The Wheel Turns

Bienvenue dans la nouvelle version du Chaudron!

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Comme vous le savez certainement si vous étiez inscrits à la newsletter ou si vous me suivez régulièrement sur les réseaux sociaux, de grands chamboulements sont survenus dans la vie du Chaudron ces dernières semaines. En effet, la plateforme qui l'hébergeait depuis juin 2012 a changé sa politique, laissant le choix aux blogueurs entre deux options dont aucune n'était envisageable pour moi : soit le blog demeurait gratuit et affichait de la publicité invasive (système de partenariat publicitaire imposé), soit il fallait payer un abonnement « premium » hors de prix pour la retirer et bénéficier de quelques options supplémentaires que, soit dit en passant, l'on trouve ailleurs pour bien moins cher. N'ayant pas particulièrement un esprit communautaire et voyant en priorité le confort de navigation pour vous, chers lecteurs, et motivée par la volonté d'assurer la pérennité du blog, je me suis résolue à entreprendre le déménagement de mon Chaudron, si bien que celui-ci était achevé lorsque les publicités sont apparues sur l'ensemble de la plateforme.

Une fois la parade trouvée – prendre mon Chaudron sous le bras pour l'installer chez l'hébergeur qui accueille déjà mon site professionnel –, il a fallu commencer les travaux de façon à ce que tout rentre vite dans l'ordre. C'est ainsi qu'en deux semaines de travail intensif de jour comme de nuit, j'ai réussi à répertorier puis trier les articles qui se trouvaient sur l'ancien Chaudron, redéfinir les différentes sections du blog, reproduire et améliorer le design, pour enfin déplacer un à un les articles et les pages que j'avais décidé de conserver. De longues heures de mise en page et de travail sur les images, les titres et le référencement plus tard, le résultat était déjà concluant.

Restait encore à mettre à jour tous les liens un par un, à transférer le nom de domaine et à construire les pages présentant les sommaires thématiques. Le transfert du nom de domaine fut fait en quelques jours seulement, et la nouvelle version du Chaudron fut accessible le mercredi 06 avril au soir. Voilà qui tombait bien, car le déménagement des articles venait d'être finalisé et même s'il restait encore un certain nombre de choses à faire, le plus gros était déjà derrière moi.

Aujourd'hui, le Chaudron est totalement opérationnel et même s'il reste encore quelques petites choses à améliorer et à peaufiner, il ne connaîtra pas de changement important en termes de structure et de mise en page d'un moment. Bien sûr, je souhaitais déjà effectuer des mises à jour, faire un peu de tri dans les articles et réorganiser les sections, mais je comptais m'en occuper plus tard, lorsque j'en aurais eu le temps... mais pour le coup, je n'ai pas eu le choix du moment puisque l'annonce de l'ancien hébergeur a été l'élément déclencheur de la refonte de l'ensemble, allourdissant encore la charge de travail que j'avais déjà, car bien sûr, ce genre de choses ne tombe jamais en période creuse !

Malgré les difficultés causées ce déménagement brutal, je suis très heureuse du résultat, car le Chaudron a pu être considérablement amélioré au cours du processus. Il est désormais nettement orienté vers la cartomancie, la Wicca et le Néo-Paganisme, comme le montrent les sections « cartomancie » et « vie sorcière » qui permettent de séparer ces deux aspects de mes pratiques ésotériques. Des sommaires thématiques sont d'ailleurs à votre disposition dans la colonne de droite. Ils vous aideront à naviguer plus aisément au sein du blog et à trouver les articles qui vous intéressent en fonction de ce que vous recherchez.

En raison de la longueur de certaines d'entre elles, les critiques de jeux divinatoires ont été extraites de la partie blog et transformées en pages qui, de la même manière que les articles du blog, accueilleront elles aussi vos contributions en commentaires. L'ensemble de ces critiques est accessible à la fois à partir du menu horizontal et à partir de la colonne de droite. Les articles concernant « Madame Endora's Fortune Cards », dont la plupart exceptée la présentation du jeu sont publiés sous forme d'articles dans la partie « cartomancie », sont eux aussi mis en valeur grâce à un sommaire thématique également accessible à partir de la colonne de droite.

À travers ce travail sur la structure du blog, j'ai souhaité redynamiser le contenu et mettre en relief les articles présents dans les différentes sections. La section « In English ! » nécessite encore quelques réajustements, mais ceux-ci seront bientôt faits. Cela fait, c'en sera terminé de la reconstruction totale du blog !

Au cours de ce long et minutieux travail, j'ai parcouru en détails l'intégralité des articles du blog et ai effectué un voyage de presque dix ans en deux semaines à peine. J'ai alors revu l'évolution du blog, de ses débuts à aujourd'hui, et pris ainsi la mesure du chemin parcouru depuis l'ouverture de cet espace. Cet aperçu « accéléré » m'a donné de nouvelles idées d'articles que vous découvrirez prochainement et qui je l'espère vous plairont.

Pour l'instant, l'heure est à la création de nouveaux tirages spéciaux pour Beltane, d'autant que j'avoue rester un peu sur ma faim car au moment où j'ai été obligée de déménager, je voulais publier un nouveau tirage spécial Ostara, qui du coup paraîtra plus tard. Là encore, j'espère que les tirages de Beltane que je vous prépare vous plairont !

Je vous souhaite de belles (re)découvertes dans cette nouvelle version de mon Chaudron, en espérant que celle-ci vous plaît et vous est agréable à parcourir. Je profite de ces quelques lignes pour vous rappeler que les inscriptions à l'ancienne newsletter ne sont plus valides. Par conséquent, si vous souhaitez continuer à recevoir les nouvelles du Chaudron, n'oubliez pas de valider votre inscription à la nouvelle newsletter !

Au plaisir de continuer à échanger avec vous dans ces nouvelles (et meilleures) conditions, que ce soit à travers les commentaires, vos messages de contact ou le livre d'or !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 27 avril 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Bonne année 2016!

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Voilà une dizaine de jours que 2015 a laissé la place à 2016, et c'est seulement maintenant que je trouve le temps de m'installer devant mon écran pour vous souhaiter une belle et heureuse année. Que celle-ci vous apporte joie, bonheur, belles rencontres, bons moments, et voie la réalisation de vos projets les plus chers et de tout ce que vous entreprendrez !

C'est avec un immense plaisir que je vous retrouve en ce début d'année pour vous donner un aperçu de ce qui se prépare dans mon Chaudron (et ailleurs). Fin 2015, vous avez pu prendre connaissance du programme des thés découverte de la saison 2016. À en croire les inscriptions déjà validées, les différents thèmes proposés vous plaisent beaucoup ! J'en suis ravie et me réjouis par avance de partager ces moments avec vous et de vous retrouver ou de faire ainsi votre connaissance !

Au cours des mois à venir, vous pourrez découvrir de nouveaux articles, qu'il s'agisse de critiques de jeux ou d'ouvrages dédiés à la cartomancie, ou d'articles de fond qui vous permettront de vous familiariser davantage avec cette discipline méconnue et les multiples supports qui peuvent être utilisés. L'accent sera mis également sur les différents aspects de la cartomancie en tant qu'activité professionnelle, car vous êtes nombreux à apprécier ces articles et à me contacter pour me poser des questions à ce sujet. Bien évidemment, je n'oublie pas non plus les nouveaux tirages originaux qui verront le jour au fil des mois et qui marqueront notamment les grandes étapes de la Roue de l'Année !

Ce ne sont que quelques unes des belles choses à venir en 2016, car d'autres surprises sont en préparation. Vous en apprendrez davantage sur ces différents projets à mesure de leur évolution, mais je peux d'ores et déjà vous dire que tout ceci devrait vous plaire. Si vous voulez suivre tout ceci de plus près, je vous invite à vous inscrire aux newsletters de ce blog et de mon site professionnel pour avoir accès à des contenus exclusifs et à certaines nouveautés en avant-première, mais aussi à me suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+) pour être informés en temps réel ou presque !

Comme vous pouvez le constater, l'année qui débute s'annonce des plus enrichissantes, que ce soit pour mon Chaudron comme pour mes activités en cartomancie en général, et je souhaite de tout cœur qu'il en soit de même pour vous. Que belles rencontres et succès dans vos entreprises soient au programme et vous permettent de vous réaliser pleinement !

Merveilleuse année 2016 à tous !

À très bientôt,
Morrigann

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 11 janvier 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Plagiat Walter Boralis, 1bis

"Les Secrets du Tarot": attention, plagiaire en série!

Je n'ai pas pour habitude de donner les liens, les noms des sites, des blogs ou des blogueurs qui pillent mes articles. Pourtant, la pratique est courante, qu'elle vienne d'une boutique belge qui a pignon sur rue, d'une petite boutique suisse, de blogs, de sites divers ou de forums. À chaque fois, j'ai pu régler les choses à l'amiable, même si j'ai parfois dû insister lourdement. D'où le fait que je ne dévoile jamais l'identité des plagiaires.

Pourquoi agir autrement aujourd'hui ? Parce que dans le cas présent, je me joins aux personnes (et elles sont nombreuses) qui ont vu elles aussi leur travail volé par cet indélicat. Je pense qu'il est normal, devant l'ampleur de la chose, de mettre en garde également les internautes qui pourraient trouver ces contenus intéressants, fouillés ou bien construits. Je suis solidaire avec mes pairs, et fermement opposée à toute forme d'escroquerie que ce soit, que ce soit envers les professionnels ou les lecteurs qui recherchent en toute bonne foi des informations utiles à leur évolution.

Il est à mon sens indispensable de faire circuler l'information au maximum, ne serait-ce que pour ne pas se rendre « complice » de ce genre de pratique. Je trouve important de mettre en garde les personnes qui pourraient tomber là-dessus et donner le crédit de ce qui y est publié à l'« auteur » de ce blog alors que ce qu'ils lisent appartient en réalité à d'autres.

 

En parcourant un blog sur lequel je n'avais jamais atterri auparavant, je suis allée voir l'article qui concernait Mlle Lenormand, par curiosité. Ce que j'y ai trouvé m'a laissée sans voix : le blogueur (Walter Boralis) a inclus dans « son » article des présentations de Petits Lenormand... dont une certaine proportion m'appartenait ! Textes repris, détournés, voire « corrigés » (quand mon texte ne lui convenait pas, il changeait !), tout y était.

Bien sûr, j'ai cherché à contacter le blogueur pour lui demander de retirer mes contenus, mais sans succès, celui-ci ayant déserté son blog en 2013. Passer par son profil Google+ ? Même résultat, lui aussi étant à l'abandon depuis 2013. Restait la réclamation à déposer auprès de Google, ce que je me suis empressée de faire.

Moins de vingt-quatre heures après, je recevais un courriel de la part de l'équipe Google qui me demandait de cibler exactement où se trouvaient les passages incriminés car n'étant pas francophones, les membres de l'équipe s'y perdaient. Je leur ai donc envoyé les dates précises de mes publications ainsi que celle à laquelle l'article du blog de Walter Boralis avait été mis en ligne, en prenant bien le soin de joindre des captures d'écran où j'entourais mon texte, à la fois chez le plagiaire et sur mon blog (voir illustrations). Moins d'une heure après, la page de l'article sur Mlle Lenormand n'était plus en ligne, et je recevais un nouveau message de l'équipe Google me remerciant et m'informant que la page était en cours de suppression.

La preuve en est que si l'on cherche à la consulter, on tombe sur un lien mort : « Mlle Lenormand »... et c'est tant mieux, car à en juger par la quantité de texte qui provenait de chez moi dans les présentations des jeux, ce monsieur s'était allègrement servi !

Mes captures d'écran avant la suppression de l'article (à gauche, le plagiat en contexte ; à droite, les articles sur mon blog) :

Petit Lenormand (éd. Carta Mundi) :

Plagiat Walter Boralis, 1bis

 

Ma critique du Petit Lenormand Carta Mundi utilisée... pour un autre jeu !

Plagiat Walter Boralis, 2bis

 

Encore la même critique utilisée pour un autre jeu... et « corrigée » pour satisfaire aux exigences du plagiaire !

Plagiat Walter Boralis, 3bis

 

Les Cartes Mystiques de Mlle Lenormand :

Plagiat Walter Boralis, 4bis

 

Le « Magisches Lenormand » :

Plagiat Walter Boralis, 5bis

 

Le Tarot de Madame Lenormand :

Plagiat Walter Boralis, 6bis

N'hésitez pas à cliquer sur les images pour en voir la taille originale !

Dans mes recherches pour tenter de contacter le blogueur, j'ai eu la surprise de découvrir que j'étais loin d'être la seule à avoir été détroussée par Walter Boralis. J'attire l'attention du lecteur notamment sur cet article publié par Sandrine Tarots, où elle dénonce ses pratiques peu honnêtes. Ayant également évoqué la chose sur les réseaux sociaux, j'ai pu échanger avec d'autres personnes qui ont été confrontées à ce problème. Devant ces témoignages et l'ampleur du pillage, je ne pouvais rester silencieuse, d'où ces lignes inhabituelles.

J'espère de tout cœur que les auteurs qui retrouvent leurs textes sur ce blog (« Les Secrets du Tarot ») pourront réagir et faire retirer les contenus volés. Pour ce faire, il faut se rendre sur la page du centre d'aide Blogger de Google (qui gère Blogspot et Blogger) et cliquer sur « problèmes d'ordre juridique ». Ensuite, il suffit de remplir les différents champs minutieusement en prenant bien soin de décrire le plus précisément possible l'objet de la plainte. Il est possible que Google recontacte le plaignant afin d'obtenir davantage d'informations. Dans ce cas, je recommande vivement d'envoyer des captures d'écran mettant en évidence le plagiat et de donner à l'équipe les dates de publications originales des articles dont on est l'auteur. La discussion se fera certainement en anglais (c'est ce qui s'est passé pour moi) car les personnes qui répondent à ces réclamations ne parlent pas nécessairement français. Si le plagiat est reconnu, alors la page incriminée sera rapidement supprimée.

J'espère vivement que les lecteurs qui consulteront le blog de Walter Boralis ne se laisseront plus abuser, car il s'agit là d'un bel exemple d'escroquerie intellectuelle. En parcourant le blog, j'avais repéré de nombreuses incohérences qui m'avaient alertée quant à la bonne foi du blogueur : un niveau de français très variable, qui pouvait passer du sans faute au charabia d'une phrase à l'autre ; des exemples et arguments qui n'allaient pas dans le sens de ce qu'il tentait de démontrer ; la répétition inutile d'informations déjà données plusieurs fois dans un article. Voilà qui n'augurait rien de bon et qui m'a poussée à aller voir ce qui concernait Mlle Lenormand.

Mes doutes se sont confirmés à la lecture de cette page, dont j'ai reconnu une grande partie du contenu ! Parce qu'il est honteux de duper les lecteurs et les auteurs de la sorte, parce que ce genre de pratique est hélas bien trop courant, parce que j'aime écrire et partager ma passion et que je ne compte pas m'arrêter de sitôt à cause de personnes malhonnêtes à qui cela reviendrait à donner raison, je joins ma voix à ceux et celles qui ont été victimes de ce blogueur. Il est important que les lecteurs sachent à qui ils ont affaire et qu'ils ne se laissent pas abuser par les apparences.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont exprimé leur soutien, que ce soit par email ou sur les réseaux sociaux (en privé comme en public). Bien qu'habituée au plagiat, il m'est toujours difficile d'y être confrontée. C'est pourquoi votre soutien m'a beaucoup aidée !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 16 mai 2015. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Très belle année 2015!

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Nous y sommes ! 2014 laisse place à 2015 !

Que cette nouvelle année voie vos souhaits les plus chers se réaliser et vous apporte de merveilleux moments de joie, de partage et de bonheur !

Qu'elle vous soit riche en belles découvertes : nouveaux jeux, nouvelles techniques, nouveaux tirages à tester ! Je me réjouis de pouvoir continuer à partager ma passion pour la cartomancie avec vous, qui êtes toujours plus nombreux à me lire et à visiter ces pages régulièrement.

Je vous remercie pour votre fidélité et pour l'intérêt toujours grandissant que vous manifestez pour me publications, ainsi que pour les échanges très enrichissants que nous avons, que ce soit grâce aux commentaires ou aux messages que vous m'adressez par l'intermédiaire du formulaire de contact. Tout ceci est pour moi la plus belle des récompenses pour le travail conséquent que constitue ce blog, de la mise en page à l'écriture des articles qui le composent.

En 2015, vous pourrez y lire toujours plus de critiques de jeux et d'ouvrages, aussi bien en français qu'en anglais, y découvrir de nouveaux modes de tirage originaux, mais aussi des articles de fond concernant la cartomancie, ce en quoi elle consiste et les réalités de l'activité professionnelle qu'elle constitue... sans compter quelques surprises, bien sûr !

 

Merveilleuse année 2015 à tous !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 02 janvier 2015. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Lettre au plagiaire

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Cher plagiaire :

Permets que je t'adresse ces quelques lignes. Toi et moi nous connaissons de bien plus près que de raison, aussi tu ne verras aucun inconvénient à ce que je te tutoie.

Cette lettre s'adresse à toi. Toi qui, bien trop souvent, parcours mes pages et lis mes écrits. Ceux-ci semblent te plaire tellement que pour ne pas les égarer, tu ne vois pas d'autre solution que de les prendre, sans autre forme de procès, pour te les approprier. Pour cela, tu vas même jusqu'à changer, de-ci de-là, un mot, une expression qui ne te plaît pas. Pour améliorer mes textes, sans doute qui, bien que tu les apprécies au point de vouloir les reprendre à ton compte, ne te satisfont pas pleinement... ou peut-être crains-tu ce qui se produit trop souvent : que mon œil aguerri repère le délit et que je te demande expressément de retirer ce que sans scrupule tu m'as volé.

Oui, tu as bien lu : volé. Ne t'en déplaise, Internet n'est pas un espace de non droit, et mon blog comme mon site ne sont pas en libre-service. N'oublie pas que nul n'est censé ignorer la loi, pas même toi. Tu n'es pas non plus sans ignorer, à moins que tu ne saches lire (mais alors, comment pourrais-tu trouver mes textes intéressants au point de les vouloir pour toi ?), que lorsqu'un anti-clic droit est installé, la chose signifie que l'auteur ne souhaite pas voir ses productions copiées-collées. Bien sûr, tu me diras que l'anti-clic droit se contourne aisément pour qui connaît quelques raccourcis clavier. C'est vrai. Mais alors, que fais-tu des avertissements qui sont publiés et qui sont là pour t'inciter à ne pas laisser ces vilains travers prendre le dessus lorsque tu viens « chez moi » ? Que fais-tu de la mention « copie interdite - blog/site déposé » que tu peux pourtant contempler à loisir sur chacune de mes pages ? Allons... cessons-là cette mauvaise foi !

En me dépouillant de ma propriété, tu sais pertinemment ce que tu fais : tu gagnes du temps dans la création de tes propres pages, ou peut-être de ton forum auprès des membres duquel tu veux passer pour quelqu'un de brillant... tant que personne ne te pose de questions sur ce que « tu » as écrit, car il faut bien avouer que c'est là que les choses se compliquent puisque tu risques d'être démasqué, toi qui te trouves bien incapable d'y répondre !

Pire encore, tu te sers parfois de mes articles pour alimenter ton site de commerce en ligne car, bien que tu aies pignon sur rue, avouons-le encore une fois, tu trouves fort éreintant de rédiger toi-même les présentations des jeux que tu vends. Alors le copié-collé reste la solution la plus « rentable »... jusqu'à un certain point ! En effet, as-tu bien conscience que, si tu es pris la main dans le sac – et tu le seras ! – tu encours de graves poursuites, voire des dédommagements à (me) payer ? Je sais l'amour inconditionnel que tu voues à mon travail, mais de là à vouloir me récompenser d'un gros chèque, je n'en demandais pas tant !

Alors un conseil, cher plagiaire : toi, l'internaute qui passes ici et qui es heureux de trouver des contenus qui te plaisent, quelles que soient tes motivations, résiste à la tentation du clic droit ! Que tu sois un particulier ou un professionnel, tu encours des risques sérieux, et tu n'auras aucune excuse. Dire que tu aimes mon travail ne tiendra pas, pour la bonne et simple raison que lorsqu'on apprécie le travail de quelqu'un, la moindre des choses est de rendre à César ce qui lui appartient en incitant les autres à aller le consulter dans son contexte original. Toi, le professionnel, as-tu conscience qu'étant moi-même professionnelle, je suis en droit de porter plainte contre toi pour concurrence déloyale, voire pour contrefaçon ? Car bien sûr, tu as parfois la « sagesse » de modifier un mot par-ci par-là, mais la « bêtise » de conserver mes quelques fautes de frappe qui, pour le coup, s'avèrent très utiles. Il n'est pas correct d'utiliser le travail d'autrui pour gagner de l'argent sur son dos.

Tu ne peux pas me voler, me piller impunément de la sorte, d'autant que tu es largement prévenu au cours de ta navigation. Et souviens-toi : « bien mal acquis ne profite jamais », dit-on, et cela vaut aussi dans ce cas précis.

Plutôt que d'agir comme un voleur, demande à l'auteur quelles sont ses conditions pour te laisser utiliser une partie de son travail. Il sera ravi de voir que ses longues heures passées à mettre des idées en place, à rédiger un contenu organisé et un texte agréable à lire sont récompensées par l'intérêt que tu lui portes, et il répondra à tes questions avec plaisir. Ainsi, tu te montreras respectueux de son travail et t'attireras sa reconnaissance plutôt que sa colère. Ne trouves-tu pas que tu y gagnerais au change ?

Alors à l'avenir, réfléchis à deux fois avant de te comporter comme un voleur...

À bon entendeur !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 22 novembre 2014. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)