Le Petit Lenormand, Colette Silvestre

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Le Petit Lenormand, Colette SilvestreÀ qui cet ouvrage s’adresse-t-il ?
Aux débutants qui veulent acquérir des bases solides pour manipuler le Petit Lenormand, apprendre plusieurs formes de tirages en fonction de leurs besoins et adapter la signification des cartes en fonction des différents contextes.

À ceux qui veulent approfondir leur apprentissage et affiner leurs connaissances sur les significations des cartes et leurs différentes associations.

 

Le contenu
Le volume se divise en trois parties principales : une introduction, une présentation de différentes méthodes de tirages, et une analyse de chaque lame.

En introduction, l’auteur commence par une brève présentation de ce qu’est la cartomancie et quelques noms célèbres de jeux couramment utilisés. Ceci lui permet de situer Melle Lenormand parmi ces différentes traditions et de montrer que celle-ci se détache de ses prédécesseurs et contemporains par une approche originale et très personnelle de la cartomancie classique. Colette Silvestre termine cette introduction sur une description rapide de la structure des cartes du Petit Lenormand et quelques conseils pour une consultation réussie.

Vient ensuite, comme une sorte de transition ou d’introduction « bis », une courte biographie de Melle Lenormand. Celle-ci ne vise pas à détailler la vie de la sibylle car on peut aisément trouver ce genre d’informations ailleurs, mais plutôt à la situer dans le contexte historique au sein duquel elle a évolué. Une biographie concise, sans superflu.

Après ces quelques présentations presque rituelles, on enchaîne directement sur différentes formes de tirages. Sont exposés et commentés (exemples à l’appui) :

- Le tirage en croix : classique, il permet d’obtenir une réponse claire à une question posée ;

- Le tirage à huit cartes : pour voir quels seront les énergies ou événement dominants pour une période donnée (mois, semaine). On y explore les grands domaines de la vie du consultant, comme ses relations aux autres, sa vie professionnelle et sa situation matérielle ;

- La méthode des treize : pour annoncer des événements qui interviendront dans un court délai ;

- Le tirage de l’existence : permet de connaître l’évolution d’une situation ;

- La méthode des neuf cases : donne les dynamiques en présence pour une période donnée (mois, semaine) ;

- Le tirage astrologique : un autre classique, dont les prédictions s’étalent sur un an environ ;

- Le chien de pique : encore un classique. Il permet de voir sur le très court terme les événements importants qui vont marquer le consultant dans les principaux domaines de sa vie.

Comme toujours avec Colette Silvestre, les méthodes de tirages sont expliquées de façon claire et logique, étape par étape. Impossible de s’égarer : elle prend le lecteur par la main en donnant d’abord la théorie et en expliquant la structure et le fonctionnement des méthodes, puis elle passe à la pratique à l’aide d’un exemple dont elle propose son interprétation. Celle-ci reste succincte, certes, mais elle présente l’avantage d’aller droit au but sans se perdre en palabres inutiles. Ainsi, les connexions entre les cartes sont claires et nettes.

À la fin de cette section est proposé un classement des lames en dix « groupes » en fonction de leurs significations voisines. Sont ainsi mises en évidence avec les mots-clés correspondant, les cartes qui annoncent des nouvelles ou la circulation d’informations, celles qui parlent du domaine affectif, etc. Voilà qui propose une autre forme de logique pour retenir plus facilement les grandes orientations des différentes lames. De cette façon, celui ou celle qui préfère « apprendre » les significations par thématiques plutôt que de manière individuelle a la voie toute tracée.

La troisième partie de l’ouvrage est aussi la plus conséquente en termes de nombre de pages puisqu’elle est consacrée à l’étude de chacune des trente-six cartes qui composent le jeu. Les lames sont présentées dans l’ordre de leur numérotation dans le jeu et identifiées par le nom qu’elles portent ainsi que par leur valeur cartomantique.

Chaque « fiche » est structurée de la même manière et mène progressivement le lecteur à travers les différents aspects des cartes. Ainsi, on commence par une description de l’image puis on enchaîne sur une première interprétation très générale afin de saisir la principale idée véhiculée par l’illustration. Sont ensuite détaillées les significations liées aux grands domaines de l’existence : domaines affectif, professionnel, matériel et spirituel. La valeur cartomantique de la lame est ensuite examinée et sa signification est connectée à celle du symbole afin de mettre en relief la façon dont les deux se complètent. Ainsi, on voit comment la valeur cartomantique renforce l’interprétation de la lame dans certains domaines.

Enfin, on arrive à l’aspect le plus complexe, à travers les différentes associations qu’il est possible d’obtenir. Bien que celles-ci ne soient ni très précises ni très détaillées, il est intéressant d’avoir là encore les grandes lignes qui permettent d’aiguiller la lecture. L’auteur présente les associations en regroupant les cartes qui, lorsqu’elles se trouvent ensemble, ont des significations voisines. D’après la façon dont elles sont traitées, on comprend que les associations ne sont pas ici l’intérêt principal. En effet, elles ne sont pas détaillées carte par carte, ce qui aurait apporté des nuances et précisions non négligeables. Cependant, les éléments fournis sont suffisants pour qui veut commencer l’apprentissage des associations. Il faut également garder à l’esprit le fait que quelles que soient les interprétations « toutes faites », elles méritent d’être affinées et adaptées au tirage dans lequel elles apparaissent. Elles n’ont pas une signification fixe, celle-ci varie selon le contexte et la question posée. Il n’existe pas de « vérité absolue » en la matière, et tout ouvrage qui prétendrait le contraire mentirait de façon éhontée.

 

Avis
Voilà un ouvrage pratique et bien fait pour acquérir une maîtrise rapide et facile du Petit Lenormand. Bien sûr, on peut lui reprocher au final de ne pas assez approfondir les interprétations, mais il ne faut pas non plus oublier que « tout dire » n’est pas le but de ce type de livre. Les indications fournies ici suffisent amplement à se familiariser avec le jeu et à développer des bases solides que seule la pratique permettra d’approfondir.

En général, j’apprécie ce qu’écrit Colette Silvestre, non pour le style, mais parce qu’elle va droit à l’essentiel sans s’embarrasser de fioritures, et surtout sans essayer de faire passer l’art de lire les cartes pour quelque chose qui doit nécessairement s’accompagner de tout un tas de rituels laborieux. Elle présente au contraire les choses de façon rationnelle, et on est loin des recommandations du style « si vous ne faites pas ceci ou cela, le ciel vous tombera sur la tête dans les trois jours qui suivront votre tirage » (j’exagère à peine).

Ce livre est complet et propose au débutant comme à celui qui souhaite aller un peu plus loin l’essentiel des outils pour le faire : courte biographie de Melle Lenormand, plusieurs modes de tirages avec exemples, signification des lames à différents niveaux. Bien sûr, quel que soit l’ouvrage que l’on a entre les mains, on peut toujours lui reprocher de ne pas totalement combler notre curiosité, mais pour le passionné, c’est une chose que nul volume ne peut faire, si complet soit-il. En matière de cartes, il y a toujours de nouvelles choses à découvrir, de nouvelles pistes à explorer !

Celui-ci reste un ouvrage de qualité, cohérent et concret. À mettre entre toutes les mains !

 

Référence complète
Colette Silvestre, Le Petit Lenormand, Paris : Gange Éditions, 2003.
ISBN : 2 – 911096 – 18 – 5

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 13 décembre 2010. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

Petit Lenormand livre Petit Lenormand critique de livre

Ajouter un commentaire