roman policier

The Mysteries, Lisa Tuttle

"The Mysteries", Lisa Tuttle

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

The Mysteries, Lisa TuttleTrouvé en flânant dans une librairie, ce roman, qui mêle enquête, conte de fées et mythologie ne m'a pas déçue, bien au contraire. Je l'avais acheté par curiosité, en me disant « pourquoi pas ? », et il fut dévoré en deux jours.

Ian Kennedy, détective privé passionné par et spécialisé dans les affaires de disparition, est un jour contacté par Lausa Lenski, dont la fille Peri, 21 ans, s'est volatilisée, comme envolée, depuis deux ans. Bien que croyant que la disparition de la jeune fille est volontaire, Ian mène l'enquête jusque dans les confins des Highlands écossais. Là, il découvre peu à peu des pistes le conduisant vers l'étrange vérité, une vérité où d'anciens mythes celtes et réalité se rejoignent, lui rappelant ainsi l'affaire qui par le passé a « déclenché » cet intérêt accru pour les cas de disparition. Dès lors, il s'agit pour Ian non seulement de tout mettre en œuvre pour tenter de sauver Peri, mais aussi — et surtout ! — de faire accepter à Laura l'improbable.

Dans The Mysteries, on glisse peu à peu de la grisaille de la ville américaine où vit Ian vers un monde enchanté, insoupçonné, au cœur des Highlands écossais. Les Fées que l'on y rencontre sont bien loin des petits êtres hauts comme mon pouce (à la mode de l'époque victorienne, où la fée perd une grande part de sa dimension mythologique pour être réduite à une petite créature destinée à divertir les enfants — et les adultes — à coups de tours de magie), et suivent le modèle de celles que l'on trouve dans les mythes et contes celtiques, à savoir des Fées qui peuvent certes aider les humains si elles les en jugent dignes, mais aussi se jouer d'eux, se montrer impitoyables et cruelles si l'on a le malheur de provoquer leur courroux. Car si l'on se retrouve au fil des pages dans le monde enchanté des Fées — l'Autre Monde — « enchanté » ne signifie pas « sans danger » pour les humains, et les protagonistes vont en faire l'expérience.

La façon dont The Mysteries amène et traite le sujet ravira sans doute les amateurs de mythes celtes, et quant à ceux qui ne s'y sont jamais penchés, ils auront sans doute envie d'en savoir plus !

N.B. : en revanche, je ne sais pas si ce roman a été traduit en français.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 28 août 2006. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)