du tarot de Marseille mes je ne sais pas quel livre je dois acheter pour savoir interprété les cartes pouvez vous me conseiller svp

Ma réponse, le dimanche 31 janvier 2016, à 20h27:
Bonsoir Marion,

Merci pour votre passage par-ici et pour votre message.

Pour vous familiariser avec le tarot de Marseille, je vous recommande de consulter les références citées dans les commentaires précédents. Si apprendre par l'intermédiaire d'ouvrages vous semble trop abstrait, vous pouvez toujours vous tourner vers des cours particuliers.

En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une agréable soirée.

A bientôt,
Morrigann

Alex66200
  • 14. Alex66200 | 14/01/2017

Bonsoir Morrigann,
Je vais faire mon possible pour être la plus succincte.
Tout d'abord, je suis "tombée" sur votre site par hasard en cherchant de quelle main il fallait couper les cartes du tarot marseillais ou s'il fallait battre ou mélanger les cartes de l'Oracle Belline et celle du Petit Lenormand et de quelle main couper et tirer les cartes de ces jeux.
Je voudrais vous féliciter pour les conseils clairs que vous prodiguez, pour la mise en page de votre blog et sa beauté.
Je me suis donc arrêtée, vous ai lue et n'ai pas cherché plus ailleurs.
Ma meilleure amie m'a offert pour Noël Le Petit Lenormand ( ce qui est assez drôle au passage car mon amie et moi sommes originaires d'Alencon!) et Le jeu de carte de l'Oracle Belline.
Sur les conseils avisés d'une nouvelle amie, j'ai investi dans le livret de la face cachée de l'Oracle Belline pour comprendre la signification des cartes.
N'ayant pas été particulièrement heureuse ces 15 dernières années...pas de travail ( je suis en invalidité à 50 pour cent suite à un coma survenu dans des circonstances désastreuses!), une santé fragile....j'ai vu là, l'occasion, l'année de mes 40 ans de changer la donne et de penser positif avec l'interprétation de ces cartes à l'appui pour mon compte personnel quotidien.
J'ai investi dans un tarot marseillais avec Le livre de Corinne Morel à l'appui.
J'avais envie de me laisser tenter par l'Oracle gé assorti des deux livres explicatifs et l'Oracle bleu.
Pour ne rien vous cacher, j'ai toujours espoir de travailler et je rêve de trouver un job qui soit en adéquation avec les livres..pas vendeuse, un poste actif de rédaction ou quelque chose qui tend vers cela.
C'est d'ailleurs en me rendant dans un salon littteraire que j'ai eu cette révélation.
Je lis énormément et écris des Chroniques gratuites sur chaque livre lu et j'ai besoin de savoir si c'est en essayant de toute mes forces et en y croyant dur comme fer que même si je ne suis pas journaliste, à force de persévérance mes efforts finiront par payer.
Pour cultiver la pensée positive, j'ai besoin de quotidiennement savoir me tirer les cartes pour m'encourager.
Pensez vous qu'en investissant dans l'Oracle gé et ses livres et l'Oracle bleu avec évidemment les bonnes références livresques je m'eparpillerais davantage ou à contrario, pensez vous que ça ne pourra que m'aider avec la connaissance des cartes et du tirages de celles ci pour cultiver et entretenir mon envie de me battre davantage?
J'avoue qu'avoir une réponse de vous m'eclairerait grandement.
D'ailleurs que fais- je avec mes mains pour couper, mélanger , tirer? L'interprétation se fait elle de gauche à droite ou Le contraire?
Par avance merci de votre réponse et pardon pour ce pavé.
J'espère que vous ne vous êtes pas endormie en me lisant et que j'ai été assez claire.
Tous mes vœux pour la nouvelle année.
Bien à vous.

morrigann_moonshadow
  • 15. morrigann_moonshadow (site web) | 14/01/2017

Bonsoir Alex;

Tout d'abord, un grand merci pour votre message. Je suis heureuse que les articles que vous trouvez sur ce blog vous aident à progresser dans l'apprentissage de votre passion. Je vous remercie pour vos compliments au sujet du blog, car j'ai passé (et passe toujours) beaucoup de temps à y travailler et à rédiger les contenus qui y sont publiés.

Pour répondre à vos questions techniques: contrairement à ce qu'on lit souvent et qui tient de la superstition, la main utilisée pour couper le jeu et tirer les cartes n'a aucune importance. L'essentiel est d'être à l'aise. Pour ce qui est du mélange, c'est très simple: lorsque les cartes se lisent droites et renversées, on brasse le jeu; lorsque les cartes se lisent droites uniquement, on les bat. Quant à la lecture du tirage, elle se fait selon l'ordre défini par le mode de tirage choisi.

Le Petit Lenormand et l'Oracle Belline sont de très bons jeux, qui présentent chacun leurs particularités: le Belline a une structure bien définie qui est très utile lors de l'analyse des tirages, et le Petit Lenormand obéit à un système qui lui est propre. Voilà qui rend ces deux jeux très intéressants et très enrichissants!

Je suis désolée de lire ce qui vous est arrivé au niveau de la santé et de quelle manière cela a influencé votre vie professionnelle, mais vous avez su rebondir d'une très belle façon en vous lançant dans la pratique de votre passion! Lorsqu'elles sont bien utilisées, les cartes peuvent être un formidable moyen de reprendre le dessus sur les difficultés et de les dépasser, et je suis heureuse qu'elles vous y aident. Diversifier les supports est une bonne idée dans la mesure où selon le jour et selon vos préoccupations, vous aurez tendance à vous diriger davantage vers tel ou tel jeu, ce qui vous apportera des points de vue complémentaires. L'Oracle Gé est intéressant, de même que l'Oracle Bleu. Je possède les deux et pratique le premier à titre personnel. L'Oracle Belline, le Petit Lenormand et le Rider-Waite Smith Tarot (pour ne citer que ceux-ci) sont en revanche les supports qui m'accompagnent dans ma pratique professionnelle.

Si vous pensez que l'Oracle Gé et l'Oracle Bleu peuvent vous plaire, n'hésitez pas à vous les procurer. Si un doute subsiste, vous pouvez vous rendre en boutique pour voir le jeu "en vrai" et confirmer ou non votre attirance.

Vous pourrez bien sûr vous en servir pour vos tirages quotidiens quel que soit le domaine concerné. Pour ce qui est de vos préoccupations professionnelles, veillez toujours à ce que vos questions visent à vous permettre d'entrevoir les clefs de la situation et les moyens et les stratégies à mettre en œuvre pour atteindre les buts que vous vous êtes fixés.

Pour parvenir à répondre à vos préoccupations professionnelles, vous pouvez bien sûr diversifier les supports, que ce soit en autodidacte ou accompagnée d'une personne d'expérience auprès de qui vous pourrez approfondir les bases et affiner vos techniques, mais vous pouvez aussi demander conseil en consultant, ce qui vous permettra d'établir les stratégies adéquates à la réalisation de vos objectifs. Quant à multiplier les supports, tout dépend de l'utilisation que vous en faites. Je ne saurais vous dire d'après ces quelques lignes si l'idée est "bonne" ou non. Si ces supports vous plaisent, essayez-les! Si cela se trouve, ils seront parmi vos favoris! ;)

J'espère avoir pu répondre à vos questions. Si vous en avez d'autres ou si vous avez besoin de davantage de précisions, n'hésites pas, je vous répondrai avec plaisir!

Je vous remercie pour vos vœux et vous présente à mon tour les miens pour cette année 2017, en espérant que vos aspirations trouvent le chemin de la réalisation!

A bientôt,
Morrigann

Mélanie
  • 16. Mélanie | 27/01/2017

Bonjour
Je passe sur ce blog par hasard et me retrouve captivée par la mine d'infos et conseils que vous nous offrez . Votre façon d'écrire,de vous exprimer et de tout expliquer est très tres plaisante et fluide .
Je n'en suis même pas au stade de débutante car je n'ai pour l'instant rien acheté. Pour l'instant Je debrousaille les différents sites afin de trouver des indices sur le jeu qui me correspondrait le mieux...(si je ne me trompe pas, pour moi, ce serait plutôt celui qui est areligieux cité plus haut ....) . Je pensais même me tourner vers le livre "tarot divinatoire pour les nuls" c'est pour vous dire mon désarrois dans cette masse de produits proposés . :)
L'essentiel des questions que je me posais ont trouvé réponse dans les précédents échanges mais d autres viendront sûrement au fil de l'apprentissage que je me souhaite assidu, sérieux et ludique aussi tout de même pour que je ne baisse pas les bras .
Encore merci et grand bravo pour ce blog qui est une pépite parmi les autres si fades et tres commerciaux .

Bonne continuation
Mélanie

morrigann_moonshadow
  • 17. morrigann_moonshadow (site web) | 27/01/2017

Bonsoir Mélanie;

Un grand merci pour votre passage par ici et pour votre commentaire, votre enthousiasme me va droit au cœur! Je suis ravie que ce blog vous plaise et que vous y trouviez de quoi nourrir votre réflexion et construire votre apprentissage!

Il n'est pas toujours évident de débuter et de savoir comment s'y prendre, mais avec de bonnes sources et un jeu qui vous plaira, vous allez apprendre avec beaucoup de plaisir! :) N'hésitez pas à parcourir ce blog ainsi que mon site professionnel, où vous trouverez très certainement de quoi confirmer vos premières impressions. Et bien sûr, si vous avez des questions ou si vous souhaitez être accompagnée dans votre progression, n'hésitez pas! :)

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans la découverte du support que vous aurez choisi!

En vous souhaitant une très belle soirée,
A bientôt,
Morrigann

Danielle
  • 18. Danielle | 24/02/2017

Bonjour, je débute avec l oracle du belline et je me demande comment répondre à une question genre : dans quelle domaine dois je rechercher du travail ??? Comment une carte peut répondre à ca avez vous un exemple de réponse à me formuler merci à vous

morrigann_moonshadow
  • 19. morrigann_moonshadow (site web) | 24/02/2017

Bonsoir Danielle;

Comme vous l'avez remarqué, il n'existe pas de carte (et ce quel que soit le jeu) qui vous indiquera précisément la voie professionnelle que vous pouvez suivre. En revanche, il est possible de lier certaines cartes avec des types de compétences et de déduire ensuite quelles activités sont concernées. C'est ce que l'on peut faire notamment avec les lames majeures du tarot, dont chacune peut représenter un ensemble d'activités professionnelles.

Ensuite, il est très important de bien formuler la question, et c'est là le cœur de votre demande. L'amorce "dans quel domaine dois-je..." n'est pas appropriée, et ce pour plusieurs raisons: on évite le verbe "devoir" qui implique une notion d'obligation, car vous n'en avez aucune et devez toujours prendre vos décisions selon vos propres choix. En outre, plutôt que de chercher à identifier une voie plutôt qu'une autre, vous aurez davantage intérêt à mettre en relief les types de compétences dont vous disposez, celles dont vous pouvez vous servir et que vous pouvez mettre en avant dans le contexte professionnel, mais aussi celles qui vous manquent ou que vous pouvez développer.

Il faut également choisir un mode de tirage approprié, c'est-à-dire qui vous apportera des éléments pertinents pour trouver par déduction la (ou les) voie(s) qui vous convien(nen)t le mieux.

En espérant que ces quelques éléments vous aideront dans votre recherche, je vous souhaite une belle fin de soirée.

A bientôt,
Morrigann

Valérie
  • 20. Valérie | 25/05/2017

Bonjour,
Tout d'abord, merci pour votre site qui permet aux novices de ne pas baisser les bras et donne envie de se perfectionner :)
Je me suis initiée à l'oracle de Belline.
Je me pose beaucoup de questions sur les interprétations des cartes.
Je pratique principalement le tirage en croix (comme conseillé pour les débutants) mais je suis souvent surprise des oppositions entre certaines cartes.
Par exemple, je croise souvent un ex avec qui je n'ai plus de contact, qui est en couple et a des enfants, on ne se dit même pas bonjour. Les regards se croisent furtivement et rien d'autre.
j'ai donc demandé aux cartes de me dire ce que cette personne pensait de moi.
Voici le tirage:
1: carte bleue
2. le hazard
3: retard
4: accident: synthèse calculée = amor
Le résultat et la synthèse sont opposées pour moi et la carte bleue en début de tirage m'est incomprise. Je l'ai recouverte en tirant une carte au hazard et je suis tombée sur la grâce...
Je ne comprends pas du tout ce tirage alors que d'habitude, tout est assez clair.

morrigann_moonshadow
  • 21. morrigann_moonshadow (site web) | 25/05/2017

Bonsoir Valérie;

Tout d'abord, merci pour votre commentaire. Je suis heureuse que vous trouviez sur ce blog de quoi vous aider à progresser dans votre pratique de la cartomancie!

L'Oracle Belline est un bon support, assez simple d'utilisation dès que l'on en maîtrise les bases, et il offre des subtilités très intéressantes, que ce soit pour des tirages simples ou complexes.

L'une des principales difficultés qui se posent à tout cartomancien est l'interprétation des cartes qui se trouvent dans des positions qui a priori ne leur conviennent pas. Il s'agit alors de chercher en quoi telle ou telle notion, que l'on considère au départ comme étant plutôt favorable, peut se révéler défavorable... et cela nécessite une grande réflexion, mais aussi une bonne connaissance des cartes! Rassurez-vous, les personnes qui connaissent bien leurs supports continuent d'apprendre à les utiliser toute leur vie! L'apprentissage est sans fin, et c'est aussi ce qui rend la cartomancie aussi fascinante!

L'autre grande difficulté est de réconcilier des cartes qui au premier coup d'œil "ne vont pas ensemble". Ces oppositions font nécessairement sens au sein du tirage, et il revient à l'interprète de trouver comment. Là encore, il est indispensable de bien connaître son jeu et les subtilités de l'interprétation, mais vos difficultés peuvent s'expliquer également par d'autres facteurs.

Par exemple, il faut configurer le tirage avant de l'effectuer. Lorsqu'on cherche à répondre à une question précise, il est indispensable (surtout avec le tirage en trois cartes et le tirage en croix) de définir à quoi correspondront les différentes positions des cartes, sans quoi on va manquer de repères pour l'interprétation. Poser des cadres est une étape incontournable pour un tirage réussi!

Ensuite, il faut respecter certaines notion d'éthique évidentes. En effet, la cartomancie ne doit pas être utilisée afin d'entrer dans l'intimité et la vie privée d'autrui! Le consultant doit toujours être au centre de la question. Demander aux cartes ce que pense (ou fait) un tiers n'est pas correct. Mieux vaut communiquer directement avec la personne en question qu'essayer de pénétrer dans son intimité.

A travers les présents commentaires, je ne peux pas vous aider davantage par rapport au tirage que vous citez. D'une part je ne sais rien de votre situation. Ensuite, la question posée ne respecte pas l'éthique que je me suis fixée et à laquelle je ne déroge pas. Par ailleurs, ce blog n'a pas vocation à être un service d'aide à l'interprétation gratuit.

En revanche, je peux bien sûr vous aider à progresser avec l'Oracle Belline puisque je propose des cours particuliers et des ateliers pour étudier ce support. Le premier niveau de formation à distance Oracle Belline est également en cours d'élaboration et sera disponible d'ici peu. Enfin, si vous souhaitez approfondir certains aspects de votre situation et de ce qui vous préoccupe, je vos invite à découvrir les consultations que je propose sur mon site professionnel.

En espérant que ces quelques éléments de réponses vous aident, je vous souhaite une belle soirée.

A bientôt,
Morrigann

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire