Adhérer au régime de l'auto-entrepreneur en tant que cartomancien

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Une fois n'est pas coutume, une courte note à teneur administrative s'impose. Comme vous le savez, j'ai adhéré en avril 2012 au régime de l'auto-entrepreneur pour professionnaliser mes activités de cartomancie. Ce domaine d'activité comporte cependant quelques particularités et il me semble judicieux de partager mon expérience ici, avec une pensée toute particulière pour ceux et celles qui souhaitent adhérer à ce régime.

 

Déclarer son début d'activité
Pour adhérer au régime de l'auto-entrepreneur, il faut remplir une déclaration de début d'activité, soit en se procurant le formulaire papier, soit en le remplissant en ligne.

Lors de la saisie de l'activité exercée, opter pour des dénominations du type : tarologue, cartomancien, arts divinatoires, etc. Votre profession sera alors répertoriée parmi les « professions assimilées libérales rattachées au RSI pour la retraite ».

Une fois tous les champs renseignés, la déclaration peut être validée de manière temporaire ou définitive selon que l'on souhaite ou non y revenir pour vérifier les éléments indiqués. Une fois validée de façon définitive, elle est envoyée aux services compétents, qui reconnaissent le début d'activité et enregistrent l'entreprise nouvellement créée.

Peu de temps après, on reçoit un document de l'INSEE appelé « Certificat d'inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements (SIRENE) », sur lequel figurent les identifiants de l'entreprise : SIREN, SIRET, code APE, identité du créateur, adresse de l'entreprise.

Un mémento fiscal est également fourni par l'URSSAF dont on dépend. Celui-ci indique notamment la forme juridique de l'entreprise (profession libérale), le nom du déclarant, le code APE, et identifie la personne à contacter en cas de besoin ainsi que le centre SIE de rattachement.

 

Déclarer son chiffre d'affaires
En remplissant la déclaration de début d'activité, le déclarant a opté soit pour une déclaration de chiffre d'affaires mensuelle, soit pour une déclaration trimestrielle. Celle-ci sert à s'acquitter des charges sociales. En début d'activité, il est recommandé de faire une déclaration par trimestre, puis éventuellement de passer à une déclaration mensuelle lorsque les revenus deviennent plus conséquents et plus réguliers. Cette déclaration peut être faite en ligne à partir du site sur lequel on a rempli la déclaration de début d'activité.

Attention, c'est là qu'intervient la particularité de la profession ! En tant que cartomancien (et professions du même type), l'INSEE nous attribue le code APE 9609Z (autres services personnels n.c.a.). Or ce code correspond à une activité commerçante, et non libérale. En fait, il faut comprendre la « subtilité » (ou l'incohérence du système, c'est selon !) : pour l'URSSAF – et donc pour les déclarations fiscales –, la cartomancie entre dans le cadre des professions libérales. En revanche, pour le RSI, qui gère les charges sociales, il s'agit d'une profession commerçante.

Pourquoi ? Parce qu'il s'agit d'une profession assimilée libérale, ce qui signifie en quelque sorte qu'elle est libérale dans la forme puisque l'on ne vend pas de marchandises, mais que dans la pratique, elle est « commerçante ». L'URSSAF et le RSI sont deux caisses bien distinctes qui ne reconnaissent pas cette profession de la même façon.

Il ne faut donc pas s'étonner de voir que la déclaration mensuelle/trimestrielle à remplir soit une déclaration de « commerçant ». Le RSI considère que les prestations proposées par les cartomanciens sont des « prestations de services commerciales », et c'est bien cette case qu'il faut renseigner lorsqu'on déclare son chiffre d'affaires.

 

Que l'on se rassure cependant : les cartomanciens/tarologues/astrologues et métiers des arts divinatoires ne sont pas les seuls dans ce cas : les auto-écoles aussi, par exemple ! Cette situation fait partie des incohérences du système.

 

Édit du 14.07.2016 : Suite à l'évolution récente du régime, l'ouvrage auquel je fais référence dans mes réponses aux commentaires, Le Guide pratique de l'auto-entrepreneur (Gilles Daïd et Pascal Nguyên), s'intitule désormais Le Guide pratique du micro-entrepreneur. Il est toujours écrit par Gilles Daïd et Pascal Nguyên, et toujours édité chez Eyrolles. Je vous recommande vivement de continuer à vous le procurer chaque année, car il contient toutes les dernières mises à jour concernant le régime !

Édit du 12.01.2017 : Dans ma réponse à un commentaire du 09.07.2013, j'apporte quelques précisions quant au statut du cartomancien auto-entrepreneur. Voici en quoi elles consistent : suite aux changements de statuts qui ont affecté le régime de l'auto-entrepreneur depuis la publication de cet article, la cartomancie est désormais considérée comme une profession libérale à part entière (ouf !), c'est-à-dire que nos dossiers sont gérés par l'URSSAF et non plus le RSI et qu'à ce titre, nous déclarons au taux correspondant aux professions libérales pour les charges sociales (+ 0,20% pour la contribution à la formation professionnelle). La cartomancie est donc bien une profession libérale relevant de la CIPAV dont les recettes sont de type BNC (c'est donc dans la case BNC que l'on inscrit le montant de ses recettes sur la déclaration mensuelle ou trimestrielle). Le code APE quant à lui n'a pas changé et reste 9609Z, qui concerne en réalité aussi bien des activités commerçantes que libérales (d'où les confusions initiales pour les administrations). Ceux et celles qui exercent cette activité traitent donc exclusivement avec l'URSSAF pour leurs charges et n'ont plus de contact avec le RSI... puisqu'ils n'en dépendent plus ! Voilà qui est tout de même beaucoup plus cohérent !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 07 février 2013. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

auto-entrepreneur cartomancie professionnelle

Commentaires (38)

Morrigann Moonshadow
  • 1. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
berenice49, le mardi 07 mai 2013, à 20h20:
Bonjour, merci beaucoup pour cet article très très intéressant. Je recherchais justement un récapitulatif des démarches à entreprendre et surtout, les bonnes démarches !

Au plaisir de vous lire sur un prochain article

Ma réponse, le mercredi 08 mai 2013, à 04h48:
Bonjour Bérénice,

Merci pour votre passage et pour votre commentaire!

Je suis ravie si cet article a pu vous aider dans vos recherches! Il est vrai qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver! Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 2. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Ezielle, le mardi 09 juillet 2013, à 14h54:
Bonjour Morrigann,

Merci beaucoup pour toutes ces précisions .. très utiles. Je suis actuellement en cours de recherches pour m' installer comme cartomancienne, et je pense me déclarer en tant qu' auto entrepreneur.

Bonne continuation.

Ezielle.

Ma réponse, le mardi 09 juillet 2013, à 15h21:
Bonjour Ezielle,

Merci pour votre visite!

Je suis ravie que cet article puisse vous aider à y voir un peu plus clair! Il est pas toujours facile de savoir quelles sont les "bonnes" démarches à accomplir!

Petite précision depuis la publication de cet article: suite aux changements de statuts qui ont affecté le régime de l'auto-entrepreneur, les cartomanciens sont désormais considérés comme des professions libérales à part entière (ouf!), c'est-à-dire que nos dossiers sont gérés par l'URSSAF et non plus le RSI et qu'à ce titre, nous déclarons avec un taux de 21,30% pour les charges sociales (+ 0,20% pour la contribution à la formation professionnelle), ce qui est tout de même beaucoup plus cohérent!

Pour toute question ou demande d'informations, n'hésitez pas, j'y répondrai avec plaisir!

A bientôt... et bon courage pour toutes les démarches!
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 3. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
bahata, le dimanche 06 octobre 2013, à 15h28:
bonjour,

le statut de cartomancien/tarologue est obligatoirement assimilé à la profession liberale? ne peut elle pas être un statut de service en auto entrepreneur?

merci pour tout^^

Ma réponse, le lundi 07 octobre 2013, à 23h55:
Bonsoir Bahata,

En auto-entrepreneur, le cartomancien/tarologue est forcément une profession assimilée libérale. Elle fait partie du groupe défini comme "professions de l'occulte".

Le cartomancien (et tarologue, astrologue, etc.) propose des prestations de service, d'où l'assimilation aux professions libérales. Les autres divisions, à savoir "commerçant" et "artisan", sont des professions dont la principale activité est la vente de marchandise, contrairement au cartomancien dont la principale activité est la prestation de services.

En espérant que cela réponde à ta question. Si d'autres te venaient, n'hésite pas!

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 4. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
schams, le dimanche 13 octobre 2013, à 16h44:
Bonjour, je fait les cartes depuis des années sans demander un sou à mes amies (et bien evidemment du 100% vrai réalisé) alors je me suis dit pourquoi pas en faire mon métier!!!

Ma question peut-on faire autre chose en paralléle ? massage, relaxation...

Merci

Ma réponse, le dimanche 13 octobre 2013, à 17h00:
Bonjour schams,

Merci pour ta visite et pour ton commentaire

Pour répondre à ta question: le statut d'auto-entrepreneur prévoit une activité déclarée principale (cartomancie, par exemple), mais n'exclut pas une deuxième activité, dont le chiffre sera considéré comme secondaire. Cela dit, attention, car la législation est très stricte quant à l'exercice de certaines activités! Dans le cas de massages et tout ce qui touche aux activités réglementées ou soumises à l'obtention d'un diplôme, il faut pouvoir justifier desdits diplômes (en fournir la copie certifiée conforme) auprès des autorités pour pouvoir proposer ce type de services...

En espérant avoir répondu à ta question, je te souhaite une belle journée,
Morrigann

schams, le dimanche 13 octobre 2013, à 18h34:
Mille merci Morrigann , ta réponse me satisfait pleinement

Ma réponse, le dimanche 13 octobre 2013, à 18h41:
Avec plaisir ;)

Pour les spécificités des activités que tu souhaites exercer, n'hésite pas à aller te renseigner sur les sites officiels (cités dans l'article) ou auprès de l'URSSAF, qui pourront t'apporter des réponses sur mesure ;)

A bientôt,
Morrigann

schams, le dimanche 13 octobre 2013, à 18h44:
A trés bientôt à Paris

Ma réponse, le dimanche 13 octobre 2013, à 18h50:
Ce sera avec plaisir! :)

A très bientôt!
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 5. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
cannelyna, le vendredi 15 novembre 2013, à 12h51:
Bonjour, waouh tu es tip-top calée !

Peux-tu m'expliquer quelque chose si des fois je peux continuer à profiter de tes "lumières" ? lol

Je me suis inscrite HIER en optant pour le versement libératoire trimestriel : les charges, j'avais cru comprendre qu'elles étaient différentes si on paie au trimestre...

Et la TVA, c'est à ce moment-là qu'il faut la déclarer aussi ? Où ? Je susi tombée sur quelqu'un de pas très clair à l'URSAFF hier, qui prenait je pense le code APE 9609Z pour des "uluberlus", et qui s'est peu souciée de moi...en fait...

Merci pour ta réponse.

Ma réponse, le vendredi 15 novembre 2013, à 22h23:
Bonsoir Cannelyna,

Merci pour ton message! En fait, je me suis bien renseignée avant de souscrire au régime de l'auto-entrepreneur, car la cartomancie est une discipline qui reste peu connue des administrations... alors mieux vaut assurer ses arrières

Pour répondre à tes questions: les charges sont calculées de la même façon, que tu face une déclaration mensuelle ou trimestrielle. Pour une activité de services, elles s'élèvent à 21,30% de ta recette. Si tu déclares tous les mois, ce sont donc 21,30% de ton chiffre du mois, et si tu déclares tous les trimestres, on calcule 21,30% de la recette du trimestre. Le taux ne varie pas. Si tu as opté pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu, alors en plus des charges sociales à 21,30%, on te prélève une somme en plus, qui correspond à l'impôt sur le revenu. Le souci est que si en un an ta recette est inférieure au palier qui te ferait payer l'impôt sur le revenu, les Finances Publiques doivent te reverser ce que tu as déjà payé puisque l'impôt ne s'applique pas à ton cas! Il n'est donc pas nécessairement judicieux d'opter pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu en début d'activité...

Ensuite, si tu as déclaré une activité en cartomancie, tu es reconnue en tant que profession assimilée libérale car tu proposes des services, non des marchandises... tu n'es donc pas assujettie à la TVA! En revanche, si tu vends de la marchandise, il en va différemment (les charges pour la vente de marchandises sont calculées à 24,60% et il faut tenir compte de la TVA)...

Enfin, il faut savoir que le code NAF/APE 9609Z est une sorte de fourre-tout, car lorsque les découpages ont été faits pour codifier les activités, on a réuni sous "9609Z" ce que l'on n'arrivait pas à caser ailleurs... par conséquent, la classification de ces activités dépend plus des spécificités desdites activités en elles-mêmes que du code en question

Dans tous les cas, il faut avoir conscience que le régime de l'auto-entrepreneur reste, encore aujourd'hui, assez mal connu du personnel administratif... et il faut bien de renseigner avant de se lancer!

J'espère que cela t'éclaire un peu... Si tu as d'autres questions, n'hésite pas!

Bonne soirée,
Morrigann

cannelyna, le lundi 18 novembre 2013, à 16h41:
Je suis rassurée car tu confirmes des choses que j'avais cru comprendre (TVA, impôts). Mais à force entre le personnel adlministratif qui s'y perd et moi-même...c'était plus très brillant dans ma tête ! Bon ben moi j'ai opté pour le versement libératoire sur conseil de la conseillère de la cci....Ca fera des opé en plus tant pis...

En tout merci beaucoup pour cette mine d'infos !!

Je dois encore voir si je suis bien "gérée" par l'ursaff ou la cipav ou le RSI, car je trouve plein d'articles qui se contredisent... et je ne sais plus ce qu'on m'a dit !!! Si j'ai bien les bonnes infos c'ets URSAFF depuis cet été sauf qu'ils ne gèreraient pas les profesisons libérales avec versement des cotisations à titre libératoire... Je ne sais pas si c'est vrai !!! Vivement que ce soit en place... :-D

Par contre ce que je peux te dire, si tu ne le sais pas (ce dont je doute !), c'est que qu'il y ait des salariés ou pas, toute entreprise doit être inscrite dans une caisse de retraite complémentaire. Mais n'a pas de déclaration à faire bien-entendu si 0 salarié, il lui suffit juste de le préciser. Le dosseir sera juste supendu, mais il doit exister impérativement. Si l'entreprise existe depuis plus de 3 mois, l'administration choisit la "caisse-balai" pour toi. Sinon, dans ce délai de 3 mois tu as le choix entre deux caisses.

Bonne soirée ! ;-)
Cannelyna

Ma réponse, le lundi 18 novembre 2013, à 21h55:
Bonsoir Cannelyna,

Contente d'avoir pu répondre à tes questions. Petites précisions tout de même, car il me semble que les choses restent encore confuses dans ta tête:

Il faut bien se renseigner sur le régime auto-entrepreneur avant d'y souscrire, et bien décortiquer ce qui concerne l'activité que l'on souhaite exercer, sinon, on s'embrouille! A ce titre, je te conseille d'acheter chaque année Le Guide Pratique de l'Auto-Entrepreneur de Gilles Daïd et Pascal Nguyen. Les infos y sont mises à jour pour chaque nouvelle année, notamment sur les plans administratif et fiscal.

Pour le versement libératoire (de l'impôt sur le revenu, pas des charges!), c'est surtout pour toi que c'est pénible, puisque tu devras attendre que l'administration te rembourse. Cela fait des opérations "pour rien"... Le versement libératoire commence à être intéressant à partir du moment où ton activité génère suffisamment de recettes pour te faire payer des impôs dessus, ce qui n'est pratiquement jamais le cas des prestations de services au cours des premières années.

Pour savoir si tu es gérée par l'URSSAF, le RSI ou la CIPAV, il te suffit d'attendre: tu recevras un document officiel qui te le dira. L'URSSAF gère les cotisations (charges) des professions libérales (donc nous!), mais tu auras aussi affaire au RSI des libéraux (ce n'est pas la même caisse que celle des commerçants et artisans). La couverture sociale fournie par le RSI ne te sera utile que si ton activité en auto-entrepreneur est déclarée en tant qu'activité principale. Si tu l'as définie comme activité secondaire et que tu as déjà un employeur principal, alors tu restes sous le régime commun. Pour faire clair: l'URSSAF prélève tes charges (les 21,30% de tes recettes), et le RSI est ta "sécu spéciale travailleur indépendant". Les deux organismes sont indépendants et ne communiquent pas entre eux.

Méfie-toi de tous les courriers que tu recevras et qui te demanderont de souscrire à telle ou telle caisse et de verser telle ou telle cotisation... Ce sont des arnaques! En tant qu'auto-entrepreneur, tu valides tes propres trimestres pour la retraite. Pour les professions libérales: 1 trimestre validé = 2 858€ de recettes; 2 trimestres = 5 715€; 3 trimestres = 8 573€; 4 trimestres = 11 431€ (source: Le Guide Pratique de l'auto-entrepreneur, éd. 2013, p. 131).

En tant que cartomancienne, tu es normalement affiliée à la CIPAV. Tu devrais recevoir ton attestation dans les mois qui suivent ta souscription au régime. C'est la seule inscription à un régime d'assurance vieillesse. La CIPAV gère ton accès à la complémentaire, que ton activité soit à titre principal ou secondaire. Tu n'as donc pas d'inscription supplémentaire à faire où que ce soit!

En espérant que cela t'aide à y voir plus clair!

Bonne soirée,
Morrigann

PS: attention, on dirait que tu confonds le versement libératoire de l'impôt sur le revenu avec les charges à 21,30% que tu dois déclarer! Ce n'est pas la même chose! Les charges à 21,30% correspondent aux recettes que génère ton entreprise. Ce sont tes charges sociales et elles sont prélevées par l'URSSAF. Le versement libératoire de l'impôt sur le revenu est bien le paiement de l'impôt sur le revenu que tu effectues en parallèle aux charges. Cela ne va pas dans la même caisse puisque ce n'est pas l'URSSAF qui le prélève, mais la caisse des impôts!

cannelyna, le mercredi 20 novembre 2013, à 15h05:
Bonjour ô bible de l'auto-entrepreneur ! lol.

Oui je crois que j'ai confondu beaucoup de choses.. mais là j'ai tout assimilé et même IMPRIME tes réponses !!!! :-D En fait au début c'était à peu près clair, mais chacun y a apporté des infos contradictoires que j'ai mixées peu à peu pour en faire une salade de fruits super indigeste.

Donc là je ne contacte pas la cipav ni le rsi ni personne, j'attends de recevoir les docs !

Recap 1 :

Ursaff : c'est pour mes 21.30% de charges.

Versement libératoire : pour mes impôts sur mes recettes.

AU FINAL pour moi c'est transparent : je déclare tout sur le portail autoentrepreneur c'est bien ça ? Et pour les impôts la TVA est-elle bien de 7,5% ?

Là par contre pour les impôts je ne suis pas sûre de ce j'avance.......oups....

****

Recap 2 :

RSI : c'est ma sécurité sociale autoentrepeneur.

CIPAV : c'est ma caisse de retraite personnelle.

Bref ! J'attends de recevoir les docs des différents organismes... J'en ai mal au crâne !! mdr

Ma réponse, le mercredi 20 novembre 2013, à 16h04:
Bonjour Cannelyna

Contente que ces infos te soient utiles!

Bravo! Tu as à peu près saisi le truc!

Pour récapituler:
Une fois ta déclaration de début d'activité faite et validée, elle est envoyée aux services compétents, dont l'INSEE qui s'occupe de t'immatriculer en t'attribuant ton code NAF/APE et tes SIRET et SIREN. Selon la nature de ton activité (ici profession assimilée libérale), ton dossier est géré par le RSI compétent pour la couverture sociale. Tes cotisations sociales (21,30%) sont prélevées par l'URSSAF et ton versement libératoire de l'impôt sur le revenu l'est également, mais par une autre caisse, selon la recette que tu déclares sur Net-Entreprises.

Une fois ta déclaration de début d'activité validée, il te suffit d'attendre de recevoir le document qui t'indique que ton entreprise est bien inscrite au registre. Conserve ce document très précieusement, car il contient entre autres ton SIREN et ton SIRET, qui sont nécessaires à toute proposition de prestations de services payants! Sans eux, tu n'as pas le droit d'exercer (l'auto-entrepreneur doit obligatoirement les afficher sur tout document servant à promouvoir son activité, y compris blogs, sites Internets, cartes de visite, etc.). Les autres documents (affiliation au RSI et à la CIPAV) te parviendront quelque temps plus tard.

Pour les impôts, tu devras déclarer la totalité de ta recette annuelle sur le formulaire 2042C, dans la case qui te sera indiquée sur un document que tu recevras. Vérifie bien l'exactitude des données qui y figurent, l'administration fait parfois des erreurs...

La TVA ne s'applique pas aux prestations de services: tu n'en est redevable que si tu vends de la marchandise!

Pour des conseils pratiques et techniques sur comment gérer son auto-entreprise, n'hésite pas à te procurer Le Guide pratique de l'auto-entrepreneur que j'ai mentionné plus haut... et ne te fie pas à ce que l'on trouve n'importe où sur Internet ou dans les pubs que tu reçois; consulte les documentations officielles, et n'hésite pas à te déplacer pour aller obtenir des renseignements.

A très bientôt,
Morrigann

cannelyna, le mercredi 20 novembre 2013, à 20h46:
oui je crois que c'ets sûr je vais me le procurer ce guide....... !

encore une question sur net-entreprise, ...et après je ne t'embête plus !!!

donc je fais toutes mes déclarations (charges et impôts) sur net-entreprises ?

J'ai essayé ce soir de m'inscrire, en vain, mon siret n'est pas connu. probablement que c'est trop récent...

Bon je vais prendre un doliprane...mdr

Bonne soirée

Ma réponse, le mercredi 20 novembre 2013, à 21h53:
Bonsoir Cannelyna,

Tu verras, le Guide contient beaucoup de conseils très judicieux... à tous les niveaux!

Une fois ton immatriculation reçue, il faut s'inscrire sur Net-Entreprise en renseignant tes identifiants. As-tu déjà reçu ton SIRET? Si oui, alors normalement tu devrais pouvoir t'inscrire... Si tu l'as reçu et que l'inscription ne fonctionne pas, réessaye dans quelques jours, de préférence un jour ouvrable, et aux heures de bureaux... on ne sait jamais. De mémoire, je n'avais eu aucun problème pour m'inscrire... il fallait simplement s'inscrire, puis quelques jours plus tard, on reçoit une autorisation de prélèvement à remplir. C'est ce qui permet d'effectuer le télérèglement des charges.

Cela dit, tu n'es pas obligée de déclarer via Internet: tu peux aussi remplir les formulaires papier, à demander auprès de l'URSSAF. Tu devras alors remplir les cases, calculer tes charges, et tu pourras faire le règlement par chèque.

Renseigne-toi bien tout de même sur la date limite pour effectuer ta première déclaration! Les infos sont sur le site où tu as fait ta déclaration de début d'activité.

Rassure-toi, tu ne m'embêtes pas! Je sais que lancer sa propre activité n'est pas forcément évident!

Bon Doliprane ;)

A bientôt,
Morrigann

cannelyna, le jeudi 21 novembre 2013, à 10h34:
Merci, oui je me suis déjà renseignée des dates limites de déclaration, et je préfère le faire sur net entreprise.

J'ai mon siret mais hier soir, pas moyen de créer mon compte. Comme ça a 10 jours tout juste je vais attendre et réessayer. Je suis plus zen maintenant que j'ai téléchargé le fameux guide ! Mais bon, le droit social c'est pas inné chez moi ! Je vais potasser pour voir si c'est bien sur net entreprise que je déclare aussi mes impôts.

Merci encore pour ta disponibilité.

A bientôt, dame Morrigann ! Je ne manquerai pas de te faire savoir mon alléluïa !!!

PS: ah j'ai relu tes notes !!! lol ! j'ai ma réponse pour les impôts !!! rire ! on ne rit pas...bon on peut.... :-)

Ma réponse, le jeudi 21 novembre 2013, à 15h12:
Bonjour Cannelyna,

Comprendre comment cela fonctionne n'est pas forcément évident, mais une fois que l'on a saisi qui fait quoi (URSSAF, RSI, impôts, etc.), les choses sont déjà plus claires!

Je pense à une chose: quand tu es sur Net-Entreprises, pour s'inscrire il faut bien cliquer sur l'onglet "m'inscrire", car sinon, les champs à remplir permettent juste de se connecter si l'on est déjà inscrit... Pour t'inscrire, c'est ici (on y accède aussi par le gros bouton qui se trouve sous les champs à remplir sur la page d'accueil).

Une fois que tu auras reçu ton mot de passe (que tu pourras changer ensuite), tu pourras configurer ton compte et ton moyen de règlement des cotisations.

Tu vas y arriver!

A très vite, tiens-moi au courant!
Morrigann

PS: Pour ce qui est de ton versement libératoire de l'impôt sur le revenu, il est prélevé en même temps que tes cotisations sociales, à hauteur de 2,20%, qui s'ajoutent aux 21,30% de charges sociales. Ceci veut dire qu'on te prélèvera en tout 23,50% de tes recettes par période. Pour tous les détails, n'hésite pas à lire la documentation qui se trouve en ligne!

cannelyna, le vendredi 22 novembre 2013, à 10h45:
Bonjour,

Je te remercie, j'irai voir ça mardi, je ne peux pas avant... 23,5% au total auxquels j'ajoute les 0.20% de formation non ?

Bon...j'irai voir quand je serai dipo, ne t'embête pas ! Oui je te tiens au courant !!!

Bon week-end !

Ma réponse, le vendredi 22 novembre 2013, à 15h50:
Bonjour Cannelyna,

Voilà, c'est bien ça! En déclarant en ligne, tout est calculé automatiquement. Sur les déclarations papier, il faudra calculer toi-même.

Tu vas y arriver!

A très vite,
Morrigann

cannelyna, le jeudi 28 novembre 2013, à 08h17:
Bonjour !!! Inscription net-entreprise, c'est fait ! Tout rentre gentiment dans l'ordre (enfin j'espère!) Je ne sais comment te remercier... si tu as une idée ? Un tirage ? lol

Ma réponse, le jeudi 28 novembre 2013, à 12h19:
Bonjour Cannelyna,

Youpi!!!!!!! Félicitations, tu n'as maintenant plus qu'à déclarer tes recettes en temps et en heure, et tout devrait bien se passer!

Me remercier? Tu viens de le faire ;)

Belle journée à toi!
A très bientôt,
Morrigann

cannelyna, le jeudi 28 novembre 2013, à 18h39:
Tout devrait bien se passer, oui enfin... je pratique aussi le Reiki et c'est coton pour trouver une assurance...

Merci encore !

belle soirée !

Cannelyna
Morrigann Moonshadow
  • 6. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
liloubess, le mercredi 19 février 2014, à 11h42:
Bonjour,

j'aimerais me lancer en autoentrepreneuse pour la cartomancie, mais avant je cherche

à me documenter et pourrais-je avoir des renseignements sur les documents à tenir

avec modèles ?? merci d'avance de vos conseils...

Dan

Ma réponse, le 19 février 2014, à 14h54:
Bonjour Dan,

Pour vous renseigner sur le régime de l'auto-entrepreneur en général, je vous recommande de consulter les références que j'ai déjà données dans mon article ainsi que dans les commentaires. Vous serez ainsi informée des aspects légaux du régime. Vous y trouverez également tout ce qu'il faut pour pouvoir dresser vos facutres, tenir votre livre de recettes, etc.

En espérant vous avoir aidée,
Bonne journée,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 7. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
zefirella, le jeudi 20 mars 2014, à 10h11:
Bonjour, J'ai bien lu tous les commentaires précédents je reviens sur le statut "Profession Libérale" en plus clair sur 100 euros perçus combien me reste t il réellement après paiement des charges/impôts sur le revenu ? Au bout de combien de temps ta profession est-elle devenue viable ? Quelle est la fourchette de tarif horaire moyenne ? Reçois tu sur RDV ou as tu un site internet pour consulter ou te faire connaître ? A l'heure actuelle je ne suis pas à mon compte (juste pour le plaisir) et je compte sur le bouche à oreille au départ... et peut être par les salons de la voyance pour diffuser mes coordonnées. Quels sont tes conseils ? Cordialement Zefirella

Ma réponse, le jeudi 20 mars 2014, à 15h52:
Bonjour Zefirella,

Merci pour ton commentaire et pour ta contribution à la discussion.

Pour revenir sur le statut d'auto-entrepreneur profession libérale. Il faut bien comprendre que les charges sociales que l'on paie tous les mois ou tous les trimestres (selon la périodicité de déclaration des recettes) et l'impôt sur le revenu sont deux choses différentes. Les charges sociales, payées chaque mois ou chaque trimestre, sont proportionnelles à tes recettes. Pour connaître le taux de prélèvement, je t'invite à consulter le site officiel qui figure déjà en lien dans mon article, car ils sont mis à jour en temps et en heure selon les dernières mesures en vigueur. L'impôt sur le revenu peut être prélevé de deux manières différentes: tu peux opter pour le versement libératoire, c'est-à-dire que tu le paies à chaque déclaration, conjointement à tes charges sociales, ou bien ne pas opter pour le versement libératoire et le payer (si tu es imposable) à partir de ta déclaration annuelle d'impôt sur le revenu. Là encore, tout est expliqué, y compris les taux, sur le site que j'ai indiqué. Cela dit, le versement libératoire de l'impôt sur le revenu n'est intéressant que si l'auto-entrepreneur engrange suffisamment de recettes pour être imposable. S'il s'avère en fin d'année au vu de son chiffre qu'il n'est finalement pas imposable, le Trésor Public devra lui rembourser ce qu'il a versé à titre libératoire. Cela fait beaucoup de démarches pour pas grand chose.

Il faut aussi être conscient que quelle que soit l'activité (même salariée), il y a une forte différence entre la rémunération brute (l'argent qui rentre, avant déductions) et la rémunération nette (la somme dont on jouit au final). Depuis janvier 2014, le taux de prélèvement des charges est passé à 23,30% pour les professions libérales (au lieu de 21,30% auparavant).

La viabilité d'une profession en auto-entrepreneur dépend de différents facteurs. Il faut d'abord avoir bien réfléchi à la façon dont on veux s'y prendre, aux prestations que l'on compte fournir, au mode de fonctionnement que l'on veut adapter. Celui-ci doit être à la fois pratique pour nous, mais aussi pour les personnes qui ont recours aux services que l'on propose. Il est donc important de bien comprendre d'une part comment fonctionne le régime de l'auto-entrepreneur, mais aussi le domaine d'activité dans lequel on se lance. Ensuite, il faut communiquer de façon claire et limpide, éviter de laisser les gens dans le flou, car s'ils ne savent pas à quoi s'en tenir, ils fuiront à coup sûr! Le plus difficile et le plus long reste de se faire connaître, car la diffusion d'une activité d'auto-entrepreneur se fait sur le long terme. Il ne faut pas avoir peur d'investir pour présenter des documents promotionnels soignés et surtout ne pas compter le temps passer à la diffusion! Peu d'auto-entrepreneurs vivent de leur activité, mais cela peut venir, avec le temps, certes, mais aussi avec un professionnalisme et un sérieux à toute épreuve. Il faut compter plusieurs années. Cela dit, ce domaine d'activité est ainsi fait que lorsqu'on est compétent dans ce que l'on propose, cela finit par se savoir et le carnet de rendez-vous se remplit de plus en plus vite!

Aller à la rencontre des gens est aussi un excellent moyen de se faire connaître, mais si l'on veut participer à des salons, il faut avoir la volonté d'investir, et c'est un luxe (vus les prix des emplacements!) que tout le monde ne peut pas se permettre! Avant de penser à participer à ce genre de manifestation, il faut déjà avoir bien calibré son activité.

Pour ce qui est des tarifs, ils sont libres. Ils ne sont pas soumis à réglementation et tu peux donc pratiquer ceux que tu veux. C'est à toi de les définir.

Au niveau de mon mode de fonctionnement. J'ai bien un site professionnel que j'ai fait moi-même et qui est d'ailleurs accessible à partir de ce blog (bloc "Cours et consultations", en-dessous du calendrier lunaire). J'y explique le fonctionnement de mon entreprise et toutes les modalités pour me consulter, que ce soit en face à face ou à distance. Les consultations en face à face se font uniquement sur rendez-vous.

J'espère que ces quelques éléments apportent des réponses à tes questions. N'hésite pas pour toute information complémentaire!

Je te souhaite une agréable journée,
Morrigann

zefirella, le vendredi 21 mars 2014, à 15h40:
Merci Morrigann pour ces renseignements plus que complets il faut bien analyser en effet mais cela fait tellement longtemps que j'y pense... Cordialement

Ma réponse, le vendredi 21 mars 2014, à 22h24:
Bonsoir Zefirella,

Contente d'avoir pu t'aider un peu!

En complément, je ne peux que te recommander de lire Le guide Pratique de l'Auto-Entrepreneur dont je donne les références plus haut. Cet ouvrage te donnera toutes les infos pratiques et légales qui t'aideront à créer et à penser ton entreprise. Pas mal d'astuces qui deviennent vite indispensables!

Cela dit, s'il y a quelques règles à respecter en tant qu'auto-entrepreneur, il y a finalement assez peu de contraintes, ce qui permet de lancer une activité sans que ce soit trop compliqué. Lance-toi et ajuste au fur et à mesure ton mode de fonctionnement à mesure que tu acquiers l'expérience professionnelle et tu verras, tu réussiras à tout mettre en place progressivement!

Surtout n'hésite pas à me tenir au courant!

Je te souhaite une agréable soirée,
A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 8. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
mag, le lundi 07 avril 2014, à 18h16:
bonjour morrigann superbe ce site vraiment et cela nous aide beaucoup en tout cas

j ai un souci j essaie de faire mon enregistrement en cartomancie mais a chaque fois il me met : renseigner la nature de l activité ... c est bien domaine de l activité : services divers

et nature de l activité : cartomancie ?

car ça ne marche pas pour moi...

merci si vous pouvez m aidez

mag

Ma réponse, le lundi 07 avril 2014, à 22h25:
Bonsoir Mag,

Merci pour tes compliments et pour ton commentaire! Je suis ravie que mon blog te plaise!

Normalement, sur les nouveaux formulaires de déclaration de début d'activité, il est désormais plus simple de s'enregistrer en tant que cartomancien, tarologue, astrologue, etc., car ces activités ont depuis début 2014 leur petit onglet dans le menu déroulant. La classe!

Je viens d'aller voir sur le formulaire, et ce que tu fais devrait fonctionner. Domaine de l'activité: services divers. Une fois là, tu coches la case "afficher toutes les activités du domaine". La liste apparaît et tu n'as plus qu'à sélectionner "cartomancie" pour passer à la suite.

Il est possible qu'au moment où tu as essayé, le site rencontrait un bug... Essaie à nouveau et dis-moi ce qu'il en est!

J'espère que ceci aura pu t'aider un peu!

Très belle soirée,
A bientôt,
Morrigann

mag, le lundi 07 avril 2014, à 22h51:
merci de me répondre aussi vite c est gentil :)

j ai réessayé, comme on a dit et la il me met: en activités commerciales

et seulement a la fin au moment de vallider il met anomalie: renseignez la nature de l activité !

je n y arrive pas du tout grrr

mag.

Ma réponse, le lundi 07 avril 2014, à 22h59:
Re-bonsoir Mag,

C'est étrange... si cela se trouve il y a un bug sur le site... Au moment de tout bien valider, vérifie que tu as tout bien renseigné, mais normalement, cela devrait être bon!

Comme des modifications ont été apportées au régime récemment, il est possible qu'il y ait quelques petits soucis au niveau du fonctionnement du site... Retente le coup un peu plus tard, d'ici un ou deux jours, par exemple...?

Bonne soirée,
A bientôt,
Morrigann

mag, le lundi 07 avril 2014, à 23h38:
d accord je vais retenter plus tard.et j espère que ce sera bon la prochaine fois..

.je te remercie beaucoup en tout cas et je te tiens au courant ...bonne soirée a toi aussi

a bientot

Mag.
Morrigann Moonshadow
  • 9. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
delphe, le mercredi 30 juillet 2014, à 09h37:
Bonjour, Morrigan,

ton expérience dans le domaine administratif m ' a vraiment éclairé, j'ai lu et relu tous les commentaires que tu as mis et pris des notes pour ce qui me concernait.

Donc MERCI .Ton désir de partager ton savoir avec autrui sans lassitude et sans retour est grand ,c'est une richesse ...

Je suis dans la cartomancie depuis 3 ans avec mademoiselle Lenormand et l'oracle de wynn et décide de sortir du cercle familial et amical pour partager tout cela avec d'autres personnes que je ne connaîtrais pas .

Alors peut être à bientôt qui sait et merci encore §

Ma réponse, le mercredi 30 juillet 2014, à 11h24:
Bonjour Delphe,

Un grand merci pour ta visite et pour ton commentaire qui me va droit au coeur.

Il est vrai que j'aime partager, en effet, car si cela peut aider certaines personnes à éviter certains désagréments et/ou à progresser, alors j'en suis heureuse.

Je te souhaite plein de belles expériences avec tes cartes (ahhh Mlle Lenormand!) et de succès dans tes activités! N'hésite pas à me tenir au courant!

À très bientôt certainement,

Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 10. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Angélique, le dimanche 05 octobre 2014, à 18h35:
Bonsoir Morrigann! ^^

Je tiens, tout d'abord, à te remercier pour le temps que tu nous accorde à répondre et à détailler toute la marche à suivre pour s'enregistrer en tant qu'auto_entrepreneur dans le domaine de la Voyance!

J'avais énormément de questions qui ont presque toutes trouvé réponse! :)

En effet je me demande également, si l'ont choisis d'inscrire notre auto-entreprise à l'adresse de notre domicile, y aura-t-il un Sur-Loyer? Je suis à deux doigts de me lancer mais seul frein est cette dernière question...

Dans tous les cas, encore merci de partager avec nous! Je ne connaissais pas ton site et je le découvre en faisant une simple recherche google pour me lancer dans l'aventure!

Crois moi que tu figure maintenant dans mes favoris! ;)

Tu as un vrai don d'écoute!

Très bonne soirée

Angélique

Ma réponse, le dimanche 05 octobre 2014, à 19h18:
Bonsoir Angélique!

Un grand merci pour ton passage par ici et pour ton message! Je suis heureuse que tu aies trouvé la plupart des réponses à tes questions sur mon blog!

En auto-entreprise, à moins que tu ne disposes d'un local dédié à ton activité professionnelle (bureau que tu loues, par exemple), il n'y a aucun frais supplémentaire. En auto-entrepreneur, tu deviens une entreprise (oui, je sais, dit de cette façon cela peut sembler étrange), et la plupart domicilient leur activité chez eux. Dans ce cas, il n'y a aucun frais supplémentaire. Comme toute entreprise, tu auras certainement la CFE à payer après quelques années d'exercice, mais c'est tout.

J'espère que cela répond à ta question. Si tu en as d'autres, n'hésite pas! Pour des choses plus détaillées, tu peux aussi contacter les services administratifs qui s'occupent des auto-entrepreneurs ;)

Je te souhaite également une très bonne soirée,
A bientôt,
Morrigann

Angélique, le jeudi 09 octobre 2014, à 14h31:
Merci beaucoup Morrigann

:)

Ma réponse, le jeudi 09 octobre 2014, à 15h40:
De rien, Angélique, c'est avec plaisir! :)
Morrigann Moonshadow
  • 11. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
claudio, le dimanche 26 octobre 2014, à 17h42:
bonjour morrigann,

merci pour tes infos, j' ai fait mon inscription en tant qu'auto-entrepreneur cartomancien il y a quelques jours et tu as repondu à mes questions avant que je me les pose (retraite entre autres ). j'exerce avec Gé et j'essaye de m'adapter à Belline et ça fait 1 an et demi que je tire les cartes.

je reste salarié car le but dans un premier temps c'est de pouvoir faire les salons ,je vais grandir vraiment doucement pour finir par en vivre mais je ne suis pas pressé.

je compte faire aussi du reiki mais là , je pense devoir faire une declaration différente le jour ou je commencerai cette activité

et un jour , faire des bougies artisanales et le travail des pierres aussi, là ça sera une autre affaire point de vue administratif,mais on verra à ce moment là .

voilà ma contribution, merci à toi , je me sens un peu isolé dans cette pratique et s'apercevoir qu'il y a du monde c'est réconfortant.

je m'adresse aux cartomanciens et cartomanciennes , ne pratiquez pas des prix exorbitants , vous avez des gens en souffrance devant vous qui n'ont pas forcément un budget mais ils cherchent des solutions à leurs soucis . chacun fait comme il veut mais c'est un peu du manque de respect envers des personnes vulnerables, chacun peut trouver un prix juste par rapport à ses besoins .

bref , merci d'être là ,

Claudio

Ma réponse, le dimanche 26 octobre 2014, à 18h19:
Bonjour Claudio,

Merci pour ton commentaire et pour ta contribution.

Quelques réactions par rapport à ce que tu écris:

Tout le monde ne poursuit pas le même but en devenant pro en cartomancie. Cela dit, ce qui doit primer et passer avant tout coûte que coûte est le souci de la qualité du service proposé. Contrairement à certaines idées reçues fort tenaces, devenir "bon" dans cette discipline est un travail de longue haleine et ne s'improvise pas: c'est au contraire après de longues années de pratique et une étude approfondie de ses supports que l'on peut légitimement tarifer ses services. Vouloir aller trop vite ne mène pas à grand chose, que ce soit pour le cartomancien ou pour celui qui le consulte.

Mis à part l'aspect compétences, l'aspect logistique est lui aussi important: que l'on se lance dans l'aventure pour avoir un complément de revenu ou que l'on souhaite en faire son activité principale au final, nul n'est exempté de bien construire son activité et de bien la gérer, tant sur le plan administratif qu'humain.

Ensuite, en ce qui concerne les tarifs: en cartomancie comme dans ce que l'on appelle les métiers de l'occulte et de l'ésotérisme, ils sont libres. En temps normal, on définit sa gamme de prix par rapport au type de services que l'on propose, du temps que l'on y passe à chaque fois, mais aussi (et surtout) du degré d'expertise que l'on met à la disposition du Consultant ou de l'élève. On met un prix sur son temps, mais aussi sur les compétences que l'on mobilise et dont on fait profiter la personne que l'on a en face de soi. Il ne faut pas oublier que si l'on est consciencieux, les compétences acquises (et j'insiste sur le fait qu'elles soient acquises!) sont le résultat d'un travail pointilleux qui s'étale sur plusieurs années d'étude approfondie de la discipline et des supports que l'on utilise. Vient également pour ceux qui possèdent (ou louent) leur lieu d'exercice les questions de mensualités et/ou de loyer avec tout ce qui les accompagne (frais d'électricité, abonnements téléphone et Internet, frais de fonctionnement divers). Sans oublier bien sûr que dans le cas des personnes qui en vivent, il leur faut rentrer dans leurs frais, c'est-à-dire payer leur logement (et tout ce qui en découle) tout en se dégageant une rémunération.

Il s'agit d'un calcul plutôt complexe qui dépasse bien souvent ce que l'on imagine au premier abord. Bien sûr, je n'encourage pas les prix vraiment prohibitifs, mais je tiens à relativiser certains propos. On ne va pas voir un cartomancien "à la légère", et le cliché du cartomancien qui abuse de la faiblesse et de la vulnérabilité du Consultant, même s'il existe, a souvent bon dos: il arrive bien souvent que le Consultant se décharge sur le cartomancien, qu'il cherche à se déresponsabiliser de tout, et ne veuille surtout pas prendre de décision lui-même! Or, les cartes (et le cartomancien) ne sont pas là pour lui dire ce qu'il doit faire, mais au contraire pour lui montrer un panorama de ses possibilités. A lui ensuite de prendre les décisions. La confusion sur le rôle de la consultation vient souvent de là (et des autres attentes surréalistes de certains consultants!). Si le cartomancien a certes d'importantes responsabilités, le Consultant en a tout autant.

Je te souhaite en tout cas un bon démarrage et un bon rodage!

A bientôt,
Morrigann

claudio, le dimanche 26 octobre 2014, à 22h13:
bonsoir,

merci d'avoir pris le temps de me repondre et je rajouterai juste que dans toutes les activités il y a des personnes qui exagerent ,

c'est vrai que ca ne fait que 1an et demi que je travail les cartes mais j'ai l'avantage que je ne dois pas reussir a tout prix pour payer mon loyer, j'ai le temps de me perfectionner . je n'enchaine pas les tirages pour faire du chiffre et je prend le temps de prendre le café avec eux. evidement je ne fais pas payer car je ne suis pas declarer et surtout il sont au courant que je me perfectionne avec eux,

je suis jeune dans ce domaine que j'idealise un peu trop peut etre , on verra dans quelques années.

je ne veux en aucun cas polluer ton site , ni t'ennuyer en aucunes manieres , je suis juste amer avec ceux qui transforment ce qui pourrait etre une passion, un etat d'esprit partagé par beaucoup de gens en domaine ou fleurit le profit ,

merci a +

Claudio

Ma réponse, le lundi 27 octobre 2014, à 00h04:
Bonsoir Claudio,

Rassure-toi, tu ne m'ennuies pas, pas plus que tu ne pollues ce blog. Les échanges constructifs sont toujours intéressants!

Il y a simplement plusieurs manières d'en faire son métier: certains (c'est mon cas) sont guidés par la passion, et en général ils ont pratiqué en amateurs sans rien demander en retour pendant de nombreuses années avant de passer professionnels. Ceux-là ont pris le temps d'approfondir la connaissance qu'ils ont de leur(s) support(s) et bien souvent ils ne pensaient pas au départ en faire leur activité. Pour d'autres, la cartomancie est un passe-temps "sympathique" qu'ils décident de pousser plus loin sans pour autant prendre le temps d'approfondir leurs connaissances et leur technique. D'autres encore n'y voient qu'un moyen "facile" de gagner de l'argent... et ils se mettent le doigt dans l'œil jusqu'à la clavicule! A ce sujet, cet article pourrait t'intéresser.

Par ailleurs tirer les cartes est toujours une responsabilité envers ses consultants, que l'on soit pro ou non, expérimenté ou non. Il existe des moyens pour s'entraîner sans avoir à prendre des "cobayes" qui attendent nécessairement quelque chose d'une consultation.

Cela dit, rien n'empêche ce qui pratiquent cet art de le faire avec passion, qu'ils se fassent payer ou non pour leurs services! C'est une question d'état d'esprit, ni plus, ni moins. C'est ce qui fait la différence entre ceux qui font cela pour le profit uniquement... et les autres!

Bonne fin de soirée,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 12. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Voyante nath, le jeudi 04 décembre 2014, à 20h40:
Bonjour

je suis divorcée au RSA avec 7 enfants à charge et je souhaite être voyante tarologue a mon compte dans un bureau.

jaimerai connaître quel serait mon régime social qui mon correspond en profession libérale?

auto entrepreneur ou en individuel ou en sociétaire?

cipav ou rsi ? Lequel serait plus adéquate pour mes intérêts?

je m'inquiète pour les cotisations,impôts et tva?

jai un bureau a loué , pourai je déduire mes dépenses sur ma feuille d'impôt, dont le loyer de mon bureau, achat d'ordinateur telephone mobil, imprimante, nourrice, tva?

dois je obligatoirement faire une étude de marche?

Pour bénéficier d'un pret, que dois je faire?

jai besoin d'une aide pour payer les 4 mois de loyers?

as t-on une prime d'impôt pour les créateur dentreprise?

Merci

nath

Ma réponse, le jeudi 04 décembre 2014, à 21h39:
Bonjour Nath,

Merci pour votre passage par ici et pour votre commentaire.

Avant de vous donner quelques éléments de réponses à vos questions, je précise que je ne suis pas juriste, pas plus qu'assistante sociale, et que je ne suis pas habilitée à vous conseiller sur la forme qui convient le mieux à votre projet. Cet article concerne uniquement le statut d'auto-entrepreneur, que je connais bien parce que c'est celui pour lequel j'ai moi-même opté pour mon activité. Par ailleurs, je ne peux également que vous conseiller de lire les commentaires déjà apportés à cet article - ainsi que les réponses que j'y ai faites - car vous y trouverez des débuts de réponse.

Régime social en auto-entrepreneur: vous êtes automatiquement affiliée à ce qui correspond à votre situation (commerçant, artisan, libéral). Ce n'est donc pas vous qui choisissez.

En terme de charges, impôts et autres: les charges sont proportionnelles à vos recettes. Si votre chiffre est de zéro pour une période de déclaration (mois ou trimestre), alors vous n'avez rien à payez (mais devez faire votre déclaration tout de même). Pour ce qui est de la T.V.A., en profession libérale, il n'y en a pas puisque vous vendez des services et non des marchandises.

En auto-entrepreneur, vous ne pouvez rien déduire! Tout est à votre charge: location (éventuelle) d'un bureau, ligne téléphonique, abonnements divers et autres frais de fonctionnement. Rien n'est déductible de vos charges ou de vos impôts.

Pour ce qui est d'une étude de marché, c'est à vous de voir. Cependant, il faut vous documenter sur la forme que vous souhaitez donner à votre structure et sur le régime que vous comptez choisir. Dans les commentaires précédents aussi bien que dans mon article, je donne des références que vous devriez consulter pour approfondir vos connaissances.

En ce qui concerne un prêt, je ne peux pas vous renseigner. Je vous recommande de vous adresser aux structures compétentes. Quant à une prime d'impôts, il ne faut pas y compter!

Je vous invite à (re)lire mon article et les commentaires qui y sont associés, car vous y trouverez à peu près tout ce qui concerne les démarches à suivre pour souscrire au régime de l'auto-entrepreneur pour les activités de cartomancie.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite d'aboutir dans vos démarches.
A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 13. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
jaysher, le mardi 09 décembre 2014, à 18h24:
Bonsoir :)

Voilà, je m'apprête à entrer ma petite entreprise à l'URSSAF en tant que cartomancien et grâce à vos informations, je connais déjà le code APE. Toutefois, j'ignore complètement quel est le domaine d'activité. Je sais que par l'URSSAF, c'est considéré comme une profession libérale mais pour m'enregistrer, je ne sais quoi choisir car je n'arrive pas à mettre la main "autre service à la personne" dans les sous-menus. Pourriez-vous m'aider s'il vous plait, merci.

Ma réponse, le mardi 09 décembre 2014, à 18h36:
Bonjour jaysher,

Normalement, maintenant on peut indiquer directement "cartomancie" dans la case "activité" (je parle du formulaire en ligne). Le reste se fait tout seul.

Ce n'est qu'une fois que le formulaire est envoyé à l'administration et traité par celle-ci que l'on reçoit un peu plus tard le fameux papier indiquant le code APE, le SIREN/SIRET et tout ce qui certifie la création de l'entreprise. Ce n'est également qu'ensuite que l'on obtient automatiquement le statut "profession libérale".

En espérant que ces informations vous aide, je vous souhaite une très bonne soirée.

A bientôt,
Morrigann

jaysher, le mardi 09 décembre 2014, à 20h10:
Merci pour la réponse mais je suis totalement perdu. Je tente de m'inscrire sur cfe.urssaf mais je ne suis même pas sûr que c'est par cet intermédiaire que je dois le faire. Tant que je ne choisis pas le domaine d'activité, je ne peux rien taper sur la ligne du dessous, "choisissez votre activité". C'est ennuyant de ne même pas savoir déclarer sa future entreprise u_u

Ma réponse, le mardi 09 décembre 2014, à 20h27:
Bonsoir jaysher,

Effectivement, ce n'est pas là que l'on fait sa déclaration de début d'activité pour être auto-entrepreneur! Il faut se rendre sur le site dont je donne le lien au début de mon article et remplir le formulaire.

En espérant que cela vous aide,
A bientôt,
Morrigann

jaysher, le mercredi 10 décembre 2014, à 06h58:
Bonjour,

Il s'avère que le lien que vous communiquez en début d'article correspond au site où je cherche à m'inscrire.

Toutefois, comme je ne suis pas doué avec ce type d'expérience, c'est un peu la croix et la bannière.

Merci pour votre temps et vos réponses, je vais voir si je peux trouver une autre solution.

jaysher, le mercredi 10 décembre 2014, à 08h33:
Bonjour et merci pour la réponse Morrigann.

J'ai cliqué sur le lien se trouvant en tête de votre article et je retombe justement sur le site où je tente d'enregistrer mon auto-entreprise et sur lequel je ne comprends rien. Je me suis permis de leur envoyer directement une question via "contact". En espérant qu'ils seront à même de pouvoir m'aider car c'est assez difficile.

Bref, merci pour l'aide que vous m'avez apporté, je vous souhaite bonne continuation et peut-être à bientôt sur un forum ésotérique :)

Soyez bénis )O(

Ma réponse, le mercredi 10 décembre 2014, à 13h04:
Bonjour jaysher,

En fait, une fois sur le site que j'ai indiqué, il faut cliquer sur "Adhérez au régime" (colonne de gauche). A partir de là, vous cliquez sur "Déclarez votre activité", puis sur la page suivante sur "déclarer votre début d'activité". On vous demande de choisir votre activité: dans le menu déroulant, sélectionnez "je ne connais pas mon domaine d'activité" en bas de la liste, et inscrivez dans la case en dessous "cartomancie" (par exemple) selon la manière dont vous souhaitez définir votre activité. Cette activité étant répertoriée, elle va apparaître et vous n'aurez plus qu'à la sélectionner. Vous basculez alors sur le formulaire de déclaration de début d'activité, qu'il faut remplir. Ensuite, c'est à vous de jouer!

J'espère que cela vous aide. N'hésitez pas si vous avez d'autre questions!

A bientôt certainement, mais pas sur un forum ésotérique car il y a bien longtemps que je ne les fréquente plus ;)

Belle journée à vous!
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 14. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Dominique, le lundi 06 avril 2015, à 13h48:
je voulais vous remercier de toutes vos indications concernant l'auto entrepreneur, car je désire m'y mettre, et je ne savais pas quel statut mettre car je ne trouve pas ..

voilà longtemps que je pratique la voyance à titre gratuit.aujourd'hui j'ai besoin de me faire un complément de revenu, car pas de retraite ou si minime.. j'espère que toutes vos indications sont toujours d'actualités..

Je voulais appeler l'Urssaf demain matin, mais vos indications sont tellement précises que je vais me débrouiller seule.

MILLES MERCI pour votre gentillesse et votre douceur à prendre le temps de nous expliquer à tout un chacun...

je vous souhaite beaucoup de bonheur et de succés vous êtes une personne avec une grande âme <3

Ma réponse, le lundi 06 avril 2015, à 19h18:
Bonsoir Dominique,

Tout d'abord, je vous remercie pour vos mots qui me vont droit au cœur! J'en suis très touchée!

Vous pouvez tout à fait vous lancer en tant qu'auto-entrepreneur: il suffit de remplir le formulaire en ligne qui se trouve sur le site indiqué dans mon article. Depuis la publication de l'article, certaines mises à jour ont été apportées au formulaire, notamment pour faciliter l'identification en tant que cartomancien, astrologue, voyant, etc. Ces activités figurent désormais dans le menu déroulant qui permet de choisir le secteur d'activité.

Je ne peux également que vous recommander la lecture de l'ouvrage dont j'ai donné la référence (Le Guide Pratique de l'Auto-Entrepreneur), où vous trouverez toutes les informations nécessaires à la bonne construction de votre activité. Dans tous les cas, il vous faudra ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité puisqu'il s'agit d'une entreprise. Un simple compte courant suffit amplement, mais il est indispensable que celui-ci soit exclusivement consacré à votre activité.

N'hésitez pas si vous avez des questions, j'y répondrai avec grand plaisir si c'est dans mes cordes!

En vous souhaitant beaucoup de succès dans votre activité,
Très belle soirée,
A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 15. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Marie, le jeudi 09 avril 2015, à 12h34:
Bonjour, j'ai lu attentivement tous les commentaires ci-dessus et cela m'a grandement aidé à comprendre certains points essentiels.
Toutefois, j'ai besoin de quelques précisions et éclaircissements afin de ne pas faire d'erreurs car j'avoue que tout cela reste confus dans ma tête, j'ai l'impression de comprendre un truc puis hop, tout s'échappe, je ne suis pas douée avec l'administration, c'est la première fois que je me lance là-dedans...

Je me suis installée en tant qu'auto-entrepreneur en ce mois d'avril 2015, je suis medium et cartomancienne, on m'a donc attribuée comme vous le code APE 9609z, il me semble, si je me rappelle bien, que la case "affilié à la cipav pour la retraite" s'est cochée toute seule.

Ma question est, lors de ma déclaration trimestrielle, c'est bien à l'ursaaf que je dois payer mes charges et mon impôt libératoire pas au RSI ?

Le RSI, est ma couverture sociale (c'est mon activité principale, je ne suis pas salariée).

Mais pour la retraite ? RSI ou CIPAV, car je suis en activité libérale, mais j'ai vu qu'en cadre juridique il était mis "affaire personnelle commerçant".

Autre question, dans ma déclaration trimestrielle des charges, dois-je déclarer en services BIC ou BNC ?

Et enfin (désolé, je suis embêtante...), qu'est-ce donc que le pourcentage à la formation ? Première fois que j'en entends parler, c'est à payer en plus des charges ???

Merci de votre aide, cordialement,

Marie <3

Ma réponse, le jeudi 09 avril 2015, à 14h00:
Bonjour Marie,

Merci pour votre passage par ici et pour votre commentaire. Je suis heureuse que cet article vous ait aidée à y voir plus clair... et à vous lancer!

Voici quelques éléments de réponses à vos questions:

La déclaration trimestrielle est bien à effectuer auprès de l'URSSAF. De toute manière, en vous inscrivant pour effectuer votre déclaration en ligne et procéder au télérèglement, tout est automatique: vous renseignez votre chiffre de recette dans la case correspondant à votre activité, et tout se calcule automatiquement! Le prélèvement est ensuite effectué par l'organisme concerné au début du mois qui suit celui où vous avez fait votre déclaration.

Pour la retraite, vous êtes bien affiliée à la CIPAV. Cela se fait automatiquement lorsque vous remplissez votre déclaration de début d'activité, selon l'activité sélectionnée. D'ici quelques mois, vous recevrez une attestation d'affiliation à la CIPAV (à conserver précieusement). Lorsque vous ferez votre première déclaration (c'est-à-dire en octobre prochain) ou lorsque vous vous serez inscrite pour déclarer en ligne, vérifiez bien que vous êtes enregistrée en tant que profession libérale sur votre formulaire de déclaration. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez contacter les services concernés pour éclaircir votre situation.

Votre chiffre de recette est bien à déclarer en BNC (Bénéfices Non Commerciaux) car votre activité n'est pas une activité de vente de marchandises.

La contribution à la formation professionnelle est une charge que paient toutes les entreprises. Elle permet ici aux auto-entrepreneurs de bénéficier du droit à la formation professionnelle continue. Pour les activités libérales, elle est de 0,2%. Dans tous les cas, elle est prélevée en même temps que les charges.

J'espère que ces quelques éléments vous aident. Dans tous les cas, je vous recommande vivement de vous procurer Le Guide Pratique de l'Auto-Entrepreneur, qui paraît chaque année et qui donne les dernières mises à jour concernant le régime. C'est une mine d'informations et d'astuces!

En vous souhaitant une belle journée,
A bientôt,
Morrigann

Marie, le jeudi 09 avril 2015, à 14h43:
Merci de votre réponse et votre disponibilité, vous êtes adorable <3

Je vous avoue que ce qui me met dans la confusion, c'est qu'un peu partout dans des documents et autres textes, je relève que les métiers tels que medium (ce que je fais donc), cartomanciens, etc. relève de la profession libérale mais affilié au RSI pour la retraite, du coup, je suis un peu perdue.
Votre réponse me rassure, mais c'est tellement le bordel que je tremble de faire une gourde. Ce statut est très mal renseigné, il serait temps qu'ils se décident enfin à ré-organisé tout ça de manière un peu plus sérieuse et sécurisante, tout le monde y gagnerait en temps et en sueurs !

Ma réponse, le jeudi 09 avril 2015, à 14h57:
Re-bonjour Marie,

Heureuse que cela vous aide! De toute manière, vous aurez bientôt toutes les réponses à vos questions, le temps de recevoir tous les papiers et de faire votre première déclaration.

Plutôt que de s'éparpiller et aller vers des informations dont les sources ne sont pas sûre, mieux vaut s'en tenir aux sites officiels et aux ouvrages qui sont publiés sur le régime. Sinon, on trouve tout et n'importe quoi!

Je ne peux que vous encourager, encore et toujours, à vous équiper de sources sûres.

Les choses ont beaucoup évolué en l'espace de quelques années à peine: maintenant, lorsque vous faites votre déclaration de début d'activité, les activités telles que "cartomancien", "astrologue", "médium" sont reconnues dans les menus déroulants, ce qui n'était pas le cas à l'époque où j'ai créé mon entreprise. Il m'a fallu batailler pour être reconnue dans la bonne catégorie d'activité (profession libérale), car les choses étaient très floues pour les administrations. Cela dit, avec beaucoup de ténacité et de nombreux déplacements, j'ai réussi. Peu de temps après, les choses ont changé.

Ensuite, il en va de tout un chacun de bien se renseigner avant de se lancer. Malheureusement, de nombreuses personnes s'inscrivent au régime sans connaître leurs obligations ou sans en avoir compris (ou même cherché) les fonctionnements. Quand j'ai créé mon entreprise, j'étais bien contente d'avoir fait toutes ces démarches et d'avoir tous les éléments en moins, cela m'a évité de me faire avoir et de tomber dans certains pièges! Les moyens d'obtenir des informations sérieuses existent, il faut juste bien se renseigner!

Bonne journée,
A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 16. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
mica, le jeudi 23 avril 2015, à 18h32:
bonjour,

Merci pour ce forum très instructif ... Ma femme s'est inscrite auto entrepreneur libéral voyante au mois de mars 2015 et départ d'activité en avril. Elle pensait qu'elle était en libéral mais les réponses des différentes administrations différent... Parfois elle devient commerçante et ne sait pas si elle doit s'inscrire au RCS... et en conséquence si les plafonds vont changer etc etc..Doit-elle attendre l'attestation URSSAF qui devrait arriver par la Poste ? et surtout qui décide du statut ????

Merci par avance si quelqu'un a des infos ?

A bientôt

Mica

Ma réponse, le vendredi 24 avril 2015, à 00h24:
Bonsoir Mica,

Merci pour votre passage sur mon blog ainsi que pour votre contribution.

Dans le cas de votre épouse, il est possible qu'il y a une erreur, due au code APE qui lui a été attribué (normalement, 9609Z). En effet, ce code regroupe à la fois des professions commerçantes et des professions libérales, d'où parfois la confusion des administrations.

Normalement, votre épouse doit avoir reçu un document de l'INSEE lui communiquant son code APE et son numéro d'identification SIRENE (SIREN + SIRET). Grâce à cet identifiant, elle peut contacter l'organisme qui récolte ses charges (RSI ou URSSAF selon les cas) pour avoir des éclaircissements sur sa situation. D'après son activité, elle est bien censée être en activité libérale.

J'ai eu le même souci à mes débuts, car d'après mon code APE j'étais considérée comme commerçante. Les choses ont été régularisées une fois que j'ai contacté les administrations, et en particulier lorsque je me suis rendue à l'URSSAF pour demander des explications.

Cela dit, si votre épouse a commencé son activité en avril, elle n'a pas encore effectué de déclaration au niveau de ses charges. Lorsqu'elle le fera (par Internet, c'est le plus simple!), il faudra qu'elle regarde comment est définie son activité, car c'est cela qui compte. Normalement, il devrait être inscrit "profession libérale" en haut du formulaire de déclaration. Si ce n'est pas le cas, elle devra contacter les différents organismes cités plus haut.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite une belle fin de soirée,
A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 17. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Nathalie, le vendredi 05 juin 2015, à 17h24:
Bonjour Morrigann

Pouvez vous me dire si vous faite des factures à vos clients et comment cela se présente. Et celles ci sont elles obligatoire? D'autre part comment se faire régler une consultation à distance ? Merci pour votre réponse

Cordialement Nathalie

Ma réponse, le vendredi 05 juin 2015, à 17h47:
Bonjour Nathalie;

Merci pour votre passage par ici et pour votre contribution.

Pour répondre à vos questions:

Oui, je délivre une facture pour chaque transaction. Les factures sont obligatoires à partir de 25€ d'une part, et d'autre part, elles permettent de garder des traces détaillées de chaque transaction. Vous trouverez toutes les informations à faire figurer sur les factures dans l'ouvrage que j'ai déjà recommandé maintes fois dans les commentaires ci-dessus.

Pour ce qui est des règlements concernant les consultations à distance, plusieurs solutions s'offrent à vous, mais tout dépend du mode de fonctionnement que vous choisissez d'adopter. Pour un aperçu des modes de règlement que je propose et des avantages et désavantages de chacun, je vous invite à lire cet article publié il y a quelque temps sur le blog de mon site professionnel.

En espérant que ces quelques éléments vous aident dans votre réflexion, je vous souhaite une agréable fin de journée.

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 18. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Lidwine, le lundi 15 juin 2015, à 14h31:
Bonjour,

Tout d'abord, un grand merci pour cet article qui a le mérite d'aborder un sujet assez obscure et mystérieux (oui oui, l'administration est obscure et mystérieuse !).

J'ai deux petites questions, si quelqu'un voulait bien éclairer ma lanterne, cela sera formidable !

Je souhaite me mettre en auto-entrepreneur. Je suis tarologue, spécialisée dans la tarothérapie et le tarot-coaching et je souhaiterais me mettre à mon compte afin d'allier ma passion de toujours et ma vie professionnelle (même si j'ai bien conscience que ça ne sera pas très facile sur les premières années). Je souhaite proposer des consultations mais également de la formation.

1/J'ai bien compris que, lorsque j'aurai validé ma déclaration, je serai à la CIPAV pour la retraite. Cependant, tarologue n'est pas dans la liste des métiers.

2/J'aimerais également faire de la vente de minéraux, des potions à base d'huiles essentielles et peut-être vendre des jeux de tarots et d'oracle (que des objets en lien avec les cartes ou avec l'ouverture à l'intuition...). Comment dois-je le déclarer d'après vous, sachant que cette activité de vente sera réellement à moindre échelle comparée à mon activité de tarologue ?

3/Si je n'ai pas de client, est-ce que j'aurais quand même des choses à payer ? Sachant que je suis salariée en CDI dans une entreprise privée, et que j'ai répondu NON à la question "Option pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d'affaires ou les recettes ?"

Merci d'avance pour les dernières lumières qu'il manque à mon projet.

Ma réponse, le lundi 15 juin 2015, à 14h57:
Bonjour Lidwine;

Merci pour votre commentaire et pour votre passage par ici!

Je ne saurais que trop vous conseiller de vous procurer l'ouvrage maintes fois cité dans les commentaires précédents, car il contient toutes les réponses à vos questions. Par ailleurs, il vous aidera à affiner votre projet.

Voici quelques éléments de réponse à vos questions:

1. Vous serez bien affiliée à la CIPAV. Les listes d'activités ne sont pas exhaustives et il n'y a pas forcément de "case" tarologue. Ce type d'activité entre dans la catégorie "autres services personnels", elle-même divisée en plusieurs types de professions. De toute manière, l'affiliation se fait automatiquement, vous n'avez rien à faire de ce côté-là.

2. En auto-entrepreneur, il est possible de conjuguer deux types d'activités comme les services et la vente de marchandises. Il faut simplement les séparer dans la comptabilité de l'entreprise ainsi que lors des déclarations mensuelles ou trimestrielles. Sur le formulaire de déclaration, on trouve une case pour chaque type d'activité. Si l'activité de départ de l'entreprise est la vente de services, la vente de marchandises apparaît comme activité secondaire. En revanche, si l'activité de vente de marchandises dépasse la vente de services, alors elle devient l'activité principale. Pour chacune des deux activités, les charges sont calculées aux taux en vigueur.

3. Si un auto-entrepreneur ne génère aucun chiffre d'affaire, il doit tout de même le déclarer chaque mois ou trimestre. Les charges étant calculées sur le chiffre généré, si celui-ci est de 0€, alors le montant des charges sera de... 0€. Cela n'a rien à voir avec le fait d'être salariée à côté ou d'avoir opté (ou non) pour le prélèvement libératoire de l'impôt sur le revenu.

Attention cependant, car la manipulation des huiles essentielles et la commercialisation de tout produit qui en contient est certainement soumis à une réglementation particulière en raison des risques que comportent ces produits. Vérifiez bien s'il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme ou une certification dans ce domaine avant de vous lancer!

En espérant que ces quelques éléments vous aident à y voir plus clair, je vous souhaite une agréable journée,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 19. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Marie, le jeudi 02 juillet, à 21h48:
Bonjour, je suis Marie, je vous avez écrit voilà quelques semaines.

Je reviens vers vous car aujourd'hui, j'ai reçu ma déclaration trimestrielle venant du RSI alors que je me suis télédéclarée en libéral et que j'ai choisi la CIPAV...
J'avais eu, au cours de ces dernières semaines, l'URSSAF au téléphone me disant que je devais régler mes cotisations à l'URSSAF, et là, je reçois cette déclaration de la part du RSI ???
Ca commence à me stresser, je ne sais plus à qui payer et surtout, j'ai peur que si je paie à l'un, l'autre me mette une mise en demeure de leur régler les cotisations !
Au bout de trois mois, je n'ai, par ailleurs, reçu aucun courrier de la part de la CIPAV ou de l'URSAAF, seul le RSI m'a envoyé des papiers comme quoi je suis affiliée chez eux, une demande de RIB pour les remboursements et enfin cette maudite déclaration trimestrielle...
Je suis perdue...

Ma réponse, le jeudi 02 juillet 2015, à 22h45:
Bonsoir Marie;

Ce genre de souci arrive parfois. Je ne peux que vous recommander de prendre contact avec l'URSSAF et de leur expliquer votre problème.

Par ailleurs, lorsqu'on démarre une activité d'auto-entrepreneur avec prélèvement des charges au trimestre, on règle ses premières charges après le premier trimestre complet d'exercice, c'est-à-dire dans votre cas... en octobre! Votre première déclaration comprendra: avril, mai, juin, juillet, août et septembre.

Prenez contact avec l'URSSAF, ils sauront vous renseigner avec précision.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite une agréable soirée.

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 20. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Gaby, le vendredi 10 juillet 2015, à 15h53:
Bonjour Morrigann

un grand merci pour ton partage d'expérience c'est très gentil de ta part. Cela fait des années que je fais les cartes pour les gens que je connais et que je souhaite partager mes facultés par le biais de l'auto-entreprenariat.

Je n'osais pas et tu m'as aidé à me décider, je viens de le faire. Me reste à faire un site et à savoir comment faire pour que les gens puissent me verser éventuellement des dons où un tarif défini je ne sais pas.

Je compte faire du gratuit pour me faire connaître et faire mes preuves si je puis dire car si ceux qui me connaissent savent les personnes ne me connaissant pas peuvent douter alors peut-être Est-ce une bonne solution.

En tout cas un énorme merci

Gaby

Gaby, le vendredi 10 juillet 2015, à 16h18:
Re coucou Morrigann

je viens de lire tous les postes et vraiment en te lisant je me dis voilà une personne que j'aimerais connaître.

quelle intelligence, quelle approche et quelle gentillesse!!

Tu dois être un ange venu du ciel :-)

En ce qui me concerne je suis en totale accord avec ce que tu dis, être cartomancienne cela se développe et se travaille, on acquière de plus en plus d'aisance en travaillant. Personnellement je travaille depuis que j'ai 14 ans la divination (c'est de famille) j'ai 54 ans et quand je tire les cartes les messages sont très clairs.

Il arrive que cela ne "parle pas" c'est rare mais dans ce cas je n'insiste pas, je tente à nouveau plus tard. Si après plusieurs essais il n'y a rien à faire je le dis à la personne.

Bon c'est réellement très très rare.

Bonne continuation à toutes et à tous et encore merci à toi Morrigann.

Ma réponse, le vendredi 10 juillet 2015, à 16h26:
Bonjour Gaby;

Félicitations pour ta création d'entreprise! Je te souhaite tout le succès possible dans cette voie! Cet article pourrait également t'intéresser et t'aider à structurer ton activité.

Faire un site prend du temps, mais avant cela il faut avoir une bonne idée des services que l'on souhaite proposer et des tarifs que l'on souhaite pratiquer. Cependant, si l'on fait de la cartomancie une activité professionnelle, il est à mon sens indispensable de fixer des tarifs dès le départ. Ils peuvent (bien sûr!) être peu élevés au départ et augmenter au fil des ans, mais faire du gratuit est induire les gens en erreur et leur laisser penser que le travail engagé (de même que l'expertise, l'énergie et le temps que l'on y met) est sans valeur. Et malheureusement, ceci est la porte ouverte à tous les abus!

La confiance des personnes qui te contacteront par Internet dépendra de la qualité du site que tu construiras, mais aussi de la démarche que tu adopteras et que tu expliqueras sur ton site. C'est pas à pas que tu construiras ton activité et que celle-ci évoluera.

N'hésite pas à me tenir au courant de l'évolution de ta situation!

A très bientôt,
Morrigann

Ma réponse, le vendredi 10 juillet 2015, à 16h33:
Re-bonjour Gaby,

Je viens de lire ton deuxième commentaire. J'étais justement en train de te répondre lorsque tu l'as publié!

Un tout grand merci à toi pour ton passage par ici, ainsi que pour tes contributions! Je suis ravie d'avoir pu t'aider un peu! Comme tu le soulignes, j'ai une approche très rationnelle de la discipline que je pratique, et c'est ce recul qui permet d'avancer et de s'améliorer encore et toujours ;)

Peut-être aurons-nous le plaisir de nous rencontrer si tu passes par Paris un de ces jours! N'hésite pas, ce sera avec grand plaisir!

A très bientôt,
Morrigann

Gaby, le samedi 11 juillet 2015, à 19h29:
Bonsoir Morrigann,

Merci pour tes conseils que je vais suivre.

Sans même te connaître je ressens une grande confiance en toi et ce sera avec un grand plaisir que j'essaierai de venir un de ces jours.

Je vais pratiquer des tarifs entre 15€ et 49€ je pense en fonction.

merci encore et bonne continuation à toi

Gaby

Ma réponse, le dimanche 12 juillet 2015, à 02h14:
Bonsoir Gaby,

De rien, c'est avec grand plaisir! Si mon expérience peut aider ceux et celles qui ont envie de se lancer, alors j'en suis heureuse!

Si tu passes un jour par Paris, je serai ravie de te rencontrer!

Je te souhaite de belles choses dans la création de ton activité! Les tarifs auxquels tu penses sont une bonne fourchette, et je pense qu'ils te permettront de bien démarrer.

N'hésite pas à me tenir au courant et à revenir vers moi si tu as d'autres questions!

Très beau début d'activité à toi!
A très bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 21. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
Etoile, le lundi 13 juillet 2015, à 01h25:
Bonsoir,

merci de toutes tes réponses et de ce blog. Cela fait un peu plus de 20 ans que je tire le tarot de Marseille.

je n ai jamais de tirage en dehors de la famille. J ai eu le besoin de mûrir la démarche en famille avant de penser à élargir.

Pourquoi ? Car je vois souvent le besoin dans le regard des consultants, je sens la responsabilité d un tirage. Je sais que je peux bien faire passer le message en famille sur le fait que le tarot me donne les voies possibles mais que la personne reste seule maître de son avenir. Et qu il y a pour moi pas un avenir mais des voies possibles. Même si l on échappe pas pour moi aux grandes lignes de son destin.

pourquoi aujourd'hui je souhaite élargir ? Car depuis quelques années (6ans), je m étonne a sentir, pressentir, entendre le futur de personnes que je croise. De façon involontaire, je perçois sans mon tarot des éléments de vie passée ou future de mon entourage perso, pro et familial.

c est assez déroutant au début mais très intrusif quelque fois. Je sais des choses avant qu elles me soient annoncées (grossesse, licenciement,pb de couple, etc...)

Je pense à aider d autres personnes que ma famille mais je me demande si on peut exercer sans demander d'argent.

Demander des cartes d achat carrefour, Auchan etc pour regler ses courses peuvent elles etre demandées ? Est ce considère comme une rémunération, et est on obliger de se déclarer en auto entrepreneur ?

Dans ce cas la, j ai deja une activité principale ou je gagne normalement ma vie. En tant qu auto entrepreneur peut on mettre que ç est un exercice secondaire ? Doit on prévenir son employeur ? Ou sa sécu ?

beaucoup de question ! Merci de tes futures réponses. Celine

Ma réponse, le lundi 13 juillet 2015, à 02h11:
Bonsoir Etoile;

Merci pour ton passage par ici et pour ta contribution.

Certaines des réponses à tes questions se trouvent déjà dans les réponses que j'ai formulées à certains commentaires. De la même manière, je ne peux que te recommander de lire l'ouvrage que j'ai déjà cité à maintes reprises (Le guide pratique de l'auto-entrepreneur). Voici toutefois quelques éléments de réponse.

Pour ce qui est de demander des cartes et bons d'achats en échange de tes services, je te conseille de te renseigner auprès des personnes compétentes. Ce n'est pas mon domaine d'expertise. Et j'avoue n'avoir jamais rencontré quelqu'un qui fonctionne ainsi. Cela dit, je pense qu'il faut bien comprendre ce que l'on entend par rémunération. Ce que tu suggères ressemble d'avantage à du troc. A vérifier.

Comme je l'ai déjà dit, une activité en auto-entrepreneur peut être soit principale, soit secondaire. Si tu es salariée et si tu gagnes moins d'argent avec tes cartes qu'avec ton emploi, alors ton activité en auto-entrepreneur sera une activité secondaire. Si en revanche tes cartes te rapportent plus que ton activité salariée, alors ton auto-entreprise sera considérée comme ton activité principale. Ceci est automatiquement décidé par les administrations.

Il est donc possible d'avoir deux activités simultanément, du moment que ton activité indépendante ne fait pas concurrence à ton activité salariée et qu'elle ne t'empêche pas de continuer à fournir la même qualité de travail dans ton emploi salarié. S'il y a un risque de concurrence déloyale ou si tu es fonctionnaire, tu dois signaler ton activité secondaire à ton employeur. Dans certains cas (notamment pour les fonctionnaires), il te faudra demander une autorisation de cumul.

Je t'invite vivement à te procurer l'ouvrage cité, où tu trouveras de plus amples détails quant aux subtilités des différentes situations.

En espérant avoir répondu à tes questions, je te souhaite une belle fin de soirée.

A bientôt,
Morrigann

Etoile, le lundi 13 juillet 2015, à 11h23:
Merci de tes réponses.

Effectivement, à y regarder sous cet angle, ça ressemble plus à du troc.

je vais me renseigner pour savoir si cela se déclare ou pas. Et quel statut en découle.

merci et bonne journée. Celine.
Morrigann Moonshadow
  • 22. Morrigann Moonshadow (site web) | 26/03/2016
salem, le samedi 22 août 2015, à 13h46:
bonjour

je suis un étranger résident hors de la France , je voudrais savoir s'il est possible de faire depuis mon pays de résidence , de l'auto entrepreneuriat dans le domaine de la voyance

si oui quelle est la procédure à suivre

Ma réponse, le samedi 22 août 2015, à 13h51:
Bonjour Salem;

Le régime de l'auto-entrepreneur dont on parle ici est le régime français. Si vous résidez à l'étranger, ce sont les lois et les régimes propres à votre pays qui s'appliquent. Il faut donc vous renseigner auprès des administrations de votre pays.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite une agréable journée,
A bientôt,
Morrigann

Anna Etincelle, le mercredi 23 septembre 2015, à 10h22:
Bonjour,

Peut être que vous pourrez me conseiller.

Je suis en cours de création de mon entreprise en micro-entrepreneur (auto-entrepreneur).

J'ai 2 activités une partie commerciale et libérale.

Je suis allée voir une personne à la CCI le 21 aout pour connaitre les démarches. A la CCi, ils m'ont dit que je devais faire chez eux pour la partie commerciale et ensuite prendre rdv avec l'urssaf pour faire une adjonction d'activité pour la partie libérale.

Je fais donc ma création pour la partie commerciale et une fois que j'ai obtenu le kbis, j'ai pris contact auprès de l'urssaf. Ce dernier m'a renvoyé auprès de la CCI qui me dit que l'activité principale relève de la CCI, c'est à eux de faire la modification.

Du coup, la CCI voyant le refus de l'urssaf, m'envoie les papiers pour effectuer cette modification.

Hier, je reçois un mail du greffe du tribunal de commerce qui me réclame 53,75 € et 2,33 € pour que ma demande de modification au registre du commerce. Je transferts ce mail à la personne qui c'est occupé de moi qui m'informe que "les modifications pour les micro entrepreneurs ne sont pas payantes normalement." Je décide donc d'appeler le greffe qui m'informe que c'est la loi (je lui ai demandé de me donner le texte de loi elle a refusé ohhhhh) et que cette personne était au courant, que cela faisait la 2me fois qu'elle lui faisait le coup.

J'appelle du coup la CCI qui me dit qu'elle ne peut rien faire. Je lui ai informé tout de même que je me suis déplacée à une réunion également qui n'a jamais été question de payer quoi que ce soit et là on me demande de payer pour effectuer la modification sinon ça ne sera pas fait et ce dans les 15 jours.

Que me conseillez vous ?

Ma réponse, le mercredi 23 septembre 2015, à 13h09:
Bonjour Anna;

Je ne peux pas vous renseigner pour ce problème, car je ne l'ai pas rencontré lors de la création de mon entreprise. La cartomancie étant mon unique activité, je n'ai pas eu à faire ce type de démarche.

Néanmoins, vous pouvez contacter la Fédération des Auto-Entrepreneurs, qui saura vous aider et apporter des réponses précises à vos questions. Les membres du groupe Facebook Les Poussins en action auront certainement des éléments de réponse à vous apporter également.

En vous souhaitant bon courage pour vos démarches,
Bonne journée,
A bientôt,
Morrigann

Anna Etincelle, le vendredi 25 septembre 2015, à 11h48:
Je vous remercie pour votre réponse.

Je viens à l'instant de prendre contact avec la Fédération mais il faut adhérer.

Je vais voir pour Les Poussins en action.

Merci

Ma réponse, le vendredi 25 septembre 2015, à 12h57:
Bonjour Anna;

Je croise les doigts pour vous!

Bonne journée,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 23. Morrigann Moonshadow (site web) | 27/03/2016
jaysher, le mardi 29 septembre 2015, à 15h36:
Bonjour Morrigann, en espérant ne pas vous déranger car sinon désolé.

J'espère que vous allez bien et si je me tourne une nouvelle fois vers vous, c'est pour une nouvelle question. Voilà, hier, j'ai reçu un mail des impôts m'indiquant que j'ai des taxes sur l'entreprise que je vais devoir régler. Je tombe un peu des nues car lors de la création de mon entreprise, on ne m'avait pas informé de ce détail et si je l'aurais été, je ne me serais jamais lancé dans l'aventure de l'auto-entreprise. D'ailleurs, cette dernière ne décolle pas et je commence à me demander si ce n'est pas une erreur de ma part de m'être lancé dans cette aventure.

Bref, j'aimerai savoir si effectivement, je suis concerné par cette histoire de taxe sur l'entreprise et de tout ce qui en découle. Je pensais que les seuls impôts que je règlerai concernait le RSI suite aux prélèvements sur mes prestations. Bref, un peu perdu suite à cette histoire, si vous pouviez m'en dire plus, cela serait gentil.

Merci beaucoup de votre aide, même si la réponse est négative :)

Ma réponse, le mardi 29 septembre 2015, à 17h26:
Bonjour jaysher;

Rassurez-vous, vous ne me dérangez pas. Répondre aux questions des visiteurs, que ce soit en commentaires ou en privé, est toujours un plaisir.

Pour répondre à votre question, j'imagine que le document reçu concerne la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises). C'est normal, toute entreprise y est assujettie. La CFE est un équivalent de la taxe foncière, mais pour les entreprises. Je ne sais pas si cela est toujours d'actualité, mais fut un temps où les auto-entrepreneurs en étaient exemptés pendant les deux premières années de leur activité. A vérifier auprès des autorités compétentes.

Pour rappel: ce que prélève l'URSSAF (et non le RSI) aux auto-entrepreneurs cartomanciens (profession libérale) sont les charges (cotisations sociales). Celles-ci ne font pas partie des impôts. Il est bien sûr possible d'opter pour le prélèvement libératoire de l'impôt sur le revenu, et à ce moment-là un pourcentage supplémentaire (destiné aux impôts, celui-là!) est prélevé en même temps que les charges.

Par ailleurs, votre activité est encore (très) jeune puisqu'elle a moins d'un an. Or, il faut bien être conscient que ce type d'activité met beaucoup de temps à se développer et à "décoller". Il faut notamment y mettre énormément d'énergie, et présenter (entre autres) un site, un blog, et/ou une page Facebook (ou autre) bien conçu(/e/s). Il y a peut-être des choses à retravailler de ce côté-là ainsi que dans la présentation de votre entreprise, qui vous aideraient à avoir davantage de visiteurs.

En espérant que ces quelques éléments vous aideront, je vous souhaite une agréable fin de journée.

A bientôt,
Morrigann

Précision supplémentaire:

Si le courriel reçu vous demande de créer votre espace professionnel sur le site des impôts, il est bien sûr indispensable d'obtempérer. Vous pourrez ainsi consulter les différents prélèvements auxquels vous êtes assujetti dans cet espace en ligne. Si vous n'êtes pas concerné par les différentes taxes, on ne vous réclamera rien.

Si un doute persiste, vous pouvez également contacter votre centre des impôts, soit par téléphone soit par voie électronique, en étant précis dans votre demande. Ils vous répondront très rapidement et vous apporteront toutes les informations dont vous aurez besoin.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite une agréable journée.

A bientôt,
Morrigann

jaysher, le mercredi 30 septembre 2015, à 14h16:
Merci beaucoup pour votre réponse :)

Je vais tabler d'avantage au sujet de mon entreprise lors de l'année prochaine. Sachant que j'ai contracté une dette pour la création de cette dernière, je ne peux, à l'heure actuelle, m'offrir une ligne téléphonique professionnelle, ce qui me fait cruellement défaut. Ma dette se termine en décembre. Après, je pourrais me l'offrir ainsi que des cartes de visites et j'espère qu'à ce moment, tout se passera nettement mieux. De plus, je déménage courant décembre pour m'installer dans une ville où je n'aurais aucune concurrence sur le plan de la cartomancie. J'espère que ces initiatives seront couronnées de sujet et encore une fois, merci beaucoup pour vos réponses :) Je vous souhaite une excellente journée Morrigann :)

Ma réponse, le mercredi 30 septembre 2015, à 14h38:
Bonjour jaysher;

Lorsqu'on crée une entreprise, il faut savoir commencer "petit", c'est-à-dire avec les moyens que l'on a, et faire les bons investissements. Pour cela, il est nécessaire de définir ses priorités et de limiter les risques au maximum.

En cartomancie, il est tout à fait possible de démarrer avec un blog ou site peu onéreux, des cartes de visite (indispensables dès le départ!) et un forfait mobile peu cher (on en trouve à moins de 10€ par mois, et au début cela fait très bien l'affaire!). Et bien sûr, afficher clairement ce que l'on fait sur son site/blog, en facilitant l'accès à l'information pour le lecteur.

Ensuite, il y a des "pièges" à éviter: l'impatience, notamment, la tendance à voir trop grand dès le départ, etc. Dans cet article, je reprends certains aspects de l'exercice de la cartomancie à titre professionnel.

Ce type de questions revient très souvent dans les messages que je reçois ou dans les cours que je donne à des personnes souhaitant professionnaliser leur activité in fine. Quoi qu'il en soit, il est indispensable de se montrer patient et d'adopter de bonnes stratégies de développement pour stabiliser son activité dans ce domaine.

En espérant que cela vous aide un peu, je vous souhaite une agréable journée.

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 24. Morrigann Moonshadow (site web) | 27/03/2016
louise, le mercredi 07 octobre 2015, à 18h53:
Bonjour et merci pour toutes les informations.

Je suis déclarée en tant que auto-entrepreneur en 2014 auprès de l'URSSAF - activité libérale "voyance" - je dépends socialement du RSI (classée dans les commerçants) mais fiscalement des BNC (je ne fais que des consultations de voyance - je ne vends RIEN)

La loi pinel oblige désormais les commerçants et artisans à s'enregistrer au RCS ou RM - pour mon cas (ci-dessus exposé) - je suis un peu perdue - dois-je m'inscrire au R.C.S. ou pas ??

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE AIDE

Ma réponse, le mercredi 07 octobre 2015, à 19h33:
Bonsoir Louise;

Merci pour votre passage par-ici et pour votre contribution.

Normalement, les activités de services qui relèvent de ce que l'on appelle les "métiers de l'occulte et de l'ésotérisme" (voyants, cartomanciens, astrologues, etc.) sont reconnues comme des activités libérales, et non commerçantes. Normalement, lorsque vous déclarez votre chiffre mensuel ou trimestriel (selon l'option choisie), le prélèvement des charges est effectué par l'URSSAF. Vous êtes donc reconnue en activité libérale (normalement notée en haut de votre déclaration).

Si tel est votre cas, vous n'avez normalement rien à faire puisque vous n'êtes pas commerçante. Dans le doute, je vous invite à vérifier auprès de l'URSSAF en leur envoyant un courriel. Vous aurez une réponse rapidement.

En espérant que cela vous aide, je vous souhaite une agréable soirée,
A bientôt,
Morrigann

louise, le mercredi 25 novembre 2015, à 21h06:
Bonsoir Morrigann et merci pour votre réponse.

Le RSI m'a classée dans 'commerçants" - je leur ai adressé un courrier pour leur faire part de mon activité libérale avec preuve (ma déclaration à l'URSSAF en "activité libérale" = voyance) et confirmer ainsi que mes Bénéfices étaient NON COMMERCIAUX (je relève fiscalement des BNC car je n'effectue que des consultations (aucune vente de produits))

--) leur réponse "votre code APE 9609Z dépend de notre compétence" donc nous maintenons votre affiliation au RSI

Mon courrier n'a pas reçu la réponse appropriée.

Cela étant, rien n'est noté sur mes déclarations de C.A. - j'ai ajouté moi sur la derniére déclaration "prestations de services BNC" et ai rayé la ligne "vente de marchandises" (je n'en fais pas)

Considérant ce flou - pour moi je n'ai pas a me déclarer au R.C.S. puisque je n'exerce pas une activité commerciale mais libérale (preuve de ma déclaration URSSAF et mon activité même)

mais comme le RSI m'a laissée dans "les commerçants" cela rend la situation confuse et je ne sais pas trop quoi faire - je veux juste continuer à faire mes consultations en observant la loi -

Merci et bonne soirée

NB :

le CCI dit que si nous faisons 2 activités (libérales et commerciales) il convient de s'inscrire au RCS mais si notre activité n'est que libérale NON

l'URSSAF répond que le RSI classe comme il veut ses affiliés - il ne peut rien faire pour modifier quoi que ce soit !!!!

Ma réponse, le mercredi 25 novembre 2015, à 21h21:
Bonsoir Louise;

Je comprends votre situation, puisque j'ai aussi subi ce type d'erreur de la part du RSI. Mon problème a pu être réglé après maints déplacements et courriers recommandés, au RSI, certes, mais aussi après un déplacement à l'URSSAF, qui m'a beaucoup aidé à régulariser la situation.

N'étant pas liée aux administrations quelles qu'elles soient, je ne peux rien faire pour vous, si ce n'est vous conseiller de vous déplacer pour parler à des personnes compétentes. Il faut savoir que le code APE 9609Z regroupe à la fois des activités commerçantes ET des activités libérales, d'où parfois les erreurs. Par ailleurs, lorsqu'on appelle le RSI, on ne tombe pas forcément sur des personnes compétentes (j'en ai fait l'expérience). Les choses ne peuvent se débloquer qu'en se déplaçant, avec tous les justificatifs.

Lorsque vous déclarez votre chiffre de recettes (faites-le en ligne!), le formulaire de déclaration est automatiquement adapté à votre cas. Il comporte toujours le type d'activité (commerçant, profession libérale, etc.). Cela peut être aussi un moyen pour vérifier!

Je suis désolée de ne pouvoir vous aider davantage.

En vous souhaitant une agréable soirée,
Morrigann

louise, le samedi 28 novembre 2015, à 17h23:
Merci Morrigann pour toute votre attention et vos réponses - avec toutes mes chaleureuses salutations. Louise

Ma réponse, le samedi 28 novembre 2015, à 18h25:
Bonsoir Louise;

De rien, c'est avec plaisir! J'espère de tout cœur que vos soucis se régleront rapidement. Lorsque vous écrirez aux différentes administrations et irez les voir, précisez-bien que vous ne vendez pas de marchandises et que vous ne proposez que des services BNC. Ce sera certainement un plus pour vos démarches!

A bientôt,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 25. Morrigann Moonshadow (site web) | 27/03/2016
Elisa, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h21:
Bonjour Morrigann,

je me permets de cous contacter parce que je suis un peu perdue. Je me suis inscrite en tant qu'auto-entrepreneuse au 1er janvier (j'ai reçu mon N° de SIRET) et je souhaite faire ma demande d'ACCRE mais je ne sais pas où exactement envoyer le dossier. S'agit du CFE de la Chambre de commerce et d'industrie ou de l'Urssaf ?

Je vous remercie par avance pour votre retour.

Bien à vous,

Elisa

Ma réponse, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h34:
Bonjour Elisa;

Merci pour votre passage par ici et pour votre commentaire.

N'ayant pas bénéficié de l'ACCRE, je ne peux pas vous renseigner. Aussi, je vous recommande de poser votre question directement aux services administratifs et/ou de consulter l'ouvrage que j'ai cité plusieurs fois comme référence indispensable dans les commentaires précédents. Vous pouvez également consulter le site officiel, où tout est expliqué.

Félicitations pour votre entreprise nouvellement créée! Je vous souhaite une belle réussite!

En vous souhaitant une agréable journée,
A bientôt,
Morrigann

Elisa, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h38:
Je vous remercie chaleureusement pour vos encouragements ! Je suis vraiment perdue, je ne sais même pas qui appeler. J'écume le net, je suis vraiment novice à ce niveau. Je vous remercie pour votre aide.
Très belle année 2016 à vous, Morrigann !

Ma réponse, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h45:
Re-bonjour Elisa;

Regardez ici.

Afin d'être moins perdue à l'avenir, je vous conseille fortement de vous procurer le Guide pratique de l'auto-entrepreneur de Gilles Daïd et Pascal Nguyên dès que l'édition 2016 sera parue. Cela vous donnera tous les repères dont vous avez besoin. Prenez aussi le temps de bien parcourir (et de bien lire) le site dont je vous ai donné le lien dans ma première réponse: tout y est. Vous y trouverez également tous les contacts nécessaires.

Je vous souhaite une belle année 2016! Que le succès soit au rendez-vous!

A bientôt,
Morrigann

Elisa, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h42:
Une dernière question et après je ne vous embête plus ;) : dois-je m'immatriculer au RM ou au RCS ?

Ma réponse, le dimanche 10 janvier 2016, à 16h48:
Là encore, il faut lire le site officiel: si votre activité est classée comme artisanale ou commerçante, oui, vous devez ou immatriculer; s'il s'agit d'une activité libérale, il n'y a pas d'obligation d'immatriculation.

En espérant que cela réponde à votre question,
Morrigann
Morrigann Moonshadow
  • 26. Morrigann Moonshadow (site web) | 27/03/2016
Soifia, le samedi 05 mars 2016, à 19h53:
Bonjour, j ai lu avec un grand intérêt tout ce post et je vous remercie pour tous ces détails intéressants; j'ai une ou deux questions svp; Vous ne parlez pas du stage obligatoire pour les auto-entrepreneurs soit en chambre du commerce ou des métiers et qui coute 270€ est il obligatoire aussi pour nous en profession libérale? et aussi cette CFE dont une seule année est oxonérée depuis qq mois contre plusieurs auparavant, et dont le montant minimum semble être de 2OO€ selon les communes et pour un chiffre d affaire de 0 a 10 000€ si j'ai bien compris; (pas sure en cas de chiffre nul)merci a vous de bien vouloir m'éclairer bonne soirée,

Sofia

Ma réponse, le samedi 05 mars 2016, à 20h11:
Bonsoir Sofia;

Merci pour votre passage par ici et pour votre contribution.

Si vous avez bien tout lu attentivement, vous vous êtes sûrement aperçue que l'article a été publié en février 2013. A ce moment-là, il n'était pas question d'un quelconque "stage" payant, car ces dispositions sont arrivées plusieurs années après la publication de mon article.

J'attire votre attention sur le fait que je parle de mon expérience, et que cet article ne vise en aucun cas à faire autorité sur le régime de l'auto-entrepreneur. Il n'est ici qu'à titre d'information et vise à aider ceux qui le souhaitent à accomplir la démarche de déclaration de début d'activité, et rien d'autre. Ainsi, chacun verra s'il est concerné ou non par le "stage", de la même façon que chacun verra à quel moment il est concerné par la CFE en allant se renseigner auprès des services compétents.

A propos de la CFE, vous êtes mal renseignée: la CFE est une taxe qui varie non pas selon la recette réalisée, mais selon la commune où l'on habite. La Cotisation Foncière des Entreprises est la même pour une personne faisant un chiffre inférieur à 10 000€ ou pour quelqu'un le dépassant. Et son minimum n'est pas non plus 200€!

Pour de plus amples informations quant au stage obligatoire et par rapport à la CFE, je vous invite à contacter les services compétents, dont vous trouverez les coordonnées sur le site dont je donne le lien dans mon article.

En espérant que cela réponde à vos questions, je vous souhaite une agréable soirée,
Morrigann

Ma réponse, le lundi 07 mars 2016, à 18h12:
Bonjour Sofia;

Merci pour votre réponse, mais je ne peux la publier car je n'accepte pas les copier-coller d'une part, et d'autre part votre message est pollué par du code provenant du site sur lequel vous avez pris les informations, ce qui le rend illisible.

Pour être claire sur la CFE: elle est décidée en partie par la commune que vous habitez, et il n'est pas question d'un minimum de 200€ comme vous l'évoquiez dans votre premier message. Je suis bien au courant... puisque je la paie!

Je vous recommande vivement de vous rapprocher des services compétents, en particulier votre mairie pour la CFE, et de poser les questions concernant le stage directement sur le site donné en lien dans l'article.

En vous souhaitant une agréable soirée,
Morrigann.

Soifia, le samedi 19 mars 2016, à 10h37:
Bonjour et merci pour votre réponse;

oui je vais faire comme vous me conseillez, merci encore,

bonne journée a vous et a vos lecteurs

Sofia

Ma réponse, le samedi 19 mars 2016, 13h23:
Bonjour Sofia;

C'est avec plaisir! Votre centre des impôts pourra également répondre à vos questions sur la CFE. Vous pouvez les contacter par email, en général ils répondent vite!

Belle journée à vous également?
Morrigann
calypso
  • 27. calypso | 17/01/2017
bonjour Morrigann,

Merci tout d'abord pour tes éclaircissements et tes conseils concernant le sujet.

Donc si j'ai bien compris au regard de ce que tu as ecrit et mis à jour , un voyant, medium ou catomancien fait partie des BNC relevant de l'ursaff et de la cipav? et sous code ape 9609Z... Je ne tiens pas à faire d'erreur lors de ma demande de création d'autoentreprise car je sais que les administrations sont souvent compliquées. Meci pour tout et surtout de faire partager ton savoir

bonne journée
morrigann_moonshadow
  • 28. morrigann_moonshadow (site web) | 17/01/2017
Bonjour Calypso;

Je suis heureuse que cet article t'aide à y voir plus clair pour ta création d'entreprise!

Tu as tout compris: la cartomancie est une activité libérale de type BNC et dépend de l'URSSAF (c'est à lui que tu règles tes charges tous les mois ou tous les trimestres). Elle relève également de la CIPAV. Pour l'INSEE, elle est classée sous le code APE 9609Z (autres services personnels).

Rassure-toi toutefois, car lors de ton inscription en tant qu'auto-entrepreneur, c'est l'INSEE qui t'attribue le code APE puisque c'est cet organisme qui s'occupe de la classification des activités. Si tu rencontres des difficultés, n'hésite pas à revenir vers moi et je verrai si je peux t'aider! Et surtout, pense à te procurer l'ouvrage que je recommande dans l'article et dans les commentaires, c'est une véritable mine d'or!

Belle journée,
Morrigann
Calypso
  • 29. Calypso | 18/01/2017
Merci Morrigann pour ta réponse aussi rapide , claire et concise. J'ai relevé les références de l'ouvrage dont tu fais référence et vais me le commander d'ici peu. Tu es une vraie mine d'or de renseignements et de savoir quant à toutes les démarches a entreprendre pour pouvoir créer sa microentreprise dans notre domaine.
Sans vouloir te déranger, sur quel site dois-je aller pour trouver le formulaire a remplir pour l'ursaff comme autoentrepreneur, est ce bien a jour concernant le nouveau statut des praticiens d'arts divinatoires (libéral) et comment se fait l'affiliationà la cipav? je me permets de te poser ces questions tant que je n'ai pas l'ouvrage que tu cites et surtout parce que je dépend de pôle emploi chez qui j'ai parlé de mon projet (site internet, consultations etc...) ils m'obligent à passer devant une personne qui va évaluer ce dit projet mais qui va surtout me demander si j'ai fais mes recherches et tout le toutim....

Merci encore mille fois pour ton dévouement, ta gentillesse, ton altruisme à diffuser toutes tes infos.
Belle soirée à toi
Calypso
morrigann_moonshadow
  • 30. morrigann_moonshadow (site web) | 18/01/2017
Bonsoir Calypso;

Je suis heureuse que ma réponse t'aide à y voir plus clair! Je sais combien ces démarches administratives peuvent sembler compliquées lorsqu'on n'en a pas l'habitude, alors si je peux éviter à certains d'être dans l'incertitude, je suis heureuse de partager mon expérience ;) Je suis passée par-là, alors autant déblayer le chemin pour ceux et celles qui passent après!

Le lien vers le site pour créer une auto-entreprise est indiqué dans l'article. Il te suffit donc de cliquer dessus. Une fois sur le portail, tu cliques sur "Adhérez au régime", puis tu suis les instructions. Il faut remplir les champs au fur et à mesure, d'abord en sélectionnant l'activité choisie, puis en remplissant les champs. Certains se remplissent d'eux-mêmes pour certaines affiliations.

La procédure d'inscription est à jour car elle est officielle, et elle tient compte des dernières modifications du régime. Il faut aussi noter que la mise à jour que j'ai apportée à mon article il y a quelques jours n'est qu'une mise en avant d'une modification faite il y a déjà plusieurs années. Donc tout devrait être bon pour toi. L'affiliation à la CIPAV devrait être automatique. Si ce n'est pas le cas, sélectionne-la lors de ton inscription. Si tu es au Pôle Emploi, renseigne-toi sur l'ACCRE pour savoir si tu y as droit. On ne sait jamais, cela pourrait t'aider!

N'hésite pas à me tenir au courant de ta progression, et si je peux t'aider, j'en serai ravie!

Très belle soirée à toi et à très vite,
Morrigann

PS: n'hésite pas non plus à lire mon article sur ce qu'il faut savoir avant de professionnaliser son activité ;) Tu pourras y accéder facilement à partir du menu vertical, page "Du travail de pro!"
calypso
  • 31. calypso | 19/01/2017
bonjour Morrigann!

Encore une fois merci pour tes précisions et réponses plus qu'utiles. Tu m'aies d'une grande aide et m'enlèves les épines du pied!!....Je te tiendrais informée de la progression de mon projet sans aucun doute.
J'ai lu tous tes articles et je me retrouve bien dans tes écrits tant sur ton éthique ou ta déontologie du métier, je suis d'accord à 100% sur le fait qu'il ne faut surtout pas oublier le côté humain et relationnel du métier, choses primordiales en mon sens...
Merci pour ton travail phénoménal, l'énergie et le dévouement employés à écrire toutes ces pages riches d'informations.
Et bravo pour ta lettre aux plaggiaires qui, pleine d'humour et de vérité, me montre que tu es une personne entière qui ne se démonte pas et dit les choses avec sincérité et sans détour....
Belle journée à toi et bon courage
morrigann_moonshadow
  • 32. morrigann_moonshadow (site web) | 19/01/2017
Bonjour Calypso!

Je suis vraiment heureuse que tout cela t'aide à mettre ton projet en place! J'ai hâte de voir son évolution!

Eh bien, tu as eu beaucoup de patience pour lire tous ces articles! Effectivement, il ne faut jamais perdre de vue l'aspect humain, qui reste incontournable dans ce métier. C'est lui qui aide à comprendre les demandes et à y répondre au mieux.

Dès que j'en aurai terminé avec la mise en place des nouveautés sur le site pro, je m'attèlerai à la rédaction d'une série d'articles qui pourrait aider ceux et celles qui veulent s'installer en tant que professionnels (officialisation d'un pseudonyme, type de compte bancaire, etc.). Cela devrait aussi répondre à pas mal de questions que l'on se pose souvent.

Pour la lettre au plagiaire, j'avais effectivement besoin de traiter le problème avec humour, car se faire voler son travail n'est jamais agréable... mais dans tous les cas, face à ce problème, il ne faut rien lâcher! Je suis heureuse que cela te plaise! :)

En attendant d'avoir le plaisir de te lire à nouveau, je te souhaite une belle fin de journée!

A bientôt,
Morrigann
WilliamTheste
  • 33. WilliamTheste | 13/02/2017
Hello.
I need to contact admin.
Thank you.
morrigann_moonshadow
  • 34. morrigann_moonshadow (site web) | 13/02/2017
Hi;

If you need to contact me, please use the contact form. Please note that if your question is about this article, it is much better to ask it right here in the comments.

Best regards,
Morrigann Moonshadow
Sanae
  • 35. Sanae | 08/06/2017
Bonjour et merci pour votre article :)

J'ai choisi ce même statut et pour le moment j'en suis satisfaite ça me convient bien. D'ailleurs vous expliquez très bien les choses également ! Je suis en place depuis un an maintenant comme vous dans la cartomancie cependant je me pose une question essentielle au vu du cadre très particulier de cette activité.....

Par exemple: Comme certaines professions du BTP par exemple et au vu du prix de certains chantiers ceux ci établissent un devis et une facture jusque là ça va.... Mais dans notre cas à nous voyants cartomancien(nes ) nous, nous recevons des personnes ou parfois les aidons à distance sommes nous obligé d émettre une facture à nous même pour garder la trace ?? Car personnellement je n'ai que mes tableaux Excel et Word pour voir une vue d ensemble quant aux demandes et travaux réalisés et je n'ai jamais entendu de voyant dire "oh mince après mes déclarations RSI faut que je fasse mes factures dis donc"

Alors petite question de ma part vous faites des factures pour les intégrer à votre compta ? Merci par avance pour votre réponse :) et je vous souhaite une belle et lumineuse continuation dans votre activité :)
morrigann_moonshadow
  • 36. morrigann_moonshadow (site web) | 08/06/2017
Bonsoir Sanae;

Merci pour votre passage par ici et pour votre commentaire.

Pour répondre à votre question: oui, un auto-entrepreneur doit émettre des factures. C'est même obligatoire pour toute transaction dont le montant est supérieur à 25€ (vous pouvez consulter l'ouvrage cité plus haut, tout y est expliqué en détail).

En ce qui me concerne et comme indiqué sur mon site, j'émets une facture à chaque transaction. Un exemplaire est donné au client, et un exemplaire est conservé pour mon livre de comptes. C'est ce détail d'activité qui permet de justifier des sommes déclarées à l'URSSAF (et non au RSI!) en cas de contrôle, en plus bien sûr du livre de recettes qui consigne toutes les transactions.

En tant qu'activité professionnelle, la cartomancie n'a rien de particulier et fonctionne comme toute autre activité. On s'astreint donc aux mêmes obligations et contraintes. Dans tous les cas, les factures sont adressées à ceux qui les paient, non à ceux qui les émettent. Leur émission et leur transmission aux personnes concernées justifie les sommes acquises par le cartomancien. Les factures sont émises (et remises au client) dès la transaction effectuée. Elles sont une preuve d'achat, et une preuve que le service a bien été effectué.

En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une agréable soirée ainsi qu'une bonne continuation.

A bientôt,
Morrigann
Ferreira Daniel
  • 37. Ferreira Daniel | 03/07/2017
Bonjour,
J'ai déjà eu l'occasion de vous demander un renseignement et de vous remercier pour tout ce que vous donnez. Ce que je réitère ici.
J'ai une question existentielle concernant la professionnalisation de mon activité dans les arts divinatoires. Que pouvez-vous me dire concernant les assurances ? Déjà que dans le secteur du bien être il y a des difficultés à s'assurer, dans la voyance, le risque de plaintes est réel comme dans tous les métiers et les assurances rechignent notamment par rapport aux plaintes relatives à la manipulation mentale.
Merci
morrigann_moonshadow
  • 38. morrigann_moonshadow (site web) | 03/07/2017
Bonjour Daniel;

Merci de passer à nouveau par ici :)

Au niveau des assurances, il faut déjà savoir ce que l'on cherche. En tant qu'auto-entrepreneur, il faut une assurance responsabilité civile professionnelle, c'est-à-dire un contrat qui couvrira en priorité les dommages matériels qui peuvent survenir en exercice. Par exemple, cela vous permettra de participer à des salons et à des événements soumis à une réglementation exigeant une police d'assurance de la part de chaque participant.

La protection juridique n'est pas nécessairement comprise dans ce type d'assurance, mais elle est un plus non négligeable, et ce quelle que soit l'activité concernée. Certaines compagnies la proposent dans leurs contrats, et c'est vers celles-ci que je vous recommande de vous tourner.

Pour trouver la compagnie qui vous conviendra en termes de protection et de budget, je vous recommande de parcourir les sites des différents assureurs et d'y faire des simulations de contrats. Dans la liste d'activités, sélectionnez la vôtre, et voyez ce qui vous est proposé et à quel prix. Pour information, certaines compagnie font des contrats sur mesure en fonction de l'activité et de ses besoins spécifiques. C'est ce que j'ai trouvé et, à moins de 10€ par mois, j'en suis très contente!

Une fois le devis effectué, il vous suffit de l'imprimer et de vous rendre en agence et normalement, il n'y a pas de problème.

En espérant que cela vous aide à y voir plus clair, je vous souhaite une agréable journée.

A bientôt,
Morrigann

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire