méthose de tirage

Tirage Trick or Treat

Tirage "Trick or Treat!"

Tirage spécial Samhain/Halloween mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Inspiration
Le soir d'Halloween, la tradition veut que les enfants déguisés en monstres fassent du porte à porte, réclamant des bonbons à leur voisinage. « Trick or Treat! » (« Des bonbons ou une blague ! »), disent-ils lorsqu'une porte s'ouvre ! La coutume veut que l'habitant qui leur ouvre leur donne des bonbons, sans quoi les enfants « se vengent » en lui jouant un tour ou en lui faisant une blague.

Le tirage présenté ci-dessous s'inspire directement de cette tradition en montrant au consultant ce que la fête d'Halloween lui apportera, ce qui viendra frapper à sa porte dans les semaines qui suivront le sabbat.

 

Procédure
Après avoir mélangé et coupé le jeu, on tire trois cartes que l'on dispose comme suit :

Tirage Trick or Treat

 

Lecture et interprétation
La première lame est le coup du sort, le tour, la « blague » (trick) que le « Destin » jouera au consultant. L'événement désigné aura certainement une coloration ironique à ses yeux. Dans tous les cas, il lui apparaîtra comme une épreuve (d'importance plus ou moins grande) dont il devra s'accommoder. Celle-ci est indépendante de sa volonté.

La deuxième lame est le bonbon, la friandise (treat), et donc la bonne surprise que le « Destin » réserve au consultant. Il s'agit d'une chose dont il se réjouira, d'une sorte de « coup de pouce ».

La troisième lame représente l'inattendu qui viendra frapper à la porte du consultant. Cette carte incarne une surprise, un imprévu, quelque chose qui arrive « de nulle part ». Elle peut être une forme de synthèse des deux autres, un élément qui viendra aider le consultant face à la « blague » ou au contraire le troubler un peu plus.

 

Remarque
Dans sa forme, ce tirage ressemble au tirage en trois lames. En fait, il en est largement inspiré puisqu'on y retrouve les différents aspects communément explorés par le tirage en trois lames. Ainsi, l'aspect dit favorable est reflété par la deuxième lame tandis que l'aspect dit défavorable est incarnée par la « blague » puisque celle-ci désigne une contrariété.

 

Supports à privilégier
Ce tirage peut bien sûr être effectué avec le tarot (de type Marseille ou Waite), mais aussi avec un oracle « classique » tel que la Triade ou l'Oracle Belline.

Compte tenu de la saison, on préférera cependant les supports qui présentent des thèmes et des symboles proches de ceux qui sont liés à la saison ou qui ont des résonances néo-païennes et wiccanes. Parmi ceux-ci, on pensera par exemple au « Halloween Tarot » ou, pour les plus téméraires, au « Gothic Tarot » de Joseph Vargo si l'on veut utiliser un tarot.

Du côté des oracles, les « Madame Endora's Fortune Cards » donneront des résultats plus que satisfaisants, de même que les « Wiccan Cards », « Oracle of the Shapeshifters » (notamment pour l'aspect transformation et transition inhérent à Samhain), « Oracle of Shadows & Light » et le « Wild Wisdom of the Faery Oracle ».

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 18 octobre 2012. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)