analyser une situation

La Ronce et la Rose

La Ronce et la Rose

Par Le 22/05/2016

Read this article in English.
 

Bien qu'il ait été conçu spécialement pour le mois de mai, ce tirage peut être effectué à n'importe quel moment de l'année dès lors que la situation du consultant le requiert. Sa connexion au mois de mai vient de la ballade « Barbara Allen », qui raconte l'histoire malheureuse de deux amoureux qui ne parviennent pas à se réconcilier suite au comportement blessant de l'un et à l'orgueil de l'autre.

Into the Labyrinth / Au Coeur du Labyrinthe

"Into the Labyrinth" / "Au Cœur du Labyrinthe"

Par Le 14/01/2016

Le tirage a été créé dans des circonstances quelque peu particulières puisqu'il est un hommage à David Bowie, décédé ce dimanche 10 janvier 2016. Comme tout un chacun ou presque, j'ai été très touchée par la triste nouvelle, qui m'a tout d'abord parue impossible avant de s'installer peu à peu dans une réalité tangible. Tandis que les hommages se multipliaient sur la toile et ailleurs, l'idée d'un tirage spécial qui serait un clin d'œil appuyé à l'artiste et à ses multiples facettes a peu à peu germé.

Deuxieme étoile à droite et tout droit jusqu'au matin

"Deuxième étoile à droite... et tout droit jusqu'au matin!"

Par Le 15/12/2014

Dans le roman Peter Pan de J. M. Barrie, l'itinéraire à suivre pour se rendre au Pays Imaginaire (« Neverland ») est indiqué très clairement : « Deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin » (« Second star to the right and straight on 'til morning »). C'est ainsi que l'on accède à cet endroit magique où l'on s'attend à pouvoir vivre ses rêves.

Dans l'Oeil du Dragon

Dans l'Œil du Dragon

Par Le 10/11/2013

Tirage mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Voici le premier des deux tirages créés spécialement pour le Salon Fantastique 2013. Celui-ci a été en grande partie inspiré par le magnifique dragon qui figure sur l'affiche réalisée par Mathieu Coudray. C'est grâce à l'image de cette créature mythologique réputée pour sa grande intelligence et sa finesse d'esprit – ainsi que pour son amour immodéré des richesses et des trésors ! – que l'idée de ce tirage introspectif m'est venue.

 

Imaginez...
Après avoir parcouru une longue route sur des chemins escarpés, vous trouvez une grotte spacieuse et décidez de vous y arrêter pour la nuit. Vous y entrez et, stupeur, vous vous apercevez que la grotte en question est déjà habitée ! Bien que vous n'ayez fait aucun bruit en pénétrant dans sa demeure, celui-ci se réveille et, du haut de sa montagne d'or et de richesse, s'adresse à vous, demandant pour quelles raisons vous venez troubler son repos. Intimidé, vous répondez simplement que vous ignoriez que l'endroit était occupé, sans quoi vous ne vous y seriez pas arrêté. Bien que terrifié par l'imposante créature qui se penche sur vous, vous restez comme pétrifié de stupeur devant tant de majesté.

Pourtant, vous ne voyez dans l'œil du dragon aucune agressivité, mais plutôt une certaine tendresse et de la bienveillance. En effet, celui-ci vous scrute d'un regard perçant qui plonge dans les profondeurs de votre être et qui semble y voir bien plus que vous ne pourriez y soupçonner. Avec la grande sagesse qui le caractérise, l'animal vous explique qu'en l'espace d'un instant il a réussi à voir ce que vous êtes au plus profond de vous-même, marqué par les accidents de parcours, les joies et les difficultés qui ont jonché la route qui vous a mené jusqu'à lui. Pour lui, vous êtes un trésor tout aussi précieux que les joyaux, pièces d'or et artefacts qui forment son monticule de richesses. Aussi, il vous propose de vous aider à continuer votre route fort d'une meilleure connaissance de vous-même, afin que vous ayez conscience des ressources qui sommeillent en vous. C'est ainsi qu'en se penchant encore plus vers vous, il vous révèle de quelle manière son œil vous perçoit.

 

Objet
Exploration de soi. Sans question, ce tirage prend une valeur de tirage général. Effectué avec une question, il permet au consultant de cerner tous les tenants et aboutissants d'une situation donnée en cas d'hésitation.

 

Procédure
Après avoir mélangé et coupé le jeu, tirer dix cartes que l'on dispose comme suit:

Dans l'Oeil du Dragon

 

Lecture et interprétation
Visuellement, ce tirage en forme de pyramide représente l'amas de richesses sur lequel veille le dragon. Or, ce trésor est aussi le consultant puisqu'aux yeux de la créature, celui-ci est lui-même un véritable trésor. Plus on s'élève dans les niveaux de cette pyramide, plus on se dirige vers les ouvertures qui se présentent au consultant. Les cartes se lisent comme suit :

La lame 1 est le Signifiant. Elle représente le consultant tel qu'il se présente au dragon.

La lame 2 montre les forces qui consultant.

La lame 3 reflète ses faiblesses.

La lame 4 met au jour ses talents cachés, les forces qui sommeillent en lui et dont il n'a pas conscience.

La lame 5 montre d'où il vient, c'est-à-dire le chemin qui l'a mené jusqu'au dragon. Il s'agit d'une expérience marquante qui appartient au passé mais qui influence encore la vie du consultant.

La lame 6 indique où il va, c'est-à-dire le chemin qu'il prendra pour s'éloigner du dragon lorsqu'il sortira de sa tanière. Il s'agit souvent des conséquences de la situation présente. Si celle-ci est très influencée par ce que l'on a observé dans le passé, alors la sixième carte montre les conséquences de cet événement.

La lame 7 représente les doutes et les espoirs du consultant. Il peut s'agir de ce que l'on attend comme d'espoirs irréalistes et irréalisables ainsi que de doutes rationnels (raisonnés) ou non.

La lame 8 est le trésor que le consultant prend au dragon. En effet, le dragon décide d'offrir au consultant un joyau parmi ceux qu'il a amassés afin de l'aider à « bien s'armer » pour reprendre sa route. La carte 8 est souvent une sorte de leçon que tire le consultant de son entretien avec le dragon. Celle-ci le renforce.

La lame 9 est le trésor que le consultant laisse au dragon, par principe d'échange. Il s'agit d'une chose dont il se soulage, d'un fardeau qu'il dépose. On peut y voir une attitude que l'on abandonne ou que l'on apprend à modérer, un événement dont on fait le deuil, etc.

La lame 10, enfin, montre au consultant la voie à suivre pour continuer sa route sereinement. Il peut s'agir d'un conseil, d'une attitude que le consultant peut mettre à profit pour utiliser toutes ses qualités à bon escient.

 

Remarques
Ce tirage est un très bon moyen pour tester ses forces et ses faiblesses, que ce soit en général ou par rapport à une situation donnée. Il peut donc être effectué avec ou sans question. Dans le cas où l'on ne pose pas de question, il renseigne sur qui on est au moment où l'on fait le tirage. Il procure ainsi de précieuses indications sur les aspects que l'on peut chercher à développer et sur ceux sur lesquels on peut travailler afin d'exploiter au mieux les capacités qui sont en nous. Dans le cas où le tirage est effectué avec une question, il faut veiller à ce que celle-ci vise à cerner une situation face à laquelle on a besoin d'évaluer nos propres potentiels afin d'en tirer le meilleur. Il suffit alors au moment où l'on tire les cartes de se concentrer sur la situation à examiner.

Lors de l'analyse du tirage, il est intéressant de mettre en relation les lames qui peuvent se faire écho car celles-ci apportent des éléments supplémentaires en affinant ce qu'elles mettent en valeur à titre individuel. L'interprétation n'en sera que plus complète !

 

Outils à privilégier
Compte tenu de la thématique de ce tirage, il est recommandé d'utiliser des supports exploitant la figure du dragon, comme par exemple le « Celtic Dragon Tarot » de Lisa Hunt (que vous avez pu admirer au Salon Fantastique), le « Dragon Tarot » de Terry Donaldson et Peter Pracownik ou le « Tarot des Dragons » des éditions Lo Scarabeo. Bien sûr, les tarots et oracles qui explorent d'autres univers et esthétiques sont également tout à fait recevables. À ce titre, je recommande en particulier « Madame Endora's Fortune Cards », qui sont un excellent outil pour tout ce qui relève de l'exploration de soi.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 10 novembre 2013. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Le Tirage de l'Association

Le Tirage de l'Association

Par Le 28/12/2011

Tirage mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Objet
Analyser et évaluer les potentiels, les forces et les faiblesses d’une association entre le consultant et un autre parti.

 

Présentation du tirage
La structure de ce tirage est bâtie à partir de l’une des nombreuses formes du tirage en trois lames. Ici, j’ai choisi d’établir une symétrie entre les trois axes d’investigation qui sont : le consultant, l’autre parti, et l’interaction des deux. Ainsi, chacun est traité de la même façon, c’est-à-dire sous les trois mêmes aspects : ses forces, ses faiblesses, et ce qu’il apportera dans la relation ou association (la manière dont il se comportera au sein de celle-ci). Ceci permet d’analyser la situation selon différents points de vue et d’avoir un aperçu assez précis de ce que l’on examine.

Puisqu’il comporte dix lames, ce tirage peut paraître complexe. Pourtant, il est en réalité très simple, précisément en raison de l’association des trois tirages en trois lames qui le rendent particulièrement abordable. Extrêmement malléable, il peut s’utiliser pour analyser tout type d’associations, qu’elles soient professionnelles, sentimentales ou relationnelles. L’examen de la situation est plutôt complet et précis, et la carte couronne (la dixième) donne une ouverture à plus long terme, permettant ainsi d’envisager une forme de « finalité », une sorte de « résultat » qui découle alors directement de ce qui a été observé dans l’ensemble du tirage.

 

Procédure
Après avoir mélangé et coupé le jeu, on tire dix lames que l’on dispose comme suit :

Le Tirage de l'Association

 

Lecture et interprétation
Pour plus de clarté dans la lecture, il est recommandé de considérer d’abord les cartes par colonnes, afin de respecter la structure interne qui correspond à plusieurs tirages en trois lames. En effet, la première colonne (lames 1, 2 et 3) concerne le consultant, la deuxième (lames 4, 5 et 6) l’autre parti et la troisième l’interaction (association) des deux (lames 7, 8 et 9). Enfin, la carte couronne (lame 10) donne une sorte de conclusion générale au tirage.

Chaque colonne est composée de trois lignes qui se lisent comme suit :

Ligne 1. Les forces, les qualités, les avantages apportés dans l’association par le consultant (lame 1), par l’autre parti (lame 4) et les forces, qualités et avantages qui résultent de leur association (lame 7).

Ligne 2. Les faiblesses, les défauts, les inconvénients apportés dans l’association par le consultant (lame 2), par l’autre parti (lame 5) et les faiblesses, les défauts, les limites et les inconvénients qui résultent de leur association (lame 8).

Ligne 3. Ce que chacun apportera à l’association, le comportement que l’on adoptera en association (le consultant : lame 3 ; l’autre parti : lame 6) et l’impact sur l’association des deux entités (lame 9), ce qui ressort de l’association.

La lame 10 se lit en dernier et conclut le tirage. Elle éclaire sur les auspices sous lesquels se présente l’association et permet d’en entrevoir une certaine finalité.

 

Remarques
L’un des avantages de ce type de tirage est de présenter plusieurs axes de lecture. En effet, on peut commencer par examiner les attitudes individuelles par rapport à l’association sur laquelle on interroge les cartes – voir plus haut –, mais l’on peut également, une fois cela fait, procéder à une lecture comparative. On considère alors chaque ligne, en comparant à chaque fois les attitudes des deux partis et en prenant la lame du milieu comme une sorte de « somme » des deux autres.

 

Outils à privilégier
Ce tirage peut s’effectuer avec n’importe quel type de tarot (Marseille, Rider-Waite Smith, Crowley) ou avec des oracles tels que le Belline, la Triade, « Madame Endora’s Fortune Cards », etc.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 28 décembre 2011. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

La Croix Celtique Simple

La Croix Celtique Simple, dix lames

Par Le 03/09/2011

Explications rédigées par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Voici une variante très simple de la Croix Celtique. Comme les autres versions de ce tirage, cette forme permet de répondre à une question précise ou d’examiner une situation en profondeur.

 

Procédure
Mélanger, rassembler et couper le jeu. Tirer dix cartes que l’on dispose de la manière suivante :

La Croix Celtique Simple

Les cartes sont lues comme suit

Carte 1 : la situation explorée ou la question qui est posée. Elle peut aussi montrer la situation actuelle du consultant ou une chose majeure qui pèse sur le présent.

Carte 2 : met en lumière les oppositions et les obstacles qui peuvent se mettre en travers de la route du consultant.

Carte 3 : les facteurs cachés, les influences inconscientes.  Les sentiments profondément enfouis et cachés en le consultant et qui peuvent avoir un poids sur la situation ou la décision à prendre.

Carte 4 : le passé. La racine de la situation explorée, un événement récent ou ancien qui a encore des conséquences sur le présent.

Carte 5 : l’attitude consciente du consultant face à sa situation.

Carte 6 : le futur proche vers lequel la situation se dirige.

Carte 7 : le consultant. Son attitude par rapport à la situation, sa façon de voir les choses, ses qualités, qu’elles soient positives ou négatives.

Carte 8 : l’environnement du consultant.

Carte 9 : les peurs et les espoirs du consultant.

Carte 10 : l’issue probable de la situation, la réponse à la question.

 

Remarques
Cette variante est « simple » en ce sens qu’elle ne nécessite pas de signifiant. De plus, elle permet une progression logique dans les informations que l’on obtient, ce qui mène à une certaine profondeur dans l’interprétation, et ce à plusieurs niveaux. En effet, certaines lames se font nécessairement écho dans ce tirage, et il peut ainsi être lu selon plusieurs axes, comme par exemple :

- Chronologique : passé – présent – futur (lames 4, 1 et 6) ;

- Psychologique/intérieur : conscient – situation – inconscient (lames 3, 1 et 5) ;

- La réalité : intérieure – extérieure (lames 7 et 8) ;

- Les solutions : les lames 6 et 10 peuvent aussi être considérées en regard l’une de l’autre, car elles sont toutes deux projectives.

 

Supports à privilégier
Ce tirage est idéal avec un tarot de type Rider-Waite Smith. On mélange alors l’ensemble du jeu (majeures et mineures).

Si l’on procède avec un tarot de Marseille, il est recommandé de séparer les majeurs et les mineurs. Dans ce cas, on fait le tirage avec les majeurs puis on le couvre avec les mineurs.

Bien sûr, comme la plupart des tirages, celui-ci peut également être effectué avec un oracle (Belline, Triade, « Madame Endora’s Fortune Cards », oracle Gé, etc.).

 

 

(©Morrigann Moonshadow, le 03 septembre 2011. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)