"The Fortune Teller", Gwendolyn Womack

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

The Fortune Teller, de Gwendolyn WomackVous aimez l'histoire, les mystères, les manuscrits anciens et la cartomancie ? Alors ce roman vous ravira !

Lorsque Semele Cavnow se rend en Suisse pour expertiser la collection de manuscrits et de livres anciens de Marcel Bossard, récemment décédé, elle ne se doute pas que toute son existence est sur le point de basculer de façon irrémédiable. En examinant les documents qui composent l'impressionnant fonds rassemblé par le défunt, elle découvre un manuscrit qui lui paraît d'emblée très ancien. Celui-ci, rédigé en grec ancien, semble dater de l'époque de Cléopâtre. Plus surprenant encore, il est accompagné d'un mot écrit par Marcel Bossard, qui lui demande de traduire ce document et de ne parler à personne de ce qu'elle trouvera dans ces pages. Il la met en garde en lui recommandant de se montrer très prudente et de ne faire confiance à personne par rapport à ce qu'elle y apprendra.

En traduisant le texte, elle se rend compte que son auteur – une certaine Ionna Callas, fille de l'un des bibliothécaires chefs à Alexandrie – s'adresse directement à elle, allant même jusqu'à l'appeler par son prénom. Dès les premières pages, Ionna révèle avoir la capacité de prémonition, ce qui lui permet de voir le futur sur plusieurs générations.

D'après les événements de sa propre vie qu'Ionna consigne dans son manuscrit, Semele est immergée dans la vie quotidienne de la jeune fille, dans sa passion pour les ouvrages qui l'entourent, dans ses découvertes, et en particulier dans celle d'un étrange ensemble de symboles appelé « oracle », qu'Ionna parvient à sauver du terrible incendie de la bibliothèque d'Alexandrie et à emporter avec elle lorsqu'elle quitte la ville.

Dans le manuscrit, Ionna continue à raconter sa vie à Semele, puis celle de sa fille, de sa petite-fille, à qui sont successivement transmis les symboles qu'elle a préservés de la destruction. Ainsi, de génération en génération, Semele va suivre le parcours de ces symboles, à la fois à travers le monde et à travers les époques grâce aux écrits de cette mystérieuse Ionna dont elle ne comprendra qu'à la fin pourquoi elle s'adresse à elle.

En parallèle, la découverte de ce manuscrit va changer la vie de Semele du tout au tout en chamboulant toutes ses certitudes, en réveillant des choses qu'elle avait oubliées, et en remettant en question certaines des structures qu'elle avait construites et qui lui semblaient inébranlables. En avançant dans sa traduction, elle va également se rendre compte de l'importance des conseils formulés par Marcel Bossard : pour des raisons qu'elle ignore, d'autres personnes semblent aussi très intéressées par sa découverte, comme en témoigne l'inconnu qui la surveille et qui la suit lorsqu'elle rentre à New York. Ne pouvant compter que sur quelques amis très proches – et sur un soutien auquel elle ne s'attendait pas ! –, Semele se lance dans une quête de vérité et de compréhension qui va l'entraîner sur des pistes aussi passionnantes que déroutantes.

 

Dès les premières pages, j'ai été happée par ce roman : un manuscrit ancien et de mystérieux symboles, rien ne pouvait davantage retenir mon attention ! Toute personne travaillant ou ayant travaillé avec ce type de documents rêve ou a rêvé de tomber sur un manuscrit ancien ou un artefact révélant de nouveaux éléments sur une période historique ou mythique ou le connectant à un mystère touchant au mythe et aux mythologies. Ce roman part de ce postulat en plongeant le lecteur dans un fascinant voyage entre les époques, alternant d'abord présent et Antiquité, puis avançant peu à peu dans le temps pour arriver à notre époque, où les différents éléments prennent tout leur sens, comme un immense puzzle dont la clef en surprendra plus d'un.

Ainsi, le lecteur suit le parcours de ce mystérieux ensemble de symboles à travers les âges, de l'Égypte Ancienne où il prend son origine jusqu'à nos jours en passant entre autres par l'Italie de la Renaissance et la France des Lumières, qui sera l'occasion de croiser quelques figures connues dans l'histoire du tarot, puisque c'est bien sûr de lui qu'il s'agit. Ce voyage à travers le temps permet une mise en perspective très intéressante de l'évolution de l'intérêt qu'ont suscité les symboles et les capacités extra-sensorielles au fil des siècles, y compris au cœur des périodes les plus sombres de l'histoire.

L'impact qu'ont ces découvertes successives sur Semele et sur sa vie est lui aussi particulièrement intéressant. Son existence est de plus en plus remise en question à mesure qu'elle avance dans sa traduction du manuscrit, tant à travers les révélations qui lui sont faites sur son histoire que sur sa capacité à voir le futur. Dès lors, les principaux enjeux pour l'héroïne sont d'accepter les grands chamboulements apportés par le manuscrit et par les événements qu'il déclenche autour d'elle.

 

Si l'intrigue m'a passionnée et fascinée, le travail de recherche auquel s'est livrée Gwendolyn Womack pour construire ce roman mêlant histoire et fiction m'a lui aussi impressionnée par son ampleur et sa minutie. Non seulement l'atmosphère et les mentalités des différentes époques sont retranscrits de façon crédible, mais la manière dont l'auteur joue avec l'histoire du tarot et de la divination pour y intégrer certains des mythes qui ont fait l'histoire fantasmée de ce support est très habile. Gwendolyn Womack n'a ici nullement l'intention d'affirmer quoi que ce soit de révolutionnaire sur l'histoire du tarot (ce n'est pas le but de l'ouvrage !). Au contraire, elle utilise certaines des théories qui ont été avancées au fil des siècles et dont on sait aujourd'hui qu'elles sont infondées dans le but d'en faire des trames intéressantes d'un point de vue narratif. Ainsi, elle reconnecte le tarot à des origines mythiques et mystérieuses, ce qui sert bien évidemment le récit qu'elle tisse page après page.

The Fortune Teller passionnera les amateurs de romans historiques, mais aussi de manuscrits anciens, de mystères, d'ésotérisme, de tarot et de divination. Si vous aimez ce type de lecture, ce roman vous fera passer de très bons moments. Il est même possible qu'il vous donne envie d'en apprendre davantage sur l'histoire du tarot ou de poursuivre votre immersion dans certaines époques !

Bonne lecture !

 

Référence complète :
Gwendolyn WOMACK. The Fortune Teller. New York, NY: Picador, 2017. [ISBN 978-1-250-09977-8]

 

Remarque :
À ce jour, ce roman n'a pas encore été traduit en français.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 17 mars 2019. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

roman tarot oracle

Ajouter un commentaire