oracle Belline

Dans la loge de l'ange gardien

"Dans la loge de l'ange gardien: rencontre avec un personnage surprenant

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Dans la loge de l'ange gardienSorti le 9 janvier dernier, c'est un peu par hasard que ce roman a croisé mon chemin. Prendre le train de façon régulière a parfois du bon (si si !), et ce jeudi-là allait me le rappeler lorsqu'en attendant mon train pour rentrer chez moi ce soir-là, j'allai patienter chez le marchand de journaux et de livres. En flânant dans les quelques rayons, mon regard a été immédiatement attiré par un volume à la couverture rouge dépeignant un homme équipé d'un trousseau de clés et muni d'un balai. Dans son dos, des ailes, comme celles d'un ange. À sa gauche, une petite table ronde couverte d'un tissu, sur laquelle sont disposés une boule de cristal et un éventail de cartes. À sa droite volent des cartes de tarot divinatoire. Intriguée, j'ai pris l'ouvrage en main pour lire la quatrième de couverture, et ce que j'y ai découvert a attisé ma curiosité. J'ai donc décidé de repartir avec ce roman et en ai démarré la lecture durant mon trajet.

Dans la loge de l'ange gardien : la double vie d'un concierge qui savait prédire l'avenir est un roman écrit par Pierre Lunère avec l'aide d'Aurore Guitry qui relate l'expérience de Pierre, un gardien d'immeuble qui, en plus de ses tâches quotidiennes au sein de la copropriété dont il s'occupe, propose ses services en tant que « voyant ». Entre anecdotes sur la vie quotidienne de son immeuble ponctuée par les préoccupations de ses habitants et souvenirs remontant à un passé plus ou moins lointain, il raconte les différents stratagèmes qu'il met en place pour ne pas que les habitants découvrent sa double activité et évoque ses expériences avec différents consultants, souvent avec humour, tantôt avec agacement face à certaines attitudes, mais toujours avec une grande compassion. Ainsi, on croise chez lui de nombreux profils très particuliers, qui sont l'occasion pour Pierre de mettre des mots sur ses perceptions extra-sensorielles et d'en expliquer ainsi les fonctionnements, là encore toujours avec un certain humour. 

Ce roman, que j'avais fini de dévorer une fois le week-end arrivé, est intéressant sur plusieurs points. Tout d'abord, le cheminement du narrateur qui découvre ses capacités et apprend à les « apprivoiser » – autant que faire se peut – est sans doute l'un des aspects les plus intéressants de l'ouvrage. En effet, il est ici question d'une expérience personnelle qui n'engage que celui qui la raconte au sens où il s'agit d'un vécu unique, et elle est bien présentée en tant que telle, ce qui donne davantage de poids aux explications et aux questionnements exprimés par le narrateur sur ce qu'il vit. Ensuite, peu importe que le lecteur ait une expérience ou non de la cartomancie, car le récit saura toucher tout le monde à des niveaux différents : ceux qui pratiquent s'amuseront certainement à reconstituer les tirages énumérés au cours des consultations de Pierre (les cartes de l'oracle Belline sont nommées) et à les interpréter brièvement en même temps que lui, tandis que ceux qui ne pratiquent pas ou qui n'ont jamais consulté seront les spectateurs privilégiés des consultations évoquées. Enfin, le narrateur montre avec une grande justesse mais sans s'en plaindre que les perceptions extra-sensorielles, si elles en font fantasmer plus d'un, peuvent se révéler fort déstabilisantes, voire handicapantes à certains moments.

Bien sûr, chacun dira qu'il ou elle n'aurait pas employé tel ou tel terme pour désigner tel ou tel phénomène, mais il faut bien garder à l'esprit qu'il s'agit ici d'un roman, non d'un ouvrage documentaire et encore moins scientifique. Par conséquent, l'auteur n'a nullement la prétention de donner des explications universelles ou de parler d'autre chose que de ce qu'il connaît, c'est-à-dire de son cas personnel. Néanmoins, Dans la loge de l'ange gardien permettra sûrement aux personnes qui vivent des expériences similaires à celles qui ont mené le narrateur à comprendre qu'il avait des capacités extra-sensorielles de mettre des mots sur ces expériences, ou en tout cas de trouver quelques pistes à exploiter pour apprendre à les apprivoiser et à s'en accommoder. Il donnera également des idées très sensées à ceux et celles qui se demandent comment pratiquer la cartomancie en limitant certains risques.

Voilà donc un roman de début d'année qui m'a beaucoup plu. J'encourage tous ceux qui s'intéressent à la cartomancie et aux perceptions extra-sensorielles à le lire, car chacun y trouvera quelque chose qui stimulera ses réflexions. Que l'on pratique ou que l'on soit simplement curieux, ce roman ravira par sa fluidité, son écriture simple mais efficace et ses anecdotes toutes plus intéressantes les unes que les autres.

À découvrir !

 

Référence complète :
Pierre LUNÈRE. Dans la loge de l'ange gardien : la double vie d'un concierge qui savait prédire l'avenir. Paris : Fleuve éditions, 2014. [ISBN 978-2-265-09814-5]

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 20 janvier 2014. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)