s'exercer seul

Astuces pour s'exercer seul

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

L'une des principales clés qui permet des progrès visibles en cartomancie est la pratique (l'autre étant l'étude minutieuse). Or il n'est pas toujours aisé de trouver matière à s'entraîner, surtout quand on apprend seul dans son coin. Voici quelques astuces et idées d'exercices qui pourront être des sources d'entraînement inépuisables. De plus, les résultats sont surprenants !

 

Note préliminaire
Pour des raisons d'éthique, il est bien sûr exclu d'interroger les cartes sur les personnes de l'entourage à leur insu. Quelle qu'en soit la raison invoquée, ceci est une pratique malsaine car elle constitue une violation de la vie privée d'autrui. Les mêmes règles s'appliquent aux personnages célèbres (chanteurs, écrivains, acteurs, hommes politiques, etc.). Néanmoins, il convient dans leur cas de distinguer ce qui s'apparente à la sphère publique de ce qui appartient à la sphère privée.

 

Événements historiques et d'actualité
L'une des manières les plus évidentes pour s'exercer quand on est à court de « cobayes » est d'interroger les cartes sur l'actualité. Par exemple : quelle sera l'évolution de tel ou tel conflit ? Comment vont se passer les prochaines élections (présidentielles ou autres) ? Que réserve l'année qui vient à la France (ou aux États-Unis, etc.) ? Les possibilités sont infinies !

On peut tout aussi bien interroger sur des événements ou des personnages appartenant au passé. Dans ce cas, on obtient des précisions sur tel ou tel événement, décision politique, etc., ce qui permet de voir les choses sous un jour nouveau et de mieux comprendre certains enjeux. Là encore, les possibilités sont infinies.

 

Les personnes célèbres
Conformément à la note préliminaire exposée plus haut, on évite les questions touchant à la vie privée des célébrités sur lesquelles on interroge les cartes. On préfère se concentrer sur leur carrière professionnelle et/ou artistique. Ainsi, on peut demander comment les élections se passeront pour tel ou tel candidat, comment va évoluer la carrière de tel ou tel chanteur (écrivain, etc.), les conséquences qu'aura tel ou tel choix, comment sera accueilli le nouveau film de tel acteur (ou réalisateur, etc.) ? Ici, la seule limite est l'imagination !

 

Les personnages de fiction
Souvent une source d'inspiration négligée, les personnages de fiction fournissent pourtant d'innombrables possibilités ! Qu'ils appartiennent à la littérature, la mythologie, au cinéma, aux séries télévisées ou autres, n'hésitez pas à les exploiter ! Par exemple : prenez un personnage dans un roman que vous êtes en train de lire (ou que vous avez déjà lu) et interrogez vos cartes sur la suite de ses actions. Prenez-le de préférence à un moment critique de l'intrigue (au seuil d'un choix capital, d'une décision importante, etc.) et demandez conseil pour lui. Comparez ensuite le tirage obtenu avec la suite de l'histoire : vous verrez alors une façon ludique d'apprendre, car vous constaterez que bien souvent vos cartes « avaient raison » et qu'elles vous révélaient les choses sous des angles que vous n'aviez pas envisagés ! Cet exercice, en plus d'être plaisant, est excellent pour une meilleure compréhension et analyse du texte !

 

Ce ne sont que quelques suggestions, et il en tient à tout un chacun d'être créatif. Dans tous les cas, n'oubliez pas d'interroger vos cartes sur des choses vérifiables ! Noter et dater les tirages permet aussi d'y revenir lorsque la réponse se fera connaître et d'observer de quelle manière les lames abordaient la chose. Ainsi, vous apprendrez énormément quant à l'éventail de significations propre à chaque lame !

Ces techniques d'entraînement sont bien connues et largement pratiquées car très efficaces. L'ouvrage suivant – dont vous pourrez lire prochainement une critique en ces pages – les  illustre de façon très ludique :

James RICKLEF. Tarot Tells the Tale: Explore Three-Card Readings Through Familiar Stories. St Paul, MN: Llewelyn Publications, 2004.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 06 octobre 2012. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)