Conte d'Halloween: la légende de Tam Lin

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

D'origine écossaise, la légende de Tam Lin est représentative de l'ouverture de la Porte (ou de l'affinement du Voile) qui sépare le monde humain de l'Autre Monde.

L'histoire se déroule en Écosse, à Carterhaugh, que l'on dit hantée par un certain Tam Lin. Pour cette raison, les jeunes filles ont interdiction formelle de s'aventurer aux puits aux fées se trouvant dans la pinède. On craint en effet qu'elles n'y rencontrent Tam Lin. Janet, la fille du seigneur de Carterhaugh, décide néanmoins de se rendre à l'endroit défendu. Elle part à la recherche du puits aux fées, mais lorsqu'elle l'atteint, nulle trace de Tam Lin, seul un cheval blanc se trouve là. Janet cueille une rose blanche pour orner sa robe, provoquant ainsi l'apparition de Tam Lin. Les jeunes gens discutent et Janet apprend que le jeune homme a été chargé de protéger le bois qui appartient aux fées. Janet apprend que Tam Lin fait partie du peuple des fées, bien que cela n'ait pas toujours été le cas.

Janet retourne une deuxième fois au puits aux fées (à l'automne) pour revoir Tam Lin, dont elle est tombée amoureuse. Elle lui demande à nouveau s'il est du peuple des fées, ce qui pousse le jeune homme à lui raconter son histoire. Il lui dit alors comment il fut enlevé par la Reine des Fées, comment il a vécu avec elle depuis lors, et comment il en est devenu l'esclave. 

Il explique aussi à Janet que si elle l'aime, elle peut le sauver durant la nuit d'Halloween, car c'est la seule où il peut être délivré. Pour y parvenir, il faut qu'elle revienne cette nuit-là et qu'elle attende la procession des Fées. Elle doit alors faire tomber Tam Lin de son cheval et ne pas le lâcher pendant qu'il subit une série de transformations plus monstrueuses les unes que les autres. Elle doit ensuite le jeter dans le puits. Redevenu mortel, Tam Lin pourra alors rester avec elle.

La nuit suivante, Janet fait exactement ce que Tam Lin lui a indiqué, et tout se passe selon ce qu'il avait prédit. La Reine des Fées s'avoue vaincue et laisse la jeune fille emmener Tam Lin avec elle.


Les événements narrés dans ce conte se déroulent en partie la nuit d'Halloween. On remarque que c'est la seule nuit où le monde des Fées est accessible à Janet, ce qui lui permet de sauver Tam Lin. Ceci est dû à l'affinement du voile qui sépare les deux mondes (humain et l'Autre Monde). C'est cette rencontre provisoire entre les deux dimensions qui donne la possibilité à un mortel (Janet) d'intervenir dans la sphère féerique sans se faire prendre au piège. Voilà qui traduit l'une des caractéristiques principales de cette période de l'année, qui est traditionnellement celle où les deux mondes se rencontrent. Il est alors possible de passer de l'un à l'autre, comme le font Janet et Tam Lin.

Ce conte très populaire est bien connu en Écosse et dans les pays celtes. Cette légende a par ailleurs inspiré une ballade (ancienne) dont voici un extrait :

But the night is Hallowe'en, lady,
The morn is Hallowday;
Then win me, win me, and ye will,
For weel I got ye may.

Just at the mirk and midnight hour
The fairy folk will ride.
And they that wad their true-love win,
At Miles Cross they maun bide.

 

Pour une version complète du conte de Tam Lin, voir Scottish Folk and Fairy Tales [chosen and edited by Gordon JARVIE], Harmondsworth: Penguin [Popular Classics], 1997 [Puffin Books, 1992], p. 54-59.

Quant à l'extrait de la ballade de Tam Lin, vous le trouverez dans Ruth Edna KELLEY, The Book of Hallowe'en: A Vintage Exploration of Halloween History, Supersition, Divination and Fun, Boston: Lothrop, Lee and Shepard, 1919.

Pour le plaisir, une version de la ballade de Tam Lin, par Steeleye Span. De quoi vous transporter au pays des fées !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 25 octobre 2009. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Ecosse Samhain Halloween conte légende Tam Lin folklore

Ajouter un commentaire