Dans mon Chaudron...

Bienvenue dans mon Chaudron !
Envie de recevoir régulièrement les nouveautés directement dans votre boîte mail ?
Inscrivez-vous à la newsletter !

Intéressés par mes services de cartomancie ?
Retrouvez-moi sur mon site professionnel où vous pourrez découvrir
l'ensemble de mes prestations et me contacter grâce aux
formulaires adéquats ! Pour toute question ou demande de
rendez-vous, n'hésitez pas !

Chaudron

Le Chaudron fête ses dix ans!

Article rédigé par mes soins. Reproduction interdite.

 

Ça y est, nous y sommes : voilà dix ans jour pour jour, le blog que vous connaissez aujourd'hui sous le nom « Le Chaudron de Morrigann » arrivait sur la toile. En créant cet espace, je n'avais aucune idée de sa durée de vie, pas plus que je ne savais réellement ce que j'allais en faire. En regardant le chemin parcouru depuis le 25 juin 2006, je me rends compte non seulement de l'évolution progessive de ce blog, mais aussi du travail abattu au cours de toutes ces années. Bien sûr, l'aventure ne s'arrête pas là, et j'espère que mon Chaudron n'en est encore qu'au début d'une vie qui sera encore très longue ! En attendant la suite, je vous propose de revenir sur les dix années écoulées.

 

Les débuts
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à ses débuts, mon Chaudron était très différent de ce que vous en connaissez aujourd'hui. À l'époque, il n'avait même pas de nom et n'était qu'un tout petit espace en ligne présenté sous la forme d'un journal racontant des épisodes et anecdotes cocasses ou surprenants de mon quotidien. Pas de nom, pas plus que de véritable ligne éditoriale : un simple moyen de rester en contact avec des amis éparpillés à l'étranger ou à des kilomètres.

Si l'absence de ligne éditoriale précise peut faire dresser sur leur tête les cheveux des blogueurs d'aujourd'hui, il faut toutefois remettre les choses dans leur contexte : il y a dix ans, les blogs étaient en plein « boum ». Ces nouveaux outils arrivés avec la démocratisation récente d'Internet séduisaient de plus en plus de monde à l'heure où les réseaux sociaux n'existaient pas encore. Aussi, de nombreux internautes ouvraient un blog, certains pour y raconter leur quotidien tandis que d'autres se consacraient à une thématique plus restreinte.

Ayant toujours été de nature curieuse et enthousiaste à découvrir de nouvelles choses, j'ai finalement cédé à la tentation, non dans le but de raconter ma vie (j'ai toujours eu à cœur de préserver ma vie privée), mais uniquement les épisodes qui sortaient de l'ordinaire. Par ailleurs, l'aspect technique a titillé ma curiosité et j'ai vu en cette expérience l'opportunité d'apprendre de nouvelles choses et d'acquérir des compétences que je ne possédais pas.

Chemin faisant, j'ai réussi à mettre en place une structure et un design qui me plaisaient, et c'est assez naturellement que les principales thématiques du blog se sont détachées pour s'affirmer peu à peu et s'installer de façon durable. Se sont alors imposés notamment critiques de livres et comptes-rendus de concerts, qui sont venus compléter le journal de bord. Jusqu'à ce que...

 

Le virage ésotérique
Un jour, sans trop savoir pourquoi, j'ai ressenti le besoin de partager mon intérêt pour un jeu divinatoire, à savoir le Petit Lenormand. J'ai donc publié ma première critique de jeu puis, de fil en aiguille, j'ai écrit des articles informatifs sur la cartomancie en général. Voyant que cela plaisait et rendait service à ceux et celles qui étaient intéressés par le sujet et qui recherchaient de l'aide dans leur découverte de la cartomancie, j'ai décidé peu à peu de multiplier les articles sur le sujet.

Avec le temps, la cartomancie est devenu le thème dominant du blog, de même que ceux concernant le Néo-Paganisme et la Wicca (bien que cet aspect reste encore à développer) : critiques de jeux, de livres, articles de fond, méthodes de tirage classiques et originales, les types d'articles se sont diversifiés pour finalement prendre la forme que vous connaissez aujourd'hui. En parallèle, compte tenu de ce qui était désormais sa thématique dominante, j'ai décidé de donner à mon blog un vrai nom puis, lors d'un premier déménagement, d'acheter un nom de domaine.

Voilà qui rendait la structure plus solide et plus durable, mais aussi qui affirmait le virage ésotérique de l'ensemble. Les articles relatifs à la cartomancie et au Néo-Paganisme ont donc naturellement pris une place prédominante, et ils sont rapidement devenus ce pour quoi les visiteurs venaient. Peu à peu et la recherche universitaire aidant, j'ai approfondi encore davantage mes connaissances et ai construit une démarche dans laquelle je me suis épanouïe, ce qui m'a permis un peu plus tard – en 2012 – de structurer mon activité en créant mon entreprise et mon site professionnel. Les deux espaces coexistent depuis lors et se complètent fort bien.

Enfin, lors du déménagement récent de mon Chaudron, j'ai décidé de l'orienter totalement – ou presque – vers l'ésotérisme en général et la cartomancie en particulier. Ainsi, certaines sections ont disparu, de même que les articles qui les constituaient, et d'autres ont été créées. Par conséquent, le blog a perdu un nombre d'articles plutôt important, mais il s'inscrit désormais dans une ligne éditoriale claire et bien définie. Les sections existantes vont donc continuer de se développer dans la continuité de ce qui a été mis en place.

 

Et la suite ?
Dix ans est déjà un bel anniversaire, mais j'espère vivement que l'aventure ne s'arrêtera pas là ! En effet, je compte bien continuer dans ma lancée et vous proposer d'autres articles, d'autres nouvelles méthodes de tirage et poursuivre l'écriture de critiques de jeux et de livres. Je souhaite vivement vous retrouver dans dix ans pour célébrer les vint ans de mon Chaudron... si vous le voulez bien, bien sûr !

 

Ce beau parcours n'aurait pas été possible sans vous, qui me lisez, m'encouragez et me suivez régulièrement ! Je vous remercie chaleureusement pour votre soutien ainsi que pour les échanges – et les belles rencontres – qui sont rendus possibles grâce à le blog, que j'ai toujours plus de plaisir à entretenir et à développer ! Vous êtes de plus en plus nombreux à vous arrêter en ces pages, à vous inscrire à la newsletter ou à m'écrire, et je vous en remercie. J'espère vous accompagner encore longtemps... aussi longtemps que vous le souhaiterez !

Merci pour tout,
Morrigann Moonshadow

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 25 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite)

Rencontrons-nous autour d'un thé cet été!

Envie de consacrer un peu de temps à votre passion pour la cartomancie cet été ? De (re)découvrir cette discipline à travers la grande diversité de jeux qu'elle propose ? Que vous la pratiquiez en amateur ou à titre professionnel ou que vous soyez novice, les thés découverte sont faits pour vous ! Ils vous permettront d'avoir un premier contact avec un éventail de jeux varié, mais aussi d'approfondir vos connaissances grâce aux thèmes proposés chaque mois.

Cet été, deux rencontres sont prévues, l'une en juillet, l'autre en août. Au cours de celles-ci, j'aurai tout d'abord le plaisir de vous parler des jeux Lenormand et en particulier du Petit Lenormand (avec de très belles surprises à la clef !) dont nous explorerons les multiples variantes ; ensuite, j'aborderai le Rider-Waite Smith Tarot en expliquant dans un premier temps en quoi ce jeu a ouvert la porte à une tradition de tarot à part entière, différente du tarot de Marseille en bien des points, puis en appuyant mes propos d'exemples concrets. Ces séances seront l'occasion d'envisager des traditions cartomantiques que vous connaissez – ou croyez connaître ! – sous un autre angle et d'élargir ainsi votre champ de vision.

 

Les thés découverte de l'été en détail
Samedi 02 juillet 2016 : Le Petit Lenormand et ses variantes
Horaire : 16h
Lieu : La Fourmi Ailée, 8 rue du Fouarre, 75005 Paris
Tarif : 20€
Inscriptions : jusqu'au mercredi 29 juin, 23h
Cette séance vous intéresse ? En voici une présentation plus détaillée !

Samedi 27 août 2016 : Autour du Rider-Waite Smith Tarot
Horaire : 16h
Lieu : La Fourmi Ailée, 8 rue du Fouarre, 75005 Paris
Tarif : 20€
Inscriptions : jusqu'au mercredi 24 août, 23h
Cette séance vous intéresse ? En voici une présentation plus détaillée !

 

Envie de participer ?
Rien de plus simple ! Il vous suffit pour cela de vous rendre sur le formulaire de contact adéquat et de me dire quelle(s) séance(s) vous intéressent. Je vous indiquerai alors s'il reste des places et si c'est le cas, vous pourrez effectuer votre règlement, validant ainsi définitivement votre inscription.

Attention : le nombre de places est limité à cinq participants par séance. Contactez-moi rapidement pour être sûr de pouvoir participer ! Par ailleurs, les inscriptions sont obligatoires et ne sont validées qu'une fois le paiement reçu. Aucune inscription n'est possible après la date limite.

 

Vous ne connaissez pas encore les thés découverte ?
Je vous donne rendez-vous sur mon site professionnel pour en découvrir le principe ainsi que le programme 2016 !

Et pour avoir un aperçu de ces séances, consultez le blog de mon entreprise !

 

Au plaisir de vous rencontrer très prochainement autour d'un thé,
Morrigann

Sowilo ou le chemin de la victoire

Sowilo ou le chemin de la victoire

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Le solstice d'été – aussi appelé Litha – est le jour le plus long de l'année et les célébrations dont il est l'objet mettent le soleil largement  à l'honneur, c'est pourquoi j'ai choisi d'utiliser pour ce tirage un symbole le représentant. Ainsi, la rune Sowilo – aussi appelée Sig, Sigil, ou encore Sol – est au cœur de ce tirage : non seulement la disposition des cartes la dessine, mais l'ensemble du tirage adopte en outre un angle directement inspiré de ses multiples significations, ce qui facilite les associations et enchaînements d'idées.

Sur le plan symbolique, Sowilo est la rune du soleil. Elle véhicule donc les notions de victoire, de succès, de réussite, de volonté, et représente l'énergie motrice qui permet aux projets de se mettre en place et de se construire de manière à aboutir dans les meilleures conditions. En parallèle, elle aide à la réalisation et au dépassement de soi, favorisant l'affirmation de soi et la confiance en soi. Afin de rassembler les divers aspects de cette rune, sa symbolique solaire et les notions véhiculées par le sabbat de Litha, j'ai décidé de les associer aux différentes parties et positions de ce tirage.

 

Objectif
Mener le consultant vers la victoire en ce qui concerne la réalisation d'un projet qui lui tient à cœur en travaillant sur ses forces intérieures et en les développant. Il sera ainsi en mesure d'insuffler à son projet les énergies qui, si elles sont utilisées de la manière qui convient, lui permettront d'aboutir dans les meilleures conditions et en garantiront le succès.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, tirer sept cartes que l'on dispose comme suit :

Sowilo ou le chemin de la victoire

 

Lecture et interprétation
Chacune des lignes de ce tirage explore l'un des aspects liés aux forces intérieures du consultant, rappelant ainsi certaines des significations de la rune dont il est ici question. Les cartes positionnées aux angles de la rune appellent à l'action afin de mettre en application ce qui est mis en avant par les autres cartes. Ainsi :

Les cartes 1 et 2 abordent la question de la confiance en soi, indispensable à la bonne réalisation de tout projet. Ainsi, elles montrent au consutlant en quoi il manque de confiance en lui ou au contraire en quoi celle-ci est excessive. Il pourra alors la développer et l'employer à bon escient et en faire une alliée de taille dans sa poursuite du succès.

La carte 3 dépeint l'action qu'il est recommandé au consultant d'entreprendre ou l'attitude qu'il lui est suggéré d'adopter pour redynamiser sa confiance en lui et passer ainsi à l'étape suivante de la mise en place de son projet.

La carte 4 se focalise sur la manière dont le consultant peut renforcer sa volonté et sa détermination à mener son projet vers le succès.

La carte 5 indique l'action à entreprendre ou l'attitude à adopter par le consultant pour amorcer la concrétisation du projet.

Les cartes 6 et 7 évoquent le thème de l'affirmation de soi. Elles éclairent donc le chemin à suivre pour affirmer ses intentions et ce que l'on veut réaliser et montrent de quelle façon le consultant peut passer à l'action pour atteindre le but qu'il s'est fixé et connaître le succès auquel il aspire.

 

Remarques
Ce tirage plutôt facile à effectuer donne de précieux conseils quant au travail sur soi qu'il est recommandé d'entreprendre pour s'assurer d'adopter l'état d'esprit qui favorisera la réussite du projet qui nous tient à cœur. Ainsi, le consultant peut développer ses forces et s'appuyer dessus pour renforcer et affiner la stratégie qu'il a déjà mise en œuvre afin de la rendre encore plus efficace.

La seule difficulté qui peut se poser à l'interprète au cours de la lecture est sans doute liée à la précision des différentes positions adoptées par les cartes. En effet, il est préférable de bien connaître le jeu que l'on utilise car il sera nécessaire d'être en mesure d'en exploiter toutes les nuances et les subtilités. Cependant, il est possible d'effectuer ce tirage quel que soit le degré d'expertise du cartomancien, car celui-ci sera formateur : pour qui a une connaissance approfondie de son outil, il sera révélateur de ce qui est profondément enfoui en celui qui interroge les cartes ; pour qui a une connaissance approximative ou tâtonne encore avec son jeu, il mettra en relief des aspects auxquels ils n'aurait sans doute pas pensé dans un autre contexte.

 

Supports à privilégier
Ce tirage peut être effectué avec un tarot comme avec un oracle. On peut bien sûr privilégier les supports à consonnance néo-païenne et ceux qui exploitent des thèmes liés aux mythologies germano-scandinaves en général et aux runes en particulier. On pensera par exemple au Green Witch Tarot ou à des oracles tels que The Hidden Path et The Well Worn Path, mais aussi au très beau Tarot of Northern Shadows. Il existe également de très jolis oracles représentant les runes, dont La Magie des Runes (Voenix, éd. AGM AGMüller) et Oracle des Runes (éd. Lo Scarabeo) sont de beaux exemples. Enfin, si l'on possède des runes, elles constitueront aussi un très bon support pour ce tirage ! Vous n'avez pas de runes ? Fabriquez-en !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 21 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

 

Le Marteau de Thor

Le Marteau de Thor

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Dans la mythologie germano-scandinave, Thor est la puissance de la foudre et incarne la force à l'état brut. Impétueux et dénué de patience, il use plus volontiers de ses muscles que de ses capacités à raisonner. Parmi ses attributs se trouve son marteau Mjöllnir, dont le nom signifie « Éclair Blanc » ou « arme foudroyante de couleur blanche ». Ce redoutable outil forgé par les Nains a notamment le pouvoir de déclencher la foudre et le tonnerre en plus de venir à bout de ce sur quoi s'abat sa masse. Il est considéré comme l'arme la plus puissante dans le monde germano-scandinave et symbolise l'énergie divine par excellence. Grâce à lui, Thor est invincible dans les épreuves de force et triomphe de tous les défis auxquels il est soumis.

Il est très intéressant de noter qu'en raison de ses liens avec la foudre qu'il incarne, Thor fait partie des figures sacrées associées au solstice d'été dans les traditions néo-païennes. C'est pourquoi le tirage présenté ici lui rend hommage en proposant une analyse visant à aider le consultant à prendre le dessus sur les instincts et les réflexes qui pourraient nuire à la bonne réalisation d'un projet qui lui est cher. La disposition des cartes rappelle Mjöllnir et l'ensemble établit un parallèle entre l'attitude générale de Thor – qui agit plus promptement qu'il ne réfléchit – et l'empressement qui pourrait pousser le consultant à foncer tête baissée là où il lui serait profitable de prendre le temps de décider des meilleures stratégies à adopter. Ces traits de caractère sont complétés et contrebalancés par l'énergie solaire créatrice qui gouverne à Litha et qui apporte abondance et croissance, aidant ainsi les projets à se réaliser. Voilà qui permet au consultant de prendre conscience des instincts qui pourraient le diriger et compromettre alors ses chances de réussite d'une part, mais aussi de trouver les solutions adéquates pour les temporiser et minimiser ses risques d'échec.

 

Objectif
Canaliser ses énergies afin de favoriser la réussite d'un projet qui nous tient à cœur. Dompter les élans qui pourraient se révéler destructeurs. Grâce à ce tirage, on apprend comment éviter de se laisser emporter par de « mauvais » instincts, par la colère ou l'empressement qui compromettraient les chances de succès. Ainsi, on parviendra à laisser derrière soi ce qui peut être néfaste à la réalisation du projet.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, l'étaler devant soi en éventail puis tirer six cartes que l'on dispose comme suit :

Le Marteau de Thor

 

Lecture et interprétation
Ce tirage est composé de deux parties : la masse du marteau d'une part, et son manche d'autre part.

Première partie : la masse (cartes 1 à 3)
La masse est ce qui donne au marteau son mouvement, ce qui lui permet de gagner en vitesse – et donc en force – lorsqu'il est manipulé. Elle est ce qui s'abat lourdement sur la cible et qui la réduit en miettes si le coup est bien asséné. Par extension, les cartes 1, 2 et 3 sont liées à l'empressement qui peut s'emparer du consultant lorsque celui-ci ne parvient pas à dominer ses instincts et à faire preuve de patience dans la mise en place de son projet. Ces cartes montrent donc les aspects intérieurs qui gouvernent le consultant et qu'il ne contrôle pas, ceux qui pourraient nuire à son projet s'il leur laisse libre cours. Il devra en tenir compte et y être vigilant s'il souhaite pouvoir réaliser ses objectifs. Il lui faudra apprendre à les canaliser et à les maîtriser, sans quoi il risque de compromettre sérieusement ses chances de réussite.

Les cartes peuvent décrire chacune un aspect différent ; on les lit alors indépendamment les unes des autres. Elles peuvent également évoquer un seul et même aspect dans son évolution, auquel cas on les lit ensemble comme si elles racontaient une histoire.

Deuxième partie : le manche (cartes 4 à 6)
Le manche du marteau est ce que l'on tient en main, et donc ce que l'on contrôle, ce que l'on dirige. Les cartes 4, 5 et 6 qui le constituent indiquent de quelle manière on pourra parvenir à prendre le contrôle sur les pulsions et les instincts dont il a été question précédemment. Chacune de ces trois cartes prodigue un conseil à considérer ou met l'accent sur une attitude ou un trait de caractère que l'on pourra chercher à développer ou au contraire sur la stratégie à adopter pour éviter les nuisances qu'ils risqueraient de provoquer.

Comme les cartes représentant la masse du marteau, celles formant le manche peuvent être lues indépendamment les unes des autres, auquel cas elles aident à trouver des solutions à chacun des aspects mis en relief par les trois premières cartes. Ainsi, la carte 4 est à lier à la carte 1, la carte 5 à la 2 et la carte 6 à la 3. En revanche, si les cartes de la masse sont lues ensemble, il est possible de faire de même avec celles du manche et de considérer qu'elles décrivent la démarche qu'il est recommandé au consultant de mettre en œuvre pour dominer ses instincts destructeurs. Ces trois cartes peuvent également être lues les unes après les autres de façon séparée si l'interprète constate qu'elles sont indépendantes. Elles émettent alors trois précieux conseils qui aideront le consultant à prendre le dessus sur ses pulsions.

 

Remarques
Voilà un tirage très facile à réaliser. Non seulement il ne comporte que six cartes – deux groupes de trois cartes chacun –, mais il est en outre très concret dans ce qu'il met en relief. Il aide dans un premier temps à dresser un bilan des instincts et pulsions auxquels le consultant pourrait être en proie et qui risqueraient de compromettre les chances de réussite du projet qui lui tient à cœur, puis il l'éclaire dans un second temps sur les solutions qui s'offrent à lui pour les dominer et les transformer en énergies constructives. Ainsi, le consultant peut effectuer un travail sur lui-même pour se préserver de ses propres réflexes et mettre toutes les chances de son côté pour mener à bien son projet.

 

Supports à privilégier
Ce tirage peut être effectué avec un tarot ou un oracle. En raison des univers auxquels il se réfère, on peut bien sûr privilégier les supports qui mettent en avant les cultures néo-païennes et la mythologie germano-scandinave. Ainsi, on pourra se tourner vers des jeux tels que The Green Witch TarotThe Well Worn Path, The Hidden Path, ou encore le magnifique Tarot of Northern Shadows. Les jeux favorisant l'exploration de soi sont également parfaitement indiqués. On pensera par exemple à Madame Endora's Fortune Cards, Oracle of Shadows & Light ou Oracle of the Shapeshifters.

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 19 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)

La Roue Solaire

La Roue Solaire

Tirage spécial Litha mis au point par mes soins. Reproduction interdite.

 

Introduction
Litha correspond au solstice d'été, qui est le jour le plus long de l'année. On y célèbre donc le soleil au sommet de sa force, notamment en faisant honneur à l'énergie vitale qu'il insuffle en la Nature et par conséquent en les projets que l'on souhaite concrétiser. La période favorise la réussite de ce que l'on entreprend et aide à l'expression de la créativité. Litha est donc le moment idéal pour passer à l'action et mettre en œuvre les stratégies qui mèneront à la réalisation des objectifs que l'on s'est fixés.

De la même manière qu'il est au centre de l'attention lors des festivités liées à ce sabbat, le soleil est l'élément principal du tirage présenté ici. Les cartes sont en effet disposées de manière à former le symbole qui le désigne habituellement, à savoir un cerlce avec un point en son centre. Afin de renforcer la présence – et donc de marquer l'influence – du soleil, la carte du Petit Lenormand sur laquelle il figure est placée au centre de la roue, et toutes les autres cartes sont lues par rapport à elle. Ainsi, ce tirage permet d'examiner les chances de réusste d'un projet quel qu'il soit, que l'on touche aux domaines professionnel, personnel, spirituel, ou qu'il s'agisse de canaliser ou de développer sa créativité, notamment sur le plan artistique.

 

Objectif
Établir les stratégies qui aideront à la réussite d'un projet qui nous tient à cœur, à atteindre l'objectif que l'on s'est fixé. Évaluer les chances de succès de ce que l'on souhaite mettre en place, quel que soit le domaine concerné.

 

Le tirage
Après avoir mélangé et coupé le jeu, l'étaler devant soi en éventail, puis tirer des cartes jusqu'à ce que le Soleil sorte du jeu. Le placer alors devant soi, puis prendre les quatre cartes tirées juste avant (elles occuperont les positions 1 à 4) et les quatre suivantes, que l'on placera quant à elles en positions 5 à 8 selon de schéma suivant :

La Roue Solaire

 

Lecture et interprétation
Le Soleil, placé au centre de la roue, est la carte référente qui servira de repère pour l'interprétation des huit cartes qui constituent la roue en elle-même.

Ce tirage est composé de quatre parties : la carte 1 est le sommet de la roue, les cartes 2 à 4 sont la phase descendante, la carte 5 s'oppose à la carte 1 en constituant le point inférieur de la roue, tandis que les cartes 6 à 8 sont la phase ascendante.

Première partie : le sommet de la roue (carte 1)
Carte 1. L'objectif à atteindre, celui que l'on s'est fixé. Le reste du tirage montre comment mettre toutes les chances de son côté pour y parvenir.

Deuxième partie : la phase descendante (cartes 2 à 4) – l'introspection, les moteurs intérieurs
Carte 2.
L'introspection que l'on doit faire pour être en phase avec le projet en question et le mener à bien. L'exploration de soi à laquelle il est nécessaire de se livrer pour emprunter le chemin de la réussite.

Carte 3. Ce dont on doit se défaire, ce dont il est important de se séparer, ce que l'on doit laisser derrière soi pour avancer sur des bases saines.

Carte 4. Les qualités et compétences qui sont en nous et dont on doit prendre conscience.

Troisième partie : le point inférieur de la roue (carte 5)
Carte 5. Ce que l'on veut éviter, ce dont on a peur, sans pour autant que ce soit défavorable à la réalisation du projet.

Quatrième  partie : la phase ascendante (cartes 6 à 8) – le passage à l'action et la réalisation
Carte 6. Ce que l'on doit montrer, exprimer et laisser paraître autour de soi. La manière dont il est conseillé de communiquer.

Carte 7. Ce que l'on doit s'approprier, garder, continuer de faire, développer.

Carte 8. Les qualités et compétences à mettre en avant, le type d'action à entreprendre.

 

Remarques
Conçu pour être effectué avec le Petit Lenormand, ce tirage en suit les règles de lecture. Par conséquent, toutes les cartes présentes sur la roue doivent être lues par rapport à la référente qui est ici le Soleil. Ainsi, celles qui expriment des obstacles et des difficultés montrent ce que l'on parviendra à surmonter ou à dompter tandis que celles qui évoquent de belles surprises, la joie et le bonheur voient leurs effets renforcés. De plus, il est impératif d'interpréter les cartes en fonction de la position qu'elles occupent. La rencontre de ces éléments permettra une analyse précise des différents aspects mis en relief par le tirage, ce qui fournira un aperçu de ce que l'on peut mettre en œuvre pour favoriser la réussite du projet qui nous tient à cœur.

Symboliquement, le soleil est souvent représenté par un cercle contenant un point en son centre. C'est la forme que j'ai souhaité donner à ce tirage, d'où l'idée de placer le Soleil au centre et d'en faire une carte référente. Pour pousser plus loin la symbolique, j'ai également défini un point culminant qui correspond à Litha (carte 1) et un point inférieur qui fait écho à Yule (carte 5), d'autant que ces deux emplacements se font face sur la roue. Ainsi, les cartes 2, 3 et 4 constituent la partie descendante de la roue qui s'étend de Litha à Yule, tandis que les cartes 6, 7 et 8 forment la partie ascendante comprise entre Yule et Litha. La première, ancrée dans la notion de décroissance, s'attache à examiner les mécanismes intérieurs et inconscients, ceux de la réflexion, alors que la seconde est une phase de croissance et d'extériorisation, d'action et de concrétisation. Il est très important de garder cela à l'esprit lors de l'interprétation de ce tirage car c'est l'une des clefs d'une lecture réussie !

 

Supports à privilégier
Ce tirage ayant été créé spécialement pour le Petit Lenormand, on veillera à privilégier ce type de support. Que l'on se tourne vers la version classique de chez Carta Mundi ou vers l'une des nombreuses variantes, l'essentiel est d'apprécier l'atmosphère qui se dégage du jeu et l'univers dans lequel les auteurs l'ont transposé. Je recommande tout particulièrement The Enchanted Lenormand Oracle, le Magisches Lenormand, le Celtic Lenormand, et le tout nouveau et très joli Dreaming Way Lenormand, qui explorent des mondes féeriques et mythologiques. Si l'on préfère rester dans quelque chose de plus classique, le Blue Bird Lenormand est notamment à découvrir !

 

 

(© Morrigann Moonshadow, le 10 juin 2016. Reproduction partielle ou totale strictement interdite.)