Mabon, l'équinoxe d'automne

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Mabon, by The Ink WitchL'été se termine aujourd'hui pour laisser place à l'automne.

Mabon est la fête de la Deuxième Récolte (« second harvest festival », la première étant Lughnasadh et la troisième Samhain), toute en introspection et en méditation. En ce jour l'heure est venue d'être reconnaissant pour ce que l'on a (amis, nourriture, et toutes les « petites » choses que la vie nous offre, Mabon est en quelque sorte le Thanksgiving des sorcières !) et de se préparer aux longues heures d'obscurité à venir. À partir de maintenant, les journées diminuent de façon visible et l'on entre dans la période sombre et froide de l'année.

Mabon, est aussi l'occasion de travailler sur son équilibre personnel, de se reconnecter à la nature, au monde, à soi-même. Les rituels d'équilibre sont donc tout à fait adaptés, d'autant plus qu'aujourd'hui, la durée du jour est égale à celle de la nuit.

Corne d'AbondanceLa tradition veut que les repas lors de Mabon soient composés des produits de saison et de récolte, tels toutes sortes de noix, pommes, de raisin bien sûr, mais aussi de citrouille, etc., et soient placés sous le signe de la sobriété, en prévision des jours difficiles à venir, et en symbole de la non-infinité des ressources que nous offre la terre. On a emmagasiné le fruit des récoltes pour l'hiver, il s'agit désormais de maintenir cette abondance pour traverser la saison froide. C'est pour cette raison que l'on utilise souvent une corne d'abondance pour représenter Mabon.

C'est également l'occasion de se souvenir de certains dieux et déesses, qui sont associés à ce jour (et à cette période). Par exemple, Perséphone, fille de Demeter, épouse d'Hadès et déesse grecque du printemps et reine des Enfers, est « condamnée » à passer une moitié de l'année aux Enfers et l'autre à la surface. On dit que Mabon et l'entrée en période sombre que ce jour symbolise est le jour où la déesse redescend aux Enfers chaque année. Pomona, la déesse romaine des pommes et des vergers est aussi associée à cette fête, de même que le dieu Bacchus/Dionysos (vendanges, vin, raisin). Chez les Gallois, le dieu Mabon (qui est né deux fois, selon la légende) est honoré, ainsi que sa mère Modron (d'où les noms de ce sabbat). On fait également appel à Morgane la Fée, prêtresse de l'île d'Avalon. Mabon est aussi l'occasion de célébrer des entités qui représentent la nature, telles l'Homme Vert (=> le « Green Man »), symbole de la végétation et gardien de la forêt, ainsi que Herne le Chasseur, autre dieu étroitement lié à la nature et la végétation. Comme son nom l'indique, il est le dieu de la chasse, mais aussi du cerf.

Autumn Equinox, Ellen DuganMabon est aussi connu sous les noms de Cornucopia (=> « corne d'abondance »), Modron, Fête d'Avalon, ou encore « Winter Finding » (=> l'arrivée de l'hiver, l'entrée dans la saison hivernale).

Pour terminer, voici un livre (en anglais) dont la lecture pourrait intéresser ceux et celles qui souhaiteraient en apprendre davantage sur cette fête encore souvent méconnue des sorcières elles-mêmes, bien qu'elle renferme de grandes richesses et offre un large éventail de possibilités :

Ellen DUGAN. Autumn Equinox: the Enchantment of Mabon. Woodbury, MN: Llewellyn, 2005.

 

Joyeux Mabon à tous !!!

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 22 septembre 2008. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

 

 

 

Wicca sabbat Mabon

Ajouter un commentaire