Litha

Sowilo ou le chemin de la victoire

Sowilo ou le chemin de la victoire

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Le solstice d'été – aussi appelé Litha – est le jour le plus long de l'année et les célébrations dont il est l'objet mettent le soleil largement  à l'honneur, c'est pourquoi j'ai choisi d'utiliser pour ce tirage un symbole le représentant. Ainsi, la rune Sowilo – aussi appelée Sig, Sigil, ou encore Sol – est au cœur de ce tirage : non seulement la disposition des cartes la dessine, mais l'ensemble du tirage adopte en outre un angle directement inspiré de ses multiples significations, ce qui facilite les associations et enchaînements d'idées.

Sur le plan symbolique, Sowilo est la rune du soleil. Elle véhicule donc les notions de victoire, de succès, de réussite, de volonté, et représente l'énergie motrice qui permet aux projets de se mettre en place et de se construire de manière à aboutir dans les meilleures conditions. En parallèle, elle aide à la réalisation et au dépassement de soi, favorisant l'affirmation de soi et la confiance en soi. Afin de rassembler les divers aspects de cette rune, sa symbolique solaire et les notions véhiculées par le sabbat de Litha, j'ai décidé de les associer aux différentes parties et positions de ce tirage.

 

Objectif
Mener le consultant vers la victoire en ce qui concerne la réalisation d'un projet qui lui tient à cœur en travaillant sur ses forces intérieures et en les développant. Il sera ainsi en mesure d'insuffler à son projet les énergies qui, si elles sont utilisées de la manière qui convient, lui permettront d'aboutir dans les meilleures conditions et en garantiront le succès.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, tirer sept cartes que l'on dispose comme suit :

Sowilo ou le chemin de la victoire

 

Lecture et interprétation
Chacune des lignes de ce tirage explore l'un des aspects liés aux forces intérieures du consultant, rappelant ainsi certaines des significations de la rune dont il est ici question. Les cartes positionnées aux angles de la rune appellent à l'action afin de mettre en application ce qui est mis en avant par les autres cartes. Ainsi :

Les cartes 1 et 2 abordent la question de la confiance en soi, indispensable à la bonne réalisation de tout projet. Ainsi, elles montrent au consutlant en quoi il manque de confiance en lui ou au contraire en quoi celle-ci est excessive. Il pourra alors la développer et l'employer à bon escient et en faire une alliée de taille dans sa poursuite du succès.

La carte 3 dépeint l'action qu'il est recommandé au consultant d'entreprendre ou l'attitude qu'il lui est suggéré d'adopter pour redynamiser sa confiance en lui et passer ainsi à l'étape suivante de la mise en place de son projet.

La carte 4 se focalise sur la manière dont le consultant peut renforcer sa volonté et sa détermination à mener son projet vers le succès.

La carte 5 indique l'action à entreprendre ou l'attitude à adopter par le consultant pour amorcer la concrétisation du projet.

Les cartes 6 et 7 évoquent le thème de l'affirmation de soi. Elles éclairent donc le chemin à suivre pour affirmer ses intentions et ce que l'on veut réaliser et montrent de quelle façon le consultant peut passer à l'action pour atteindre le but qu'il s'est fixé et connaître le succès auquel il aspire.

 

Remarques
Ce tirage plutôt facile à effectuer donne de précieux conseils quant au travail sur soi qu'il est recommandé d'entreprendre pour s'assurer d'adopter l'état d'esprit qui favorisera la réussite du projet qui nous tient à cœur. Ainsi, le consultant peut développer ses forces et s'appuyer dessus pour renforcer et affiner la stratégie qu'il a déjà mise en œuvre afin de la rendre encore plus efficace.

La seule difficulté qui peut se poser à l'interprète au cours de la lecture est sans doute liée à la précision des différentes positions adoptées par les cartes. En effet, il est préférable de bien connaître le jeu que l'on utilise car il sera nécessaire d'être en mesure d'en exploiter toutes les nuances et les subtilités. Cependant, il est possible d'effectuer ce tirage quel que soit le degré d'expertise du cartomancien, car celui-ci sera formateur : pour qui a une connaissance approfondie de son outil, il sera révélateur de ce qui est profondément enfoui en celui qui interroge les cartes ; pour qui a une connaissance approximative ou tâtonne encore avec son jeu, il mettra en relief des aspects auxquels ils n'aurait sans doute pas pensé dans un autre contexte.

 

Supports à privilégier
Ce tirage peut être effectué avec un tarot comme avec un oracle. On peut bien sûr privilégier les supports à consonnance néo-païenne et ceux qui exploitent des thèmes liés aux mythologies germano-scandinaves en général et aux runes en particulier. On pensera par exemple au Green Witch Tarot ou à des oracles tels que The Hidden Path et The Well Worn Path, mais aussi au très beau Tarot of Northern Shadows. Il existe également de très jolis oracles représentant les runes, dont La Magie des Runes (Voenix, éd. AGM AGMüller) et Oracle des Runes (éd. Lo Scarabeo) sont de beaux exemples. Enfin, si l'on possède des runes, elles constitueront aussi un très bon support pour ce tirage ! Vous n'avez pas de runes ? Fabriquez-en !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 21 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

 

Le Marteau de Thor

Le Marteau de Thor

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Dans la mythologie germano-scandinave, Thor est la puissance de la foudre et incarne la force à l'état brut. Impétueux et dénué de patience, il use plus volontiers de ses muscles que de ses capacités à raisonner. Parmi ses attributs se trouve son marteau Mjöllnir, dont le nom signifie « Éclair Blanc » ou « arme foudroyante de couleur blanche ». Ce redoutable outil forgé par les Nains a notamment le pouvoir de déclencher la foudre et le tonnerre en plus de venir à bout de ce sur quoi s'abat sa masse. Il est considéré comme l'arme la plus puissante dans le monde germano-scandinave et symbolise l'énergie divine par excellence. Grâce à lui, Thor est invincible dans les épreuves de force et triomphe de tous les défis auxquels il est soumis.

Il est très intéressant de noter qu'en raison de ses liens avec la foudre qu'il incarne, Thor fait partie des figures sacrées associées au solstice d'été dans les traditions néo-païennes. C'est pourquoi le tirage présenté ici lui rend hommage en proposant une analyse visant à aider le consultant à prendre le dessus sur les instincts et les réflexes qui pourraient nuire à la bonne réalisation d'un projet qui lui est cher. La disposition des cartes rappelle Mjöllnir et l'ensemble établit un parallèle entre l'attitude générale de Thor – qui agit plus promptement qu'il ne réfléchit – et l'empressement qui pourrait pousser le consultant à foncer tête baissée là où il lui serait profitable de prendre le temps de décider des meilleures stratégies à adopter. Ces traits de caractère sont complétés et contrebalancés par l'énergie solaire créatrice qui gouverne à Litha et qui apporte abondance et croissance, aidant ainsi les projets à se réaliser. Voilà qui permet au consultant de prendre conscience des instincts qui pourraient le diriger et compromettre alors ses chances de réussite d'une part, mais aussi de trouver les solutions adéquates pour les temporiser et minimiser ses risques d'échec.

 

Objectif
Canaliser ses énergies afin de favoriser la réussite d'un projet qui nous tient à cœur. Dompter les élans qui pourraient se révéler destructeurs. Grâce à ce tirage, on apprend comment éviter de se laisser emporter par de « mauvais » instincts, par la colère ou l'empressement qui compromettraient les chances de succès. Ainsi, on parviendra à laisser derrière soi ce qui peut être néfaste à la réalisation du projet.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, l'étaler devant soi en éventail puis tirer six cartes que l'on dispose comme suit :

Le Marteau de Thor

 

Lecture et interprétation
Ce tirage est composé de deux parties : la masse du marteau d'une part, et son manche d'autre part.

Première partie : la masse (cartes 1 à 3)
La masse est ce qui donne au marteau son mouvement, ce qui lui permet de gagner en vitesse – et donc en force – lorsqu'il est manipulé. Elle est ce qui s'abat lourdement sur la cible et qui la réduit en miettes si le coup est bien asséné. Par extension, les cartes 1, 2 et 3 sont liées à l'empressement qui peut s'emparer du consultant lorsque celui-ci ne parvient pas à dominer ses instincts et à faire preuve de patience dans la mise en place de son projet. Ces cartes montrent donc les aspects intérieurs qui gouvernent le consultant et qu'il ne contrôle pas, ceux qui pourraient nuire à son projet s'il leur laisse libre cours. Il devra en tenir compte et y être vigilant s'il souhaite pouvoir réaliser ses objectifs. Il lui faudra apprendre à les canaliser et à les maîtriser, sans quoi il risque de compromettre sérieusement ses chances de réussite.

Les cartes peuvent décrire chacune un aspect différent ; on les lit alors indépendamment les unes des autres. Elles peuvent également évoquer un seul et même aspect dans son évolution, auquel cas on les lit ensemble comme si elles racontaient une histoire.

Deuxième partie : le manche (cartes 4 à 6)
Le manche du marteau est ce que l'on tient en main, et donc ce que l'on contrôle, ce que l'on dirige. Les cartes 4, 5 et 6 qui le constituent indiquent de quelle manière on pourra parvenir à prendre le contrôle sur les pulsions et les instincts dont il a été question précédemment. Chacune de ces trois cartes prodigue un conseil à considérer ou met l'accent sur une attitude ou un trait de caractère que l'on pourra chercher à développer ou au contraire sur la stratégie à adopter pour éviter les nuisances qu'ils risqueraient de provoquer.

Comme les cartes représentant la masse du marteau, celles formant le manche peuvent être lues indépendamment les unes des autres, auquel cas elles aident à trouver des solutions à chacun des aspects mis en relief par les trois premières cartes. Ainsi, la carte 4 est à lier à la carte 1, la carte 5 à la 2 et la carte 6 à la 3. En revanche, si les cartes de la masse sont lues ensemble, il est possible de faire de même avec celles du manche et de considérer qu'elles décrivent la démarche qu'il est recommandé au consultant de mettre en œuvre pour dominer ses instincts destructeurs. Ces trois cartes peuvent également être lues les unes après les autres de façon séparée si l'interprète constate qu'elles sont indépendantes. Elles émettent alors trois précieux conseils qui aideront le consultant à prendre le dessus sur ses pulsions.

 

Remarques
Voilà un tirage très facile à réaliser. Non seulement il ne comporte que six cartes – deux groupes de trois cartes chacun –, mais il est en outre très concret dans ce qu'il met en relief. Il aide dans un premier temps à dresser un bilan des instincts et pulsions auxquels le consultant pourrait être en proie et qui risqueraient de compromettre les chances de réussite du projet qui lui tient à cœur, puis il l'éclaire dans un second temps sur les solutions qui s'offrent à lui pour les dominer et les transformer en énergies constructives. Ainsi, le consultant peut effectuer un travail sur lui-même pour se préserver de ses propres réflexes et mettre toutes les chances de son côté pour mener à bien son projet.

 

Supports à privilégier
Ce tirage peut être effectué avec un tarot ou un oracle. En raison des univers auxquels il se réfère, on peut bien sûr privilégier les supports qui mettent en avant les cultures néo-païennes et la mythologie germano-scandinave. Ainsi, on pourra se tourner vers des jeux tels que The Green Witch TarotThe Well Worn Path, The Hidden Path, ou encore le magnifique Tarot of Northern Shadows. Les jeux favorisant l'exploration de soi sont également parfaitement indiqués. On pensera par exemple à Madame Endora's Fortune Cards, Oracle of Shadows & Light ou Oracle of the Shapeshifters.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 19 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

La Roue Solaire

La Roue Solaire

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Litha correspond au solstice d'été, qui est le jour le plus long de l'année. On y célèbre donc le soleil au sommet de sa force, notamment en faisant honneur à l'énergie vitale qu'il insuffle en la Nature et par conséquent en les projets que l'on souhaite concrétiser. La période favorise la réussite de ce que l'on entreprend et aide à l'expression de la créativité. Litha est donc le moment idéal pour passer à l'action et mettre en œuvre les stratégies qui mèneront à la réalisation des objectifs que l'on s'est fixés.

De la même manière qu'il est au centre de l'attention lors des festivités liées à ce sabbat, le soleil est l'élément principal du tirage présenté ici. Les cartes sont en effet disposées de manière à former le symbole qui le désigne habituellement, à savoir un cerlce avec un point en son centre. Afin de renforcer la présence – et donc de marquer l'influence – du soleil, la carte du Petit Lenormand sur laquelle il figure est placée au centre de la roue, et toutes les autres cartes sont lues par rapport à elle. Ainsi, ce tirage permet d'examiner les chances de réusste d'un projet quel qu'il soit, que l'on touche aux domaines professionnel, personnel, spirituel, ou qu'il s'agisse de canaliser ou de développer sa créativité, notamment sur le plan artistique.

 

Objectif
Établir les stratégies qui aideront à la réussite d'un projet qui nous tient à cœur, à atteindre l'objectif que l'on s'est fixé. Évaluer les chances de succès de ce que l'on souhaite mettre en place, quel que soit le domaine concerné.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, l'étaler devant soi en éventail, puis tirer des cartes jusqu'à ce que le Soleil sorte du jeu. Le placer alors devant soi, puis prendre les quatre cartes tirées juste avant (elles occuperont les positions 1 à 4) et les quatre suivantes, que l'on placera quant à elles en positions 5 à 8 selon de schéma suivant :

La Roue Solaire

 

Lecture et interprétation
Le Soleil, placé au centre de la roue, est la carte référente qui servira de repère pour l'interprétation des huit cartes qui constituent la roue en elle-même.

Ce tirage est composé de quatre parties : la carte 1 est le sommet de la roue, les cartes 2 à 4 sont la phase descendante, la carte 5 s'oppose à la carte 1 en constituant le point inférieur de la roue, tandis que les cartes 6 à 8 sont la phase ascendante.

Première partie : le sommet de la roue (carte 1)
Carte 1. L'objectif à atteindre, celui que l'on s'est fixé. Le reste du tirage montre comment mettre toutes les chances de son côté pour y parvenir.

Deuxième partie : la phase descendante (cartes 2 à 4) – l'introspection, les moteurs intérieurs
Carte 2.
L'introspection que l'on doit faire pour être en phase avec le projet en question et le mener à bien. L'exploration de soi à laquelle il est nécessaire de se livrer pour emprunter le chemin de la réussite.

Carte 3. Ce dont on doit se défaire, ce dont il est important de se séparer, ce que l'on doit laisser derrière soi pour avancer sur des bases saines.

Carte 4. Les qualités et compétences qui sont en nous et dont on doit prendre conscience.

Troisième partie : le point inférieur de la roue (carte 5)
Carte 5. Ce que l'on veut éviter, ce dont on a peur, sans pour autant que ce soit défavorable à la réalisation du projet.

Quatrième  partie : la phase ascendante (cartes 6 à 8) – le passage à l'action et la réalisation
Carte 6. Ce que l'on doit montrer, exprimer et laisser paraître autour de soi. La manière dont il est conseillé de communiquer.

Carte 7. Ce que l'on doit s'approprier, garder, continuer de faire, développer.

Carte 8. Les qualités et compétences à mettre en avant, le type d'action à entreprendre.

 

Remarques
Conçu pour être effectué avec le Petit Lenormand, ce tirage en suit les règles de lecture. Par conséquent, toutes les cartes présentes sur la roue doivent être lues par rapport à la référente qui est ici le Soleil. Ainsi, celles qui expriment des obstacles et des difficultés montrent ce que l'on parviendra à surmonter ou à dompter tandis que celles qui évoquent de belles surprises, la joie et le bonheur voient leurs effets renforcés. De plus, il est impératif d'interpréter les cartes en fonction de la position qu'elles occupent. La rencontre de ces éléments permettra une analyse précise des différents aspects mis en relief par le tirage, ce qui fournira un aperçu de ce que l'on peut mettre en œuvre pour favoriser la réussite du projet qui nous tient à cœur.

Symboliquement, le soleil est souvent représenté par un cercle contenant un point en son centre. C'est la forme que j'ai souhaité donner à ce tirage, d'où l'idée de placer le Soleil au centre et d'en faire une carte référente. Pour pousser plus loin la symbolique, j'ai également défini un point culminant qui correspond à Litha (carte 1) et un point inférieur qui fait écho à Yule (carte 5), d'autant que ces deux emplacements se font face sur la roue. Ainsi, les cartes 2, 3 et 4 constituent la partie descendante de la roue qui s'étend de Litha à Yule, tandis que les cartes 6, 7 et 8 forment la partie ascendante comprise entre Yule et Litha. La première, ancrée dans la notion de décroissance, s'attache à examiner les mécanismes intérieurs et inconscients, ceux de la réflexion, alors que la seconde est une phase de croissance et d'extériorisation, d'action et de concrétisation. Il est très important de garder cela à l'esprit lors de l'interprétation de ce tirage car c'est l'une des clefs d'une lecture réussie !

 

Supports à privilégier
Ce tirage ayant été créé spécialement pour le Petit Lenormand, on veillera à privilégier ce type de support. Que l'on se tourne vers la version classique de chez Carta Mundi ou vers l'une des nombreuses variantes, l'essentiel est d'apprécier l'atmosphère qui se dégage du jeu et l'univers dans lequel les auteurs l'ont transposé. Je recommande tout particulièrement The Enchanted Lenormand Oracle, le Magisches Lenormand, le Celtic Lenormand, et le tout nouveau et très joli Dreaming Way Lenormand, qui explorent des mondes féeriques et mythologiques. Si l'on préfère rester dans quelque chose de plus classique, le Blue Bird Lenormand est notamment à découvrir !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 10 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

A Message from Cernunnos

A Message from Cernunnos (original Litha/Midsummer special spread)

Endora's face

 

 

 

 

Lire cet article en français.

 

Despite what we might think, Litha is here and we are currently going through the longest days of the year. Also called Summer Solstice, Litha will occur on June 21st, celebrating the moment when the creative and regenerating Sun Force will reach its zenith on the Wheel of the Year. Litha is traditionally the perfect time to draw this life force and use it to nourish new projects or to practice magick, for all undertakings thus benefit from the power of this flow of energy.

There is no better time in the year than this one to test our own strengths and the forces that are working within ourselves: those which we use everyday, but also those which are still germinating deep within and which will grow and help us in what we undertake. In the same way, "charging" one's projects and initiatives with this energy will surely help!

 

Hommage to Cernunnos
This year's special Litha spread has been designed to put into light the forces and energies that can be found within the Querent at the time of the sabbat. As you will see, several degrees are taken into account according to the stage of development of each kind of energy. I thought that a spread shaped as a stag's head would be particularly appropriate (cards 1, 2, 3 and 4 form the head while cards 5 to 10 are the antlers).

Litha being the sabbat which honors Cernunnos as the Horned God, I wanted the lay out to illustrate this, for he is the masculine half of the Sacred Energy which rules Nature. Indeed, this Supernatural Being is very often depicted as a majestic stag, or at least with stag antlers. That is why the king of the forest was, to my mind, the best image I could use to create a special spread in relation to Litha.

 

Purpose
Help the Querent to analyze the way forces are working within him at the summer solstice. Through the image of Cernunnos, he will thus see what the sabbat holds for him. No need for a question.

 

How to proceed
After shuffling and cutting the deck, draw ten cards and lay them out as follows:

A Message from Cernunnos

 

Interpretation
The spread is divided into two main parts where cards 1, 2, 3 and 4 are the head of the stag and are to be read first while cards 5 to 10 are the antlers.

Card 1 describes the Querent at the time the spread is used and thus at Midsummer.

Below is card 2, which show what lies beneath, what lies asleep within the Querent, what he is about to become.

Card 3 presents him with what makes him strong at the time of the sabbat while card 4 allows him to face the things that make him weak or to see what is weakening and waning within him.

Card 5 shows which force among those that lie in the Querent reaches its zenith at the solstice while card 6 hints at the one that is retiring, allowing it to grow.

Card 7 depicts a force already developed within the Querent but which needs to continue growing until next Litha. Card 8 is what will be "sacrificed", what will diminish little by little in order to allow it to grow.

Card 9 is a force yet sleeping within the Querent, just like a seed that was planted but is still in the ground as a young shoot. Present Litha will give it the energy it needs to "get out" and start growing and manifest. Card 10 is what this seed is about to replace.

 

Remark about the structure
Cards 1, 2, 3 and 4 are a variation on the simple cross spread. They set the frame of reference that describes the Querent at the time of the reading.

Cards 5 to 10 are the stag's antlers. In the World, each and every thing and force obeys the laws of balance... and this spread couldn't ignore them! As a consequence, connections between what is growing and what is declining are shown through the way these cards are read. Indeed, the first antler (cards 5, 7 and 9) shows the forces that are currently growing within the Querent while the second one (cards 6, 8 and 10) identifies what he will "lose" as a counterpart. The cards are thus read with a mirror effect.

 

Recommended decks for this spread
Because of its obvious connections with neo-pagan traditions, this spread was especially designed for "Madame Endora's Fortune Cards". However, any deck with a Neo-Pagan atmosphere is appropriate, just like for instance the beautiful Oracle of Shadows & Light and Oracle of the Shapeshifters or the wonderful "Wild Wisdom of the Faery Oracle" and other decks which will be reviewed here in the next few months.

Indeed, a tarot deck can also be used, but you will get better results if you make sure the one you choose reflects the spirit of the season and/or neo-pagan ideas and themes. Faery tarots are also great tools for this kind of spreads and will do wonders if you combine them with the summer solstice!

 

Merry and blessed Litha to you all!

 

Accédez à tous les articles sur cet oracle

A Message from Cernunnos

Le Message de Cernunnos

Endora's face

 

 

 

 

Read this article in English.

Tirage spécial Litha et Endora mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Malgré les apparences, Litha est déjà là et nous sommes en train de vivre les journées les plus longues de l'année. Litha, ou le Solstice d'Été, aura lieu ce 21 juin, célébrant le moment où la force solaire, créatrice, atteint son zénith sur la Roue de l'Année. Traditionnellement, Litha est le sabbat idéal pour profiter de cette force créatrice et régénératrice en lançant de nouveaux projets ou en pratiquant des rituels magiques, car ces actions se voient portées et renforcées par ce flux d'énergie de croissance.

Ce moment est donc particulièrement bien choisi pour évaluer ses propres forces, celles dont on dispose ou qui sont encore dormantes et qui pourraient bien nous aider dans nos entreprises ! De même, « charger » ses projets et ses démarches de cette énergie ne peut que leur être bénéfique !

 

Hommage à Cernunnos
Le tirage spécial que je vous propose cette année cherche à mettre en lumière les forces qui se trouvent en le consultant au moment du sabbat, et ce à différents degrés. J'ai choisi une disposition rappelant une tête de cerf (les lames 1, 2, 3 et 4 étant la tête tandis que les lames 5 à 10 constituent les bois).

Litha étant le sabbat qui honore Cernunnos en tant que Dieu Cornu par excellence, je souhaitais rendre hommage à cette figure qui n'est autre que le pendant masculin de l'énergie sacrée qui régit la Nature. En effet, cet Être Surnaturel est très souvent représenté tantôt arborant des bois de cerf, tantôt directement sous les traits d'un cerf majestueux. Le roi de la forêt m'est donc apparu comme l'image la plus appropriée pour la création d'un tirage lié à cette fête.

 

Objectif
Aider le consultant à faire un bilan de ses forces lors du Solstice d'Été. Il verra ainsi, à travers l'image de Cernunnos, ce que lui réserve cette fête. Ce tirage se fait sans question.

 

Procédure
Après avoir mélangé et coupé le jeu, on tire dix cartes que l'on dispose comme suit :

A Message from Cernunnos

 

Lecture et interprétation
Le tirage se découpe en deux principales parties. On analysera donc dans un premier temps les lames 1, 2, 3 et 4 qui constituent la tête du cerf, puis les lames 5 à 10 (impérativement dans l'ordre présenté ci-dessous) qui forment les bois.

La lame 1 dépeint le consultant tel qu'il est au moment du tirage, et donc au moment du Solstice d'Été.

La lame 2, placée en dessous de la première, montre ce qui sommeille en lui, ce qu'il s'apprête à devenir.

La lame 3 lui présente ses forces au moment du tirage tandis que la lame 4 le met face à ses faiblesses ou aux aspects qui s'affaiblissent en lui.

La lame 5 montre quelle force présente en le consultant atteint son paroxysme au moment du Solstice alors que la lame 6 représente celle qui lui cède la place.

La lame 7 décrit une force qui est déjà présente en le consultant mais qui va encore grandir jusqu'au Litha prochain. La lame 8 indique ce qui sera « sacrifié » pour lui faire la place nécessaire à sa croissance.

La lame 9 est une force encore en gestation en le consultant, à la manière d'une graine qui est plantée mais qui n'est pas encore sortie de terre sous forme de jeune pousse. Le Litha présent lui donnera l'énergie nécessaire pour qu'elle puisse « sortir de terre » et commencer sa croissance à l'état visible. La lame 10 représente ce qu'elle s'apprête à remplacer.

 

Remarques sur la structure du tirage
Les lames 1, 2, 3 et 4 sont une variation de la structure du tirage en croix. Elles sont les points de repère qui s'inscrivent dans le présent et qui permettent de cerner l'état actuel du consultant.

Quant aux lames 5 à 10, elles sont les bois du cerf. Comme chaque chose, chaque force dans le Monde est soumise aux lois de l'équilibre, il convenait dans ce tirage de montrer ces connexions et les relations de cause à effet qui existent entre elles, de la même manière que le principe des vases communicants. C'est exactement le rôle que tient chacun des deux bois : le premier (lames 5, 7 et 9) correspond aux forces qui se trouvent en le consultant et qui sont en train de grandir tandis que le deuxième (lames 6, 8 et 10) montre ce qu'il « perdra » en contrepartie. Les lames qui se font face dans chaque bois se lisent donc en miroir, l'une voyant sa force augmenter pendant que l'autre la voit diminuer.

 

Supports à privilégier
En raison de ses liens évidents avec les spiritualités néo-païennes, ce tirage a été pensé spécialement pour « Madame Endora's Fortune Cards ». Cependant, tout jeu à connotation néo-païenne lui convient également, comme par exemple le très beau « Oracle of Shadows & Light », le non moins étonnant « Oracle of the Shapeshifters » ou encore le sublime « Wild Wisdom of the Faery Oracle » ou d'autres merveilles qui seront à découvrir prochainement dans ces pages.

Bien sûr, ce tirage est tout à fait réalisable avec un tarot, mais pour rester dans le ton de la saison, on veillera à rester dans des thématiques néo-païennes ou féeriques qui s'accordent particulièrement bien avec le Solstice d'Été.

 

Je vous souhaite à tous et toutes un très beau Litha !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 20 juin 2013. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

 

Accédez à tous les articles sur cet oracle