"The Lover's Path Tarot", Kris Waldherr

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Texte et illustrations : Kris Waldherr
Éditeur : U.S. Games Systems, Inc.

The Lover's Path Tarot, jeu

 

Présentation
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la présentation du jeu est soignée ! Les cartes logent au centre d'un magnifique coffret rouge, tel un joyau au creux d'un écrin. En carton rigide orné de décorations rappelant celles d'un coffre précieux mais sobre qui contiendrait un précieux trésor, le coffret protège de bien jolies surprises. Il s'ouvre grâce à deux points de scratch positionnés sur le côté. Une fois le battant soulevé, le livre se révèle à nous. Celui-ci n'est pas un simple livret accompagnateur mais un véritable volume broché, en couleurs, qui promet de beaux moments à passer à se plonger dans les mythologies exploitées par le jeu. En soulevant l'ouvrage, on découvre le jeu dans un compartiment spécialement prévu pour l'accueillir. Sur le côté, un tableau de tirage, imprimé lui aussi en couleurs sur un papier de qualité, est roulé et noué par un ruban rouge, comme un message dont on s'apprête à prendre connaissance.

Le coffret en lui-même est magnifique et donne l'impression d'avoir entre les mains un objet précieux. Mieux, l'ensemble dégage même un parfum très particulier, teinté de féerie et d'enchantement, comme si le jeu que l'on s'apprête à manipuler venait d'un autre monde ou nous ouvrait une fenêtre sur un monde qui nous est depuis bien longtemps inaccessible. Ouvrir ce coffret revient donc à se lancer dans un voyage merveilleux !

 

Les cartes
The Lover's Path Tarot, I MagicAu sein du coffret, les cartes reposent dans l'écrin central. Pour les en extraire, il suffit de tirer le ruban rouge qui passe sous le jeu et dépasse sur le côté. Encore un petit détail qui contribue au raffinement de l'ensemble pour en faire un objet précieux ! Le jeu est protégé par un classique boîtier en carton rouge assorti aux tons du coffret, ce qui permet de le transporter facilement.

Les cartes sont de bonne facture, comme toujours chez U.S. Games Systems, Inc. Le carton est suffisamment épais et agréable au toucher. On note que le jeu n'est pas de taille standard pour un tarot : les cartes sont plus larges et moins hautes qu'à l'accoutumée, ce qui présente l'avantage de mettre en valeur les illustrations et même de les mettre en scène. En effet, les illustrations se trouvent à l'intérieur d'un cadre finement ouvragé qui donne l'impression d'une fenêtre ouverte sur la légende sur laquelle le spectateur porte son regard. On se retrouve alors dans la position d'un visiteur de musée qui contemple des œuvres d'un autre temps. On s'attendrait même à voir les personnages s'animer sous nos yeux et nous raconter leurs histoires d'amour respectives !

The Lover's Path Tarot, XVII GraceC'est d'ailleurs ce que certains font, image après image, fenêtre après fenêtre, notamment dans les suites des arcanes mineurs, car qu'on se le tienne pour dit, « The Lover's Path Tarot » est un jeu qui ravira les amoureux de mythologies et de contes ! Les quatre suites des lames mineures explorent chacune une légende célèbre relatant une histoire d'amour. Aux Bâtons correspond la légende de Siegfried et des Nibelungen (mythologie germano-scandinave), aux Coupes celle de Tristan et Iseult (mythologie celtique), aux Épées celle de Psyché et Cupidon (mythologie grecque) et aux Pentacles celle de Persée (mythologie grecque), couvrant ainsi un large spectre de cultures différentes.

Les arcanes majeurs ne sont pas en reste. Le moins que l'on puisse dire est que ceux-ci font également honneur aux mythologies du monde, où Kris Waldherr a trouvé des correspondances astucieuses et judicieuses avec les archétypes habituellement représentés dans le tarot. Les lames ont été renommées pour mettre davantage en avant leur portée symbolique (par exemple, le Fou devient Innocence, le Magicien Magie, la Grande Prêtresse Sagesse, etc.) et sont rattachées à des couples qui incarnent ces valeurs. Par exemple, Innocence met en scène Tamino et Pamina (« La Flûte Enchantée »), Magie présente Merlin et Vivianne (légende arthurienne), Sagesse montre Shéhérazade et Shahryar, etc.

The Lover's Path Tarot, Seven of StavesJe dois avouer qu'en tant que grande amatrice de mythologies et spécialiste de quelques-unes, je suis admirative du travail méticuleux fourni par Kris Waldherr, qui dénote que l'artiste et auteur du coffret a effectué des recherches minutieuses en se plongeant dans ces univers aussi différents que variés, dans ces modes de fonctionnements et mentalités parfois totalement différents selon les régions du monde d'où ces légendes sont originaires. Une chose est sûre : les choix de l'auteur n'ont pas été le fruit du hasard, mais au contraire réfléchis et mûris par le biais de fines analyses qui ont mené aux correspondances archétypales que l'on a sous les yeux. Ceci représente une tâche colossale qui a dû nécessiter de longues heures de travail méticuleux, d'autant que chaque couple est une illustration parfaite des idées exprimées par la carte à laquelle il est associé. Chacun des choix de l'auteur est pertinent et fait ressortir de manière logique les principaux messages portés par les différentes lames.

Si les lames ont été renommées de façon intéressante et les couples particulièrement bien sélectionnés pour coller au plus près aux significations des cartes, les choix artistiques effectués par Kris Waldherr n'en sont pas moins judicieux. Comme on l'a déjà évoqué, ce jeu dégage une atmosphère unique mêlée de légendaire et d'anciens temps mythiques, et la ligne esthétique retenue par l'artiste y contribue énormément. Ainsi, selon les légendes explorées, on se retrouve projeté tantôt devant ce qui rappelle les fresques retrouvées dans les temples gréco-romains, tantôt devant des paysages et scènes oniriques et enchanteurs teintés du romantisme des légendes courtoises et de la fougue des mythes héroïques.

Le panel visuel employé par l'artiste est tout aussi large que les cultures qu'elle couvre au niveau symbolique. En effet, une attention toute particulière a été apportée à faire en sorte que l'esthétique de chaque carte s'approche au plus près de l'identité culturelle de chacune des histoires relatées. Aussi, les tons pastel majoritairement utilisés donnent beaucoup de douceur au jeu tout en créant une impression de distance, d'éloignement temporel entre le spectateur et les scènes dépeintes. Voilà qui traduit parfaitement l'ambiance romantique induite par le thème du jeu ! Ainsi, même les lames habituellement redoutées revêtent une forme de douceur qui leur est pourtant étrangère à l'accoutumée.

Ceci crée une harmonie, une unité visuelle qui touche l'ensemble du jeu malgré la grande variété des traditions mythologiques abordées, qui pourtant aurait pu mener à quelque chose de décousu. Cette homogénéité renforce même la portée du thème autour duquel toutes les lames sont réunies : l'unité visuelle se situe autour du thème de l'amour, et c'est précisément ce sentiment qui est mis à l'honneur jusque dans l'atmosphère du jeu, proposant ainsi au spectateur une véritable fenêtre ouverte sur le monde des sentiments amoureux, qui sont certainement les plus largement partagés au sein des différentes cultures représentées et font office de fil conducteur ici !

 

Le livre accompagnateur
The Lover's Path Tarot, Five of CoinsLe boîtier individuel qui contient le jeu renferme également un petit livret blanc traditionnel, ce qui est parfait pour emporter les cartes partout avec soi. Ce livret offre une introduction au jeu qui en présente la structure particulière et la thématique. Est ensuite reprise rapidement la signification des lames, accompagnée de leurs correspondances tarologiques traditionnelles. Par ailleurs, un résumé des légendes dépeintes sur les cartes précède les mots-clés divinatoires, ce qui aide à cerner les choix de la créatrice du jeu. Bien que succincts, les éléments donnés sont suffisamment précis pour que l'utilisateur retrouve aisément ses repères. Enfin, le livret propose quelques méthodes de tirage qui ont l'avantage d'être originales et de changer des habituelles croix celtiques et autres ! Ces méthodes ont été élaborées sur mesure pour le jeu car elles sont destinées à l'exploration des relations amoureuses et du domaine sentimental.

Le livre est un véritable bonheur, à la fois pour les yeux et pour l'esprit ! Non seulement il est visuellement très beau et soigné, tout en couleur dans des tons prolongeant l'atmosphère si particulière développée dans le jeu, mais il invite également le lecteur à plonger dans l'histoire de ce jeu, à la fois au niveau mythologique mais aussi plus personnel, en cela que l'auteur revient sur les raisons qui l'ont poussée à concevoir ce tarot et sur celles qui ont motivé ses choix artistiques. Dans l'introduction, on apprend par exemple que l'identité esthétique du jeu lui a été inspirée par un voyage à Venise au cours duquel elle est tombée sous le charme des œuvres picturales qu'elle y a vues. Ce sont celles-ci qui ont guidé ses choix artistiques, d'autant que la Renaissance italienne, si elle a été très longue, a connu une période où elle a cherché à imiter le style antique, ce qui transparaît dans le jeu élaboré par Kris Waldherr. L'introduction explique également la prise de position symbolique de l'auteur-artiste et la thématique qu'elle a choisi d'explorer.

Vient ensuite la description détaillée de chaque carte. Celle-ci présente la légende dépeinte sur la lame en mettant en avant les aspects qui en justifient la correspondance avec la carte. À cela s'ajoutent bien sûr les mots-clés et les concepts relatifs aux significations divinatoires de la carte.

Les suites des mineures racontant chacune une légende différente, le résumé de celle-ci figure en introduction à chaque suite. Les lames sont ensuite détaillées et avec elles le moment précis qu'elles illustrent au sein du récit. Chacun des choix est largement justifié et pertinent, ce qui montre encore une fois le minutieux travail de recherche qui a été effectué par l'auteur-artiste pour en arriver à ces correspondances.

Vient ensuite la partie pratique de l'ouvrage. Celle-ci débute par quelques conseils quant à l'utilisation d'un jeu de tarot en général et de « The Lover's Path Tarot » en particulier. Voilà qui rend le jeu accessible à tous, que l'on soit débutant ou confirmé, ce qui est fort appréciable lorsqu'on se trouve face à un jeu qui explore déjà des thématiques aussi spécifiques que celui-ci ! S'il n'est jamais facile de faire ses premiers pas avec un jeu quel qu'il soit, ce livre présente de véritables atouts pédagogiques que l'on peut suivre pas à pas pour progresser rapidement et aisément.

Les bons conseils prodigués préparent à l'utilisation concrète du jeu et donc à l'exécution de méthodes de tirage variées. Si certaines sont des « classiques » comme la croix celtique, la plupart sont originales, ce qui contribue également nettement à la richesse de l'ensemble. Les tirages créés par Kris Waldherr s'appliquent bien sûr spécifiquement au domaine amoureux et aux relations sentimentales qu'ils permettent d'explorer sous différents angles et aspects.

Après un tableau synoptique récapitulant les principales idées véhiculées par chacune des lames, l'ouvrage s'achève sur une bibliographie et filmographie assez bien fournie. Le lecteur curieux d'approfondir ses connaissances liées aux différentes mythologies mises en scène dans le jeu peut alors exploiter les pistes données par l'auteur pour prolonger son voyage à travers ces univers enchanteurs. Les sources évoquées sont d'ailleurs sérieuses et de qualité, tant sur le tarot que sur les mythologies. Encore un point en faveur de ce magnifique jeu !

 

Utilisation du jeu
Techniquement, « The Lover's Path Tarot » s'utilise comme n'importe quel autre tarot. Bien sûr, la thématique particulière qu'il met à l'honneur en fait un outil parfaitement bien adapté pour tout ce qui concerne les problèmes de cœur et l'exploration du domaine sentimental en général. Pour profiter pleinement de toutes ses finesses et de ses immenses qualités, il vaut donc mieux le réserver à ce type d'analyses, pour lesquelles il apportera des indications sur mesure.

 

Remarques
The Lover's Path Tarot, XVIII IllusionEst-il besoin de préciser à quel point ce jeu est réussi ? La médiéviste et spécialiste de certaines mythologies qui est en moi ne pouvait qu'être attirée par un jeu aussi prometteur... et je n'ai pas été déçue ! Non seulement l'objet en lui-même est magnifique et digne d'un véritable trésor, mais le jeu est extrêmement bien construit et réalisé avec beaucoup de goût. C'est un outil raffiné qui saura satisfaire les amateurs de tarot et de mythologies les plus exigeants.

J'ai été particulièrement charmée de retrouver au fil des lames des personnages issus de légendes souvent méconnues, comme par exemple Tannhäuser ou certains héros de la mythologie celtique, dont chacun contribue à l'atmosphère souhaitée par l'artiste. Je ne peux m'empêcher de mentionner en outre la beauté et la délicatesse avec laquelle Kris Waldherr a illustré le motif de la femme-cygne, représenté à merveille dans la légende d'Europe de l'Est du Lac des Cygnes à travers le personnage d'Odette. Cette lame fait assurément partie de mes préférées au sein de ce jeu ! On remarquera également la présence de certains personnages historiques comme Héloïse et Abélard ou encore Dante.

The Lover's Path Tarot, Five of ArrowsAu niveau de la structure du jeu en lui-même, on remarque d'une part que si l'on retrouve bien les suites de Bâtons, de Coupes et de Pentacles, celle des Épées devient ici celle des Flèches (Arrows). Ceci fait parfaitement sens puisque la légende choisie pour illustrer cette suite n'est autre que celle de Cupidon et Psyché. Or, on sait la place importante qu'y tiennent l'objet symbole choisi par l'artiste !

On note également une structure « familiale » pour les lames de cour, où l'on a donc dans l'ordre : Princesse, Prince, Reine et Roi. Ceci n'est pas sans rappeler la manière dont Aleister Crowley a organisé les lames de cour de son « Livre de Thoth ». Ce choix n'est certainement pas anodin dans « The Lover's Path Tarot », car il contribue à mettre en évidence certaines des dynamiques auxquelles les personnages mythologiques obéissent. Il rappelle aussi que dans les légendes, chaque intervenant est nécessairement lié aux autres de manière incontestable et que les actions des uns produisent toujours des effets sur les autres, créant ainsi une sorte de synergie familiale, du moins à travers les archétypes incarnés par chacun.

 

À qui ce jeu s'adresse-t-il ?
Ce jeu s'adresse à tous les passionnés de tarot divinatoire, que ce soit pour pratiquer cet art ou pour ajouter une belle pièce à une collection. Ce magnifique Waite ravira particulièrement les amateurs de mythologies en leur permettant d'explorer des horizons différents.

Pour qui veut faire une utilisation courante du jeu, mieux vaut toutefois avoir déjà de solides connaissances au niveau de la tradition Rider-Waite Smith. Ceci facilitera la compréhension approfondie de la signification des lames que l'on pourra enrichir des subtilités de la tradition Waite. Bien sûr, ce jeu plaira tout autant aux collectionneurs qui désirent ajouter une pièce de choix à leur trésor !

 

Où peut-on se le procurer ?
« The Lover's Path Tarot » n'étant pas traduit en français, il faut se tourner vers les commerçants étrangers, soit pour voir s'il est possible de le commander directement en boutique si l'on se trouve à proximité d'une librairie anglophone, soit pour le commander en ligne sur les sites ésotériques et grandes librairies anglophones et germanophones.

 

Référence exacte
Kris WALDHERR. The Lover's Path Tarot. Stamford, CT: U.S. Games Systems, Inc., 2004. [ISBN: 1-57281-468-3]

N.B. : Les images publiées dans cet article sont la propriété de Kris Waldherr et apparaissent ici avec son aimable permission. Qu'elle en soit vivement remerciée.

*All images from "The Lover's Path Tarot" © 2014 Kris Waldherr. Used by permission*

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 25 mars 2014. Reproduction partielle ou totale strictement interdite)

Ajouter un commentaire